TANG [T'ANG] LES (618-907)

DYNASTIE TANG

  • Écrit par 
  • Pascal BURESI
  •  • 214 mots
  •  • 1 média

C'est dans un contexte de vacance du pouvoir que la dynastie des Tang émerge en Chine au début du viie siècle. Li Yuan (566-635), haut fonctionnaire de la dynastie des Sui, lié par mariage tant à la famille royale des Sui qu'à celle des Zhou du Nord, est chargé de la défense du Nord contre les Turcs. Il profite de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dynastie-tang/#i_21591

DYNASTIE TANG - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Pascal BURESI
  •  • 262 mots

615 L'empereur Sui Yangdi est encerclé dans le Shanxi par les Turcs orientaux.618 Li Yuan, un chef militaire, qui recevra le titre posthume de Gaozu, proclame l'avènement de la nouvelle dynastie des Tang.626 Le général Li Shimin, deuxième fils de l'empereur Li Yuan, élimine ses frères e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dynastie-tang-reperes-chronologiques/#i_21591

AN LUSHAN [NGAN LOU-CHAN] RÉBELLION D' (755-763)

  • Écrit par 
  • Pierre-Étienne WILL
  •  • 674 mots

An Lushan (705-757) n'est en fait que le principal héros d'un épisode central dans l'histoire de la Chine impériale. Né dans le Nord-Est d'un officier sogdien et d'une mère turque, polyglotte, propulsé au sommet de la hiérarchie militaire par ses prouesses et par un talent exceptionnel pour l'intrigue, c'est un pur produit de cette frontière sino-barbare dont les Tang, à partir des années 730, ont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/an-lushan-ngan-lou-chan-rebellion-d/#i_21591

BOUDDHISME (Arts et architecture) - La pagode

  • Écrit par 
  • Madeleine PAUL-DAVID, 
  • Michèle PIRAZZOLI-t'SERSTEVENS
  •  • 1 676 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La pagode, centre du monastère »  : […] Centre du culte, à l'époque des Six Dynasties ( iv e - vi e  s.) la pagode s'élevait, isolée, sur l'axe médian du monastère, devant la salle du Bouddha. Plus tard, sous les Sui (589-618) et les Tang (618-907), dans les grands établissements bouddhiques, le monument sera dédoublé ; deux pagodes se […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bouddhisme-arts-et-architecture-la-pagode/#i_21591

BRAHMAGUPTA (598-apr. 665)

  • Écrit par 
  • Agathe KELLER
  •  • 1 167 mots
  •  • 1 média

L’astronome et mathématicien du sous-continent indien Brahmagupta nous est connu pour deux traités : le Brāhmasphu asiddhānta (« Traité théorique de la vraie école de Brahma », 628, abrégé BSS ) et un manuel plus pratique le Kha ṇḍ akādyaka […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/brahmagupta/#i_21591

CHANG'AN [TCH'ANG-NGAN]

  • Écrit par 
  • Pierre-Étienne WILL
  •  • 990 mots

Actuelle Xi'an, capitale de la province chinoise du Shaanxi. La première Chang'an (Paix éternelle) est établie comme capitale de l'empire par les Han (~ 202), sur la rive droite de la Wei et à une quinzaine de kilomètres au sud de Xianyang, la capitale des Qin qu'ils viennent de renverser. La ville met environ un siècle à acquérir son étendue définitive. Elle est entourée d'une muraille de forme i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chang-an-tch-ang-ngan/#i_21591

CHINE - Histoire jusqu'en 1949

  • Écrit par 
  • Jean CHESNEAUX, 
  • Jacques GERNET
  •  • 44 675 mots
  •  • 50 médias

Dans le chapitre « Continuité sous les Sui et les Tang jusqu'au milieu du VIIIe siècle »  : […] La période qui s'étend de la fin du vi e  siècle au x e  siècle se divise assez nettement en deux parties. Les empires des Sui et des Tang , jusqu'au milieu du viii e  siècle, sont comme le prolongement de celui des Zhou du Nord. La continuité es […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chine-histoire-jusqu-en-1949/#i_21591

CHINOISE CIVILISATION - Les arts

  • Écrit par 
  • Corinne DEBAINE-FRANCFORT, 
  • Daisy LION-GOLDSCHMIDT, 
  • Michel NURIDSANY, 
  • Madeleine PAUL-DAVID, 
  • Michèle PIRAZZOLI-t'SERSTEVENS, 
  • Pierre RYCKMANS, 
  • Alain THOTE
  •  • 54 353 mots
  •  • 41 médias

Dans le chapitre « Fresque et paysage au lavis sous les Tang »  : […] La dynastie Tang, époque puissante, luxueuse et raffinée, a dû connaître un remarquable épanouissement de la peinture, d'abondants témoignages littéraires en font foi. Mais les œuvres qui subsistent encore aujourd'hui sont rarissimes, douteuses et contradictoires, de sorte que l'étude de la peinture Tang représente dans une large mesure une discussion dans le vide. La plus robuste expression de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chinoise-civilisation-les-arts/#i_21591

CHINOISE (CIVILISATION) - La littérature

  • Écrit par 
  • Paul DEMIÉVILLE, 
  • Jean-Pierre DIÉNY, 
  • Yves HERVOUET, 
  • François JULLIEN, 
  • Angel PINO, 
  • Isabelle RABUT
  •  • 45 738 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'Empire des Tang (618-907) »  : […] La réunification de la Chine fut l'œuvre d'une dynastie du Nord, celle des Sui (589-618), suivie par celle des Tang (618-907) dont la famille régnante semble avoir été d'ascendance en partie barbare. Si, par ses origines comme par certains de ses traits historiques, l'époque des Tang appartient encore à ce que   nous avons cru pouvoir appeler un Moyen Âge, elle offre à d'autres égards les caract […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chinoise-civilisation-la-litterature/#i_21591

CINQ DYNASTIES LES & DIX ROYAUMES LES (907-979)

  • Écrit par 
  • Pierre-Étienne WILL
  •  • 662 mots
  •  • 2 médias

Cette appellation ( wudai shiguo ) couvre la période allant de la chute des Tang (907) à la réunification de la Chine par les Song (979). Les Cinq Dynasties, qui tentent depuis Kaifeng ou Luoyang de contrôler une Chine du Nord où fleurissent les satrapies militaires plus ou moins autonomes, sont celles des Liang postérieurs (907-923), des Tang postérieurs (923-936), dont les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinq-dynasties-et-dix-royaumes/#i_21591

HAN GAN [HAN KAN] (VIIIe s.)

  • Écrit par 
  • Pierre RYCKMANS
  •  • 1 550 mots

Bien qu'il ait peint des figures (il réalisa entre autres des fresques bouddhiques), Han Gan est avant tout célèbre comme peintre de chevaux. C'est lui d'ailleurs qui contribua à hausser ce sujet au niveau d'un genre. En Chine, un peintre peut fort bien se spécialiser étroitement dans une seule catégorie de sujets sans pour autant être considéré comme un artiste mineur. Cela s'explique par les co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/han-gan-han-kan/#i_21591

HUANG CHAO [HOUANG TCH'AO] (mort en 884)

  • Écrit par 
  • Jacques GERNET
  •  • 573 mots

Riche contrebandier du sel, originaire du Shandong occidental, Huang Chao, à la tête d'une bande de paysans passés au brigandage et d'anciens contrebandiers, désola de nombreuses régions de la Chine de 874 à 884. La rébellion, menée tout d'abord par un nommé Wang Xianzhi, se situe dans le contexte général de déclin de la grande dynastie des Tang, déclin caractérisé par l'indépendance de plus en pl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/huang-chao-houang-tch-ao/#i_21591

IMPRIMERIE

  • Écrit par 
  • Isabelle ANTONUTTI, 
  • Jean-Pierre DRÈGE, 
  • Henri-Jean MARTIN
  • , Universalis
  •  • 14 457 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les formes du livre »  : […] En Occident, le passage du volumen au codex , qui s'opère à partir du début de notre ère, n'a guère eu d'incidence sur l'invention ou la diffusion de l'imprimerie ; le codex était adopté depuis trop longtemps. En Chine, en revanche, le processus complexe d'évolution du rouleau sur le livre aux feuilles pliées favorise sans aucun d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/imprimerie/#i_21591

LIU ZONGYUAN [LIEOU TSONG-YUAN] (773-819)

  • Écrit par 
  • Donald HOLZMAN
  •  • 476 mots

Par son haut lignage, son intelligence et ses talents littéraires, Liu Zongyuan semblait destiné à jouer un grand rôle dans la vie politique des Tang. En effet, à l'avènement de l'empereur Shunzong en 805, devenu le protégé du chef du gouvernement Wang Shuwen, il se trouve au centre du pouvoir. Mais la chute de Wang Shuwen et de sa clique huit mois après leur accession porte un coup fatal aux espé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/liu-zongyuan-lieou-tsong-yuan/#i_21591

LUOYANG [LO-YANG]

  • Écrit par 
  • Pierre-Étienne WILL
  •  • 980 mots
  •  • 1 média

Deuxième ville de la province chinoise du Henan (1 059 000 hab. selon les estimations de 2002), Luoyang est située sur la rive nord de la Luo à environ 60 kilomètres de son confluent avec le fleuve Jaune. C'est au ~ xi e siècle, juste après avoir imposé leur domination sur la grande plaine du Nord, que les Zhou choisissent le site pour y établir […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luoyang-lo-yang/#i_21591

MONNAIE - Histoire de la monnaie

  • Écrit par 
  • Michel BRUGUIÈRE
  •  • 9 794 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre «  La monnaie en Asie »  : […] Longtemps, les circuits monétaires de l'Asie ont été distincts de ceux du monde occidental (Afrique, Europe et Amérique). En Chine, l'Empire des Qin et des Han ( iii e  s. av.- ii e  s. apr. J.-C.) connaissait principalement la sapèque de cuivre, pesant d'abord une demi-once (7,5 grammes), puis – […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/monnaie-histoire-de-la-monnaie/#i_21591

MUSICALES (TRADITIONS) - Musiques d'inspiration chinoise

  • Écrit par 
  • TRAN VAN KHÊ
  •  • 8 745 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Les relations historiques »  : […] Il est difficile de prouver que la musique d'un pays a influencé celle d'un autre, pendant la période allant de l'Antiquité jusqu'à la dynastie chinoise des Tang (618-907). Depuis la période des Han (206 av.-220 apr. J.-C.), la musique chinoise était surtout rituelle et exécutée par de grands orchestres de quatre-vingt-quatorze exécutants et des corps de ballet comportant huit rangées de huit dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/musicales-traditions-musiques-d-inspiration-chinoise/#i_21591

PROSCRIPTION DU BOUDDHISME (Chine)

  • Écrit par 
  • Catherine DESPEUX
  •  • 264 mots

La grande proscription des cultes étrangers en Chine qui débute en 842 frappe surtout le bouddhisme, qui a atteint son apogée sous la dynastie Tang. Appelée aussi « persécution de Huichang », du nom de la période de règne de l'empereur Wuzong (841-846), elle touche aussi le manichéisme, la religion des Ouïghours qui menaçaient la Chine. Les documents chinois fournissent peu d'informations sur cet […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/proscription-du-bouddhisme/#i_21591

QU [K'IU]

  • Écrit par 
  • Odile KALTENMARK
  •  • 1 225 mots

Dans le chapitre « Les qu des Tang ou quci »  : […] Les qu des Tang ( vii e - x e  s.) sont des chansons d'origine populaire accompagnées de flûtes et de tambours. Les textes retrouvés à Dunhuang et étudiés depuis les années 1950 par des savants chinois permettent de confirmer l'hypothèse qui prévalait jusqu'alors : une certai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/qu-k-iu/#i_21591

ROUTE DE LA SOIE (notions de base)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 2 737 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les rythmes de la route »  : […] Les échanges sur la Route de la soie déclinèrent une première fois au iii e  siècle, avec la chute des Han. Le commerce ne se ranima pas avant l’essor de la Chine des Tang au vii e  siècle. La conquête musulmane des Empires byzantin et sassanide vers 650 entraîna cependant des bouleversements et d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/route-de-la-soie/#i_21591

ROUTES DE LA SOIE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Alain THOTE
  •  • 545 mots

— 1200 Le char est introduit en Chine depuis l'Asie centrale selon des voies de transmission encore inconnues. Une fois adopté, il est imité et perfectionné par les Shang, puis par les Zhou. Cette introduction atteste l'existence d'échanges entre l'Orient et l'Occident bien avant le commencement de relations commerciales. — 300 Datation appro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/routes-de-la-soie-reperes-chronologiques/#i_21591

SUI LES (581-618) & TANG LES (618-907), dynasties chinoises

  • Écrit par 
  • Pierre-Étienne WILL
  •  • 714 mots
  •  • 3 médias

Les dynasties des Sui et des Tang forment un ensemble historiquement cohérent. La véritable césure de la période est la rébellion d'An Lushan au milieu du viii e siècle, qui précipite un certain nombre d'évolutions profondes dans la société, l'économie et les institutions. Le fondateur des Sui , Yang Jian (empereur Wendi, règne : 581-604), est is […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sui-et-tang/#i_21591

TALAS (BATAILLE DU)

  • Écrit par 
  • Véronique SCHILTZ
  •  • 888 mots
  •  • 1 média

La bataille du Talas vit s'affronter en 751 au cœur de l'Asie centrale les Chinois et les Arabes qui en furent les vainqueurs . Trop souvent méconnue des chronologies occidentales, elle est pourtant d'une importance considérable, tant par ses conséquences sur le devenir politique du continent que pour son histoire culturelle. C'est là une étape cruciale pour qui veut comprendre les tenants et les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bataille-du-talas/#i_21591

TISSUS D'ART

  • Écrit par 
  • Anne KRAATZ, 
  • Madeleine PAUL-DAVID, 
  • Michèle PIRAZZOLI-t'SERSTEVENS, 
  • Marie RISSELIN-STEENEBRUGEN
  •  • 22 657 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « La floraison Tang (VIIe-Xe s.) »  : […] Les tissus polychromes de l'époque Tang paraissent plus audacieux dans leurs dimensions et dans leur conception que leurs prédécesseurs Han dominés, dans le décor, par une sorte de rigueur symbolique. La méthode à effet chaîne se maintient, mais cède peu à peu la place à l'effet trame. On a attribué les décors Tang, oiseaux ou animaux affrontés dans un médaillon au bord souvent perlé, de même que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tissus-d-art/#i_21591

VOYAGE DE SAICHŌ ET KŪKAI EN CHINE

  • Écrit par 
  • François MACÉ
  •  • 185 mots

Depuis l'introduction du bouddhisme au vi e  siècle, les Japonais ne cessèrent d'accueillir des moines du continent, mais aussi de se rendre en Chine. Profitant d'une ambassade en 804, deux moines partirent pour étudier dans la Chine des Tang. Saichō (767-822) séjourna au mont Tiantai où il reçut la transmission de l'enseignement de cette école. D […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/voyage-de-saicho-et-kukai-en-chine/#i_21591

WANG WEI (699 env.-env. 759)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre DIÉNY, 
  • Ching-lang HOU
  •  • 1 817 mots

Le génie de Wang Wei s'épanouit sous le règne de Xuanzong (712-756), qui, après un siècle de paix intérieure et avant la catastrophe de 755, marque l'apogée de la civilisation des Tang. Wang Wei est un représentant typique de cet âge d'or. Choyé par la noblesse, il est poète de cour. Lauréat des concours impériaux et haut fonctionnaire, il est poète lettré. Cependant, hors de la capitale, il amén […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wang-wei-699-env-env-759/#i_21591

WU DAOZI [WOU TAO-TSEU] (actif entre 713 et 755)

  • Écrit par 
  • Ching-lang HOU
  •  • 1 055 mots

Sous le règne de l'empereur Minghuang (713-756), la capitale chinoise Chang'an, centre culturel, commercial et politique de l'Asie, vit éclore la fleur de la poésie et de la peinture : « l'Immortel de la poésie » Li Bo (699-762), « le Saint de la poésie » Du Fu (712-770) et « le Peintre divin de cent générations » Wu Daozi. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wu-daozi-wou-tao-tseu/#i_21591

WU ZETIAN [WOU TSÖ-T'IEN] (624?-705) impératrice de Chine

  • Écrit par 
  • Pierre-Étienne WILL
  •  • 747 mots

Originaire du Shandong, fille d'un commandant de garnison et réputée pour sa beauté, Wu Zhao (Zetian est l'appellation conférée après son abdication) entre à quatorze ans dans le harem de l'empereur Taizong des Tang (Li Shimin) en qualité de « personne de talent » ( cairen ). À la mort de Taizong (649), elle se fait tonsurer et devient nonne, mais est bientôt rappelée au pala […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wu-zetian-wou-tso-t-ien-imperatrice-de-chine/#i_21591

YANG GUIFEI (morte en 756)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 354 mots

Concubine du grand empereur des Tang Xuanzong (r. 712-756), Yang Guifei était connue pour sa beauté. L'empereur aurait par sa faute négligé ses devoirs, et la dynastie Tang (618-907) fut fortement ébranlée par la rébellion qui s'ensuivit. L'histoire de cette favorite a fait l'objet d'innombrables poèmes et pièces de théâtre célèbres, tels que Changhenge ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yang-guifei-morte-en-756/#i_21591

YAN LIBEN [YEN LI-PEN] (mort en 673)

  • Écrit par 
  • Ching-lang HOU
  •  • 1 100 mots

Avec l'avènement de l'empereur Gaozu en 618 commence une des plus grandes dynasties chinoises : celle des Tang. Cette époque, qui voit la fondation et la consolidation du nouvel Empire, fait appel à de nombreux peintres et architectes, parmi lesquels Yan Liben et son frère Lide. Leur influence s'étendra jusqu'au début du règne de l'empereur Minghuang (713-755). […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yan-liben-yen-li-pen/#i_21591


Affichage 

600 à 700. Islam

vidéo

Islam omeyyade Les Tang en Chine Apogée des Maya et de Monte Albán en Amérique centraleLe VIIe siècle voit la formation de trois grands empiresEn Amérique andine, la culture Huari submerge les anciennes sociétés Nasca et MochicaÀ la même époque, au Mexique, la vieille civilisation maya... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Chine, Empire des Tang

carte

L'expansion chinoise et la diffusion du bouddhisme en Asie, sous les Tang au milieu du VIIIe siècle 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Miroir, dynastie Tang

photographie

Miroir de bronze en laque noir et décoré d'or et d'argent Dynastie Tang (618-907) 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Palais impérial des Tang, Chang'an

photographie

Palais impérial de la dynastie Tang (618-907), dans la capitale Chang'an (aujourd'hui Xi'an, Chine), à l'époque de Xuanzong (712-756) Metropolitan Museum, New York 

Crédits : Courtesy of the Metropolitan Museum of Art, New York City, Rogers Fund, 1912

Afficher

Statuette de cheval, dynastie Tang, Chine

photographie

Statuette funéraire en céramique Début de la dynastie Tang (618-907) Ashmoleam Museum, Oxford, Grande-Bretagne 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Xuanzang

photographie

L'apogée du bouddhisme chinois sous les Tang (618-907) est marquée par l'œuvre de compilation et de traduction du moine Xuanzang, représenté symboliquement sur cette estampe au cours de son voyage initiatique en Inde 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

600 à 700. Islam
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Chine, Empire des Tang
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Miroir, dynastie Tang
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Palais impérial des Tang, Chang'an
Crédits : Courtesy of the Metropolitan Museum of Art, New York City, Rogers Fund, 1912

photographie

Statuette de cheval, dynastie Tang, Chine
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Xuanzang
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie