BINAIRE SYSTÈME

AUTOMATISATION

  • Écrit par 
  • Jean VAN DEN BROEK D'OBRENAN
  •  • 11 880 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Information et variables d'état »  : […] Avant de classifier les composants des systèmes automatiques, il y a lieu d'examiner de quelle façon les grandeurs et les événements intervenant dans l'automatisation sont traduits en grandeurs de substitution que le système puisse traiter. L'information concernant soit la commande du système, soit les variables d'état, peut revêtir deux formes, numérique ou analogique. – Dans la forme numérique , […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/automatisation/#i_19514

BIT (binary digit)

  • Écrit par 
  • Pierre GOUJON
  •  • 327 mots

Contraction de l'expression anglaise binary digit (chiffre binaire), le terme bit prend en informatique trois significations différentes. Puisqu'on se trouve ici dans un système de numération à base 2, deux symboles (habituellement 0 et 1) suffisent pour représenter tous les nombres. Un bit peut donc prendre les valeurs 0 ou 1. Deux bits sont nécessaires pour représenter les nombres décimaux de 0 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bit/#i_19514

ENREGISTREMENT

  • Écrit par 
  • Michel CALMET
  •  • 11 294 mots
  •  • 28 médias

Dans le chapitre « Procédés numériques »  : […] Un signal numérique représente un signal analogique continu par une suite discrète de nombres. On a une double quantification, dans le temps et en amplitude, ce qui donne une représentation discontinue et approchée du signal, au point qu'on peut se demander où réside le progrès. Il faut d'abord bien voir qu'un signal analogique n'est déjà qu'une représentation approchée de la réalité et que ce sig […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/enregistrement/#i_19514

INTERNET - Économie d'Internet

  • Écrit par 
  • Éric BROUSSEAU
  •  • 5 665 mots

Les particularités économiques d'Internet découlent à la fois des spécificités techniques et de celles de cette technologie en particulier. Internet est d'abord l'aboutissement de la révolution informationnelle marquée par le développement puis par l'intégration des télécommunications et de l'informatique. En effet, Internet n'est pas un réseau à proprement parler, mais une technologie : un ensem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/internet-economie-d-internet/#i_19514

LANGAGE FORTRAN

  • Écrit par 
  • Pierre MOUNIER-KUHN
  •  • 246 mots

En informatique, les techniques de programmation ont évolué vers une plus grande facilité d'emploi par des utilisateurs de moins en moins avertis. Les algorithmes en langage-machine, code binaire adapté à l'architecture spécifique de chaque ordinateur, favorisaient la rapidité d'exécution et occupaient peu de mémoire. Toutefois, leur écriture comportait de grands risques d'erreurs et n'était acces […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/langage-fortran/#i_19514

MÉMOIRES NUMÉRIQUES

  • Écrit par 
  • François PÊCHEUX
  •  • 7 440 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Critères de classification des mémoires »  : […] Le terme « mémoire numérique » reste par essence très générique, s'appliquant à de nombreux dispositifs de mémorisation. Aussi, pour pouvoir les distinguer, il est important de connaître la terminologie associée et les critères reconnus de classification. Les plus utilisés pour qualifier les mémoires sont le format des données, les différents types de technologie ou principes physiques utilisés po […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/memoires-numeriques/#i_19514

MICROÉLECTRONIQUE

  • Écrit par 
  • Claude WEISBUCH
  •  • 13 674 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « Quelques rappels sur la numérisation »  : […] La numérisation de l'information, des signaux et des images est le fondement de l'exploitation des utilisations de la microélectronique. Pour numériser l'information , les chiffres et les lettres sont représentés par des ensembles d'impulsions de tension, les « bits » d'information. Un bit correspond à « 0 » si l'impulsion est de 0 volt (en fait inférieure à une certaine tension), et a « 1 » si e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/microelectronique/#i_19514

NUMÉRATION

  • Écrit par 
  • Josette ADDA
  •  • 2 388 mots

Dans le chapitre « Numération de position à base constante »  : […] Soit B un entier naturel fixe, dit « base » ; une unité de chaque ordre vaut B unités de l'ordre précédent. Par suite de l'unicité du quotient et du reste dans la division euclidienne (cf. divisibilité , chap. 1), tout entier naturel a peut s'écrire d'une manière et d'une seule sous la forme : où les a 0 , a 1 , ..., a n sont des entiers naturels strictement inférieurs à B et où a n est non nul. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/numeration/#i_19514

ORDINATEURS

  • Écrit par 
  • Danièle DROMARD, 
  • François PÊCHEUX
  •  • 13 236 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Principes de fonctionnement d'un processeur »  : […] Un ordinateur, selon le modèle de John von Neumann, contient un assemblage de processeurs, de mémoires et de périphériques d'entrée/sortie interconnectés. Le processeur, ou unité centrale, peut être à juste titre considéré comme le « cerveau » de l'ordinateur, car tout se passe sous son contrôle. Dans un processeur, les informations sont représentées en binaire (codées sur deux états), car il est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ordinateurs/#i_19514

PHOTOGRAPHIE - Procédés de prise de vue numérique

  • Écrit par 
  • André CHABANETTE
  •  • 6 034 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Quantification et notation binaire »  : […] Le signal échantillonné est divisé en sections horizontales de hauteur identique. Ce nombre de divisions selon l'axe Y représente la quantification du signal selon un nombre de bits défini par le constructeur (8, 10, 12 bits et plus). Généralement, les informations analogiques sont suréchantillonnées au moins sur 10 bits. Ce suréchantillonnage initial peut améliorer la qualité de l'image même si l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/photographie-procedes-de-prise-de-vue-numerique/#i_19514


Affichage 

Conversion d'un signal analogique en numérique

graphique

Le signal analogique (en a) après son échantillonnage (en b) est transformé en signal numérique (en c), sur 8 bits dans cet exemple Les différents points d'intersection entre la fréquence d'échantillonnage et le signal analogique (en b) sont ensuite quantifiés et codés en binaire (en c)... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Enregistrement numérique : écriture et lecture

diaporama

Représentation schématique de l'écriture, en a, et de la lecture, en b, dans le cas de l'enregistrement numérique Chaque région du support où sont stockées les données peut être aimantée dans deux sens différents par une tête électromagnétique constituée d'un noyau s'aimantant... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Conversion d'un signal analogique en numérique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Enregistrement numérique : écriture et lecture
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama