HLA (Human Leucocyte Antigens) SYSTÈME

DAUSSET JEAN (1916-2009)

  • Écrit par 
  • Jean-Luc TEILLAUD
  •  • 949 mots

Le Français Jean Dausset, né à Toulouse en 1916 et décédé à Palma de Majorque (Espagne) le 6 juin 2009, a révolutionné le monde de l'immunologie avec sa découverte des molécules du « complexe majeur d'histocompatibilité », une contribution essentielle pour comprendre les règles de la compatibilité tissulaire entre les donneurs et les receveurs de greffe d'organes, et les mécanismes présidant au d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-dausset/#i_44181

GREFFE MÉDULLAIRE

  • Écrit par 
  • Laurent DEGOS
  •  • 763 mots
  •  • 1 média

On définit la greffe médullaire comme la transplantation de moelle osseuse. On distingue l'autogreffe (le donneur et le receveur de la moelle osseuse sont la même personne) et l'allogreffe (donneur et receveur sont deux personnes distinctes). La greffe apporte les éléments hématopoïétiques qui vont produire les globules rouges, les polynucléaires et les plaquettes, ainsi que des éléments lymphoïd […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/greffe-medullaire/#i_44181

GREFFES

  • Écrit par 
  • Jean PAUPE
  •  • 3 725 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les antigènes impliqués : histocompatibilité »  : […] Tout phénomène immunologique implique une stimulation antigénique. On parlera d' histocompatibilité lorsque les constituants antigéniques du donneur et du receveur seront tels que ce dernier ne pourra pas se sensibiliser contre le greffon, et d'histo-incompatibilité lorsque la sensibilisation se produit. Les antigènes responsables de ce phénomène sont cellulaires ; ce sont des glycoprotéines local […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/greffes/#i_44181

HÉMATOLOGIE

  • Écrit par 
  • Jean BERNARD, 
  • Michel LEPORRIER
  •  • 8 445 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'unicité du soi : des applications inattendues et imprévisibles »  : […] L'unicité de chaque être est liée à une redistribution des caractères génétiques parentaux, opérée lors de la fabrication des cellules germinales, à l'image d'un jeu de cartes dont chaque donne diffère de la précédente. Cette situation permet de mettre au point des techniques d'identification individuelle à partir de l'ADN (sang, sperme, peau etc.). Les applications judiciaires sont aujourd'hui ro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hematologie/#i_44181

HISTOCOMPATIBILITÉ

  • Écrit par 
  • Jean DAUSSET, 
  • David GRAUSZ
  •  • 4 807 mots
  •  • 4 médias

On sait que le patrimoine génétique humain est porté par un ensemble de vingt-trois paires de chromosomes sur lesquels existent quelques milliers de gènes. Chacun d'eux est situé à un emplacement défini ou locus. Un locus peut être occupé par un gène invariable, quant à sa structure, dont le produit est le même chez tous les hommes. En revanche, très souvent, le gène présentera des variantes (ou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histocompatibilite/#i_44181

IMMUNITÉ, biologie

  • Écrit par 
  • Joseph ALOUF, 
  • Michel FOUGEREAU, 
  • Dominique KAISERLIAN-NICOLAS, 
  • Jean-Pierre REVILLARD
  •  • 21 516 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Réponse à médiation cellulaire »  : […] Les effecteurs moléculaires de ce deuxième volet de la réponse immunitaire spécifique sont les récepteurs TcR présents à la surface des lymphocytes T. Contrairement à la réponse humorale, dans la réponse à médiation cellulaire (ou, plus brièvement, réponse cellulaire), il n'existe pas de forme soluble et diffusible du récepteur T similaire à l'anticorps. Ce récepteur reste en permanence lié au ly […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/immunite-biologie/#i_44181

RÉPONSE IMMUNITAIRE

  • Écrit par 
  • Laurent DEGOS
  •  • 1 205 mots

Les défenses immunologiques ont pour objectif de rejeter spécifiquement tout élément étranger à l'organisme. À cet effet, il faut capter l'information, reconnaître ce qui est propre à l'étranger, transmettre cette information aux agents défensifs en activant des effecteurs spécifiques qui vont détruire les particules étrangères. Toutes ces étapes font intervenir des cellules spécialisées qui appar […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reponse-immunitaire/#i_44181

SANG - Identité et hérédité

  • Écrit par 
  • Jacques RUFFIÉ, 
  • Jean-Pierre SOULIER
  •  • 5 526 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les groupes leuco-plaquettaires »  : […] Tous les tissus du corps humain sont porteurs d'antigènes particuliers, les antigènes d' histocompatibilité, qui sont à l'origine des rejets de greffes ou de transplantations d'organes. À la suite des travaux de J. Dausset en 1952, on sait que les antigènes tissulaires sont portés également par les leucocytes et par les plaquettes ; c'est donc par le groupage leucocytaire que l'on pourra établir […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sang-identite-et-heredite/#i_44181

TRANSPLANTATION D'ORGANES

  • Écrit par 
  • Henri BISMUTH, 
  • Jean-François DELFRAISSY, 
  • Jean DORMONT, 
  • Jean HAMBURGER, 
  • Didier SAMUEL
  •  • 5 602 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre «  Transplantation rénale »  : […] Jusqu'en 1959, la transplantation d'organes entre jumeaux vrais paraissait, chez l'homme, la seule possible, de même que, chez l'animal, la greffe entre animaux syngénéiques était seule tolérée. Quelques transplantations de rein entre jumeaux vrais furent réalisées, à Boston, par le groupe dirigé par J. Merrill, et leur succès confirma que le transfert du rein ne soulevait en lui-même aucun probl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/transplantation-d-organes/#i_44181

XÉNOGREFFES

  • Écrit par 
  • Louis-Marie HOUDEBINE
  •  • 2 048 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le phénomène de rejet »  : […] L'allogreffe a pendant longtemps été impossible ou en tout cas accompagnée de nombreux échecs jusqu'à ce que la découverte du système HLA et la mise au point de médicaments immunosuppresseurs aient rendu possible cette pratique. On sait maintenant que nos cellules ont à leur surface des protéines qui sont caractéristiques de chaque individu, et qui résultent de la recombinaison de gènes qui peuve […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/xenogreffes/#i_44181


Affichage 

Grands enjeux médicaux du XXIe siècle, J. Bernard

vidéo

Le professeur Jean Bernard fait le point sur les avancées médicales du XXe siècle et les connaissances actuelles en répondant à quelques questions : En quoi ces progrès ont-ils transformé la médecine ? Quelles sont les maladies qui résistent à la médecine moderne ? Qu'est-ce que la... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Grands enjeux médicaux du XXIe siècle, J. Bernard
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo