TAMIFLU ou PHOSPHATE D'OSELTAMIVIR

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Des conflits d'intérêts

En clair, la présentation initiale et largement acceptée des effets du Tamiflu® a fonctionné comme un verre grossissant des seuls aspects bénéfiques. Cette conclusion est particulièrement importante pour le Japon, où cette molécule fait partie de la stratégie de santé publique contre les grippes annuelles, alors qu'ailleurs, en France en particulier, il s'agit plutôt d'une précaution dans le cas d'une pandémie inattendue. D'autres études, et surtout d'autres molécules, car l'hypothèse pharmaceutique à l'origine de la conception des inhibiteurs de la neuraminidase virale reste une piste intéressante, devront être produites. En France, le médicament n'est plus remboursé qu'à 30 p. 100, et il est réservé à un petit nombre d'indications.

Plusieurs raisons expliquent le passage du triomphalisme au doute. De nombreux conflits d'intérêts parmi les universitaires ont été relevés, en particulier par les commentateurs médiatiques de l'analyse de Tom Jefferson. Tous ne concernaient pas des experts. Par exemple, l'accord de la Food and Drug Administration américaine a été donné en octobre 1999. Il se trouve que, avant de devenir secrétaire d'État à la Défense de George W. Bush, Donald Rumsfeld fut, de 1997 à 2001, président du conseil d'administration de la société Gilead inventrice du Tamiflu®, et possédait encore en 2005 des actifs de cette société évalués à 17 millions de dollars alors que l'armée américaine avait acheté des millions de doses du médicament. Ici encore, les conflits d'intérêts ne sont pas chose nouvelle et devraient être – en principe – évitables.

Le point essentiel est que des conclusions importantes quant à l'utilité d'un médicament et ses indications ont été tirées alors qu'une large part des données d'essais cliniques n'ont pas été publiées et ne le sont toujours pas. Ces essais sont par ailleurs souvent mentionnés ou cautionnés par des auteurs ou des décideurs alors qu'ils n'ont pas pu en prendre connaissance ! Des décisions nationales et internationales ont été prises, comme celle de l'achat en masse ruineux de Tamiflu®, finalemen [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages


Écrit par :

  • : chercheur en histoire des sciences, université Paris-VII-Denis-Diderot, ancien chef de service à l'Institut Pasteur

Voir aussi

Pour citer l’article

Gabriel GACHELIN, « TAMIFLU ou PHOSPHATE D'OSELTAMIVIR », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/tamiflu-phosphate-d-oseltamivir/