SYNTHÉTISME, peinture

BERNARD ÉMILE (1868-1941)

  • Écrit par 
  • Jean-Paul BOUILLON
  •  • 374 mots

Peintre lillois qui vient à Paris en 1881 et fréquente l'atelier de Cormon où il rencontre Van Gogh et Toulouse-Lautrec. Exclu de l'atelier en 1886, Émile Bernard voyage en Normandie et en Bretagne, fait la connaissance de Schuffenecker, puis, lors de son retour à Pont-Aven en 1888, se lie durablement avec Gauguin. Après des débuts impressionnistes et pointillistes, c'est l'élaboration en commun d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/emile-bernard/#i_13038

GAUGUIN PAUL (1848-1903)

  • Écrit par 
  • Philippe VERDIER
  •  • 3 177 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Technique et esthétique »  : […] Dans les toiles de ses dix premières années, Gauguin brossait les tons peu distants les uns des autres, ce qui leur donnait un aspect floconneux, une harmonie sourde de couleur « teigneuse » (J. K. Huysmans). Il a acquis de Pissarro son habileté picturale, mais son maître secret resta Degas, dont il transposa deux danseuses sur un curieux coffre de bois sculpté, véritable coffre de matelot (1884). […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-gauguin/#i_13038

GAUGUIN ET LE "PRIMITIVISME" - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Barthélémy JOBERT
  •  • 895 mots

1886 Gauguin vient s'établir en Bretagne, à Pont-Aven, où il séjourne de juillet à octobre, en quête d'un contact avec une civilisation encore peu marquée par le monde moderne, dans laquelle il veut refonder sa peinture et sa sculpture. Lors de son second séjour breton en 1888, il écrira : « J'aime la Bretagne : j'y retrouve le sauvage, le primitif. Quand mes sabots résonnent sur ce sol de granit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gauguin-et-le-primitivisme-reperes-chronologiques/#i_13038

NABIS

  • Écrit par 
  • Antoine TERRASSE
  •  • 3 178 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les bases nouvelles de la peinture »  : […] De Bretagne, Sérusier avait rapporté un petit tableau Paysage du bois d'Amour , peint à Pont-Aven « sous la dictée de Gauguin ». « Paysage informe, écrit Maurice Denis, à force d'être synthétiquement formulé en violet, vermillon, vert Véronèse et autres couleurs pures telles qu'elles sortent du tube, presque sans mélange de blanc. « Comment voyez-vous cet arbre ? avait dit Gauguin : Il est bien ve […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nabis/#i_13038

LA VISION APRÈS LE SERMON OU LA LUTTE DE JACOB AVEC L'ANGE (P. Gauguin)

  • Écrit par 
  • Barthélémy JOBERT
  •  • 201 mots
  •  • 1 média

La Vision après le sermon (National Gallery of Scotland, Édimbourg), que Paul Gauguin (1848-1903) peignit durant l'été de 1888 lors de son séjour à Pont-Aven, n'est pas à proprement parler une œuvre « primitiviste » : c'est l'influence japonaise qui y prédomine, en particulier celle d'Hirochige dont plusieurs gravures sur bois sont proches de tel ou tel élément du tableau (l'arbre au tronc en dia […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-vision-apres-le-sermon-ou-la-lutte-de-jacob-avec-l-ange/#i_13038