SYSTÈME MÉTRIQUE(repères chronologiques)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

9 mars 1790 Un rapport de Talleyrand propose à l'Assemblée constituante un système de normalisation des poids et mesures.

8 mai 1790 Un décret, sanctionné par Louis XVI le 22 août, introduit le mot mètre.

27 octobre 1790 Une commission de l'Académie des sciences adopte le caractère décimal pour le nouveau système.

19 mars 1791 Un rapport de l'Académie propose pour la longueur du mètre la dix-millionième partie du quart du méridien terrestre, en sorte que le système, qui se veut universel, ne présente « rien d'arbitraire ni de particulier à la situation d'aucun peuple sur le globe ».

26 mars 1791 Un décret, sanctionné par Louis XVI le 30 mars, adopte la proposition précédente.

1er août 1793 Un décret fixe une nomenclature provisoire avec le mètre (longueur), la pinte (volume) et le grave (masse).

25 octobre 1794 (4 brumaire an III) Une première nomenclature est établie. Elle est fondée sur le mètre, le grave, le bar, le gravet, la pinte (puis le cadil), le cade et les sous-multiples décimaux.

7 avril 1795 (18 germinal an III) La nomenclature définitive du système métrique décimal est établie.

22 juin 1799 La longueur du mètre et le poids du kilogramme sont fixés de manière définitive. Le mètre correspond alors à trois pieds et 11,296 lignes de la toise du Pérou. Le poids et la dimension du franc sont aussi définis.

1er janvier 1840 Le système métrique décimal est rendu obligatoire en France par le décret d'application de la loi du 4 juillet 1837.

20 mai 1875 Les pays adoptant le système métrique décimal signent la « Convention du mètre » et créent le Bureau international des poids et mesures (BIPM) qui sera installé en 1876 au pavillon de Breteuil (Sèvres).

1889 Organisation de la première conférence générale des poids et mesures (CGPM).

1960 La onzième CGPM établit le Système international d'unités (SI) qui est fondé sur le système métrique décimal. La longueur du mètre est redéfinie : elle est égale à 1 650 763,73 longueurs d'onde dans le vide d'une radiation du krypton 86.

1983 Lors de la dix-septième CGPM, le mètre est redéfini. Celui-ci, lié à la seconde par l'intermédiaire de la vitesse de la lumière, correspond à la longueur du trajet parcouru dans le vide par la lumière pendant une durée de 1/299 792 458 de seconde.

—  Suzanne DÉBARBAT

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Suzanne DÉBARBAT, « SYSTÈME MÉTRIQUE - (repères chronologiques) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 octobre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/systeme-metrique-reperes-chronologiques/