TAKEDA IZUMO (1691-1756)

CHIKAMATSU MONZAEMON (1653-1724)

  • Écrit par 
  • René SIEFFERT
  •  • 2 847 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les marionnettes (1703-1714) »  : […] Pour la première fois en 1703, Chikamatsu rompt avec une tradition bien établie en portant sur la scène des marionnettes un fait divers tragique sous le titre de Sonezaki-shinjū ( Double Suicide à Sonezaki ). Le kabuki , dans des improvisations assez sommaires, avait déjà usé du procédé, mais le propos de Chikamatsu est tout autre que l'utilisation à des fins publicitaires de drames sordides qui […] […] Lire la suite

THÉÂTRES DU MONDE Le théâtre japonais

  • Écrit par 
  • René SIEFFERT, 
  • Michel WASSERMAN
  •  • 6 919 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Prestige et raffinement des marionnettes »  : […] Un texte de Chikamatsu, chanté par Gidayū, suffisait à retenir l'attention du spectateur ; il est à noter que les critiques du temps mentionnent à peine le jeu des marionnettes. Cependant, après la mort du dramaturge, Takeda Izumo (1691-1756), qui avait succédé à Gidayū à la direction de la salle, se vit obligé de perfectionner la mise en scène et l'interprétation pour retenir son public. Il fut […] […] Lire la suite