TARA, goélette

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Goélette Tara

Goélette Tara
Crédits : F.Latreille/ Tara Expéditions

photographie

Tara et ses expéditions

Tara et ses expéditions
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

La goélette Tara prise dans les glaces de l'Arctique

La goélette Tara prise dans les glaces de l'Arctique
Crédits : F. Latreille/ Tara Expéditions

photographie

Expédition Tara Oceans

Expédition Tara Oceans
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Tous les médias


L'expédition « Tara Oceans » (2009-2012) : une exploration de l'écosystème planctonique

En septembre 2009, Tara largue de nouveau les amarres à Lorient pour un tour du monde de deux ans et demi. Soutenue par les organismes de recherche nationaux (C.N.R.S., C.E.A.) et internationaux (E.M.B.L., pour European Molecular Biology Laboratory, Laboratoire européen de biologie moléculaire), et de nombreux autres partenaires, l'expédition Tara Oceans a pour objectif de faire une analyse exhaustive des écosystèmes planctoniques marins, cet état des lieux servant de référence pour montrer les effets du réchauffement climatique sur ces écosystèmes. Au cours des 115 000 kilomètres parcourus, l'équipage de Tara a récolté plus de 27 000 échantillons. L'enjeu est majeur pour l'avenir de la planète, puisque le plancton, premier maillon de la chaîne alimentaire des océans, produit aussi 50 p. 100 de l'oxygène sur Terre. On estime également que le plancton séquestre la moitié du dioxyde de carbone rejeté dans l'atmosphère.

Expédition Tara Oceans

Expédition Tara Oceans

Dessin

Carte montrant le parcours de la goélette Tara lors de son expédition Tara Oceans (septembre 2009-mars 2012). Durant cette mission, Tara a traversé différentes provinces océaniques qu'elle a échantillonnées dans le but de dresser un état des lieux de l'écosystème planctonique de l'océan... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Des prélèvements dans tous les océans

Si le parcours de Tara Oceans a été pensé en fonction des vents dominants, afin de limiter au maximum l'utilisation du moteur, son trajet a aussi été choisi par Éric Karsenti, le directeur scientifique de cette expédition avec une vingtaine de coordinateurs scientifiques, dans l'optique d'étudier des milieux et des phénomènes océaniques variés. De la mer Méditerranée à l'océan Pacifique, en passant par les océans Atlantique et Indien, les scientifiques ont croisé sur leur chemin des provinces océaniques distinctes, des zones acides, des déserts océaniques, mais aussi des remontées d'eaux profondes riches en plancton (comme le long des côtes africaines et américaines) ou riches en déchets plastiques comme au centre du gyre (tourbillon d'eau océanique formé d'un ensemble de courants marins) du Pacifique Nord.

Tout au lon [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages


Écrit par :

  • : coordinateur scientifique de l'expédition Tara Oceans et Tara Oceans Polar Circle
  • : journaliste, correspondante d'expédition à bord de Tara

Classification

Voir aussi

BIOMASSE    CORAIL    EAU DE MER    PHYTOPLANCTON    UNICELLULAIRES    ZOOPLANCTON

Pour citer l’article

Christian SARDET, Anna DENIAUD, « TARA, goélette », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/tara-goelette/