TABLATURE

LUTH

  • Écrit par 
  • Joël DUGOT
  •  • 7 042 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La tablature de luth »  : […] Contrairement à l'écriture musicale moderne qui détermine des hauteurs de son, la tablature est une partition de doigtés qui indique, par des signes spéciaux, la place que doit prendre chaque doigt sur le manche de l'instrument. La tablature ne renseigne donc pas sur la nature de la musique, et l'on est contraint de la transcrire et de la jouer au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luth/#i_24874

MUSICALES (TRADITIONS) - Musiques d'inspiration chinoise

  • Écrit par 
  • TRAN VAN KHÊ
  •  • 8 749 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « La notation musicale »  : […] pour     (lin zhong, « la cloche des bois »). Les tablatures pour qin (cithare antique à sept cordes en soie) comportent des signes indiquant le doigté, le jeu, la corde attaquée, la position des doigts de la main gauche. Le signe    est employé pour abréger la formule […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/musicales-traditions-musiques-d-inspiration-chinoise/#i_24874

NOTATION MUSICALE

  • Écrit par 
  • Mireille HELFFER, 
  • Alain PÂRIS
  •  • 5 227 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Notations relatives à l'organisation du temps »  : […] En Chine et en Corée se sont développés des systèmes plus complexes : une division en carrés représentant une durée identique s'est superposée aux colonnes de la tablature et de la notation par idéogramme, ce qui constitue une sorte de notation mesurée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/notation-musicale/#i_24874