PARKINSONIEN SYNDROME

PARKINSON MALADIE DE

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 2 282 mots
  •  • 3 médias

On appelle syndrome parkinsonien l’association plus ou moins complète d’un ensemble des signes cliniques suivants: ralentissement à l’initiation et à l’exécution d’un mouvement, tremblement au repos qui cesse dès l’initiation du mouvement, et rigidité progressive du corps menant à la perte complète de la motricité. Elle débute en général vers 55 ou 60 ans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladie-de-parkinson/#i_55951

HÉMISPHÈRES CÉRÉBRAUX

  • Écrit par 
  • Pierre BUSER, 
  • Paul LAGET
  •  • 12 320 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Données cliniques »  : […] Il y a longtemps que l'on a fait le lien entre certaines perturbations bien déterminées de la motricité ( dyskinésies) et des lésions de structures extrapyramidales sous-corticales. On décrit ainsi une entité nosologique, la maladie de Parkinson, caractérisée par une rigidité (qui diffère de la spasticité hémiplégique), une hypokinésie , c'est-à-dire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hemispheres-cerebraux/#i_55951

MALADIES NEURODÉGÉNÉRATIVES

  • Écrit par 
  • Nathalie CARTIER-LACAVE, 
  • Caroline SEVIN
  •  • 4 601 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Démence où l'atteinte motrice est au premier plan »  : […] Il peut s'agir d'une perte progressive des fonctions motrices, ou de l'apparition de mouvements anormaux. La maladie de Parkinson est la deuxième cause de MND ; elle est due à la dégénérescence d'une population de neurones qui sont situés dans la substance noire mésencéphalique et qui produisent un neurotransmetteur, la dopamine. Elle touche plus de 2 p. 100 des sujets de p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladies-neurodegeneratives/#i_55951

NEUROLOGIE

  • Écrit par 
  • Raymond HOUDART, 
  • Hubert MAMO, 
  • Jean MÉTELLUS
  • , Universalis
  •  • 30 238 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Syndromes dégénératifs des noyaux gris centraux : la maladie de Parkinson »  : […] Parmi les syndromes dégénératifs des noyaux gris centraux, plusieurs affections telles la chorée chronique et les dégénérescences hépato-lenticulaires sont des maladies familiales et seront décrites comme telles (cf. infra , Les maladies familiales ) ; mais la maladie de Parkinson , par sa fréquence, par sa gravité, par l'importanc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neurologie/#i_55951


Affichage 

Opération sous contrôle stéréotaxique 

photographie

Le contrôle stéréotaxique est une technique chirurgicale qui permet d'atteindre des zones du cerveau très précises Dans le cas de traitement de la maladie de Parkinson, ce sont des quantités infimes de produit qui sont injectées dans le striatum, et cela dans les deux hémisphères Sur cette... 

Crédits : BSIP/ Corbis

Afficher

Syndromes parkinsoniens 

photographie

Le neurologue britannique William Richard Gowers (1845-1915) a réalisé pour son ouvrage de référence A Manual of Diseases of the Nervous System, publié en 1886, une série de dessins représentant des attitudes caractéristiques de malades atteints d'un syndrome parkinsonien On note en... 

Crédits : D'après W. R. Gowers, A Manual of Diseases of the Nervous System,1886

Afficher

Thérapie cellulaire et génique de la maladie de Parkinson

dessin

Le vecteur contenant les gènes de synthèse de la dopamine ou les cellules embryonnaires dopaminergiques sont injectés dans le striatum des deux hémisphères cérébraux du malade Le point d'injection est déterminé en repérage tridimensionnel en imagerie par résonance magnétique La... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Opération sous contrôle stéréotaxique 
Crédits : BSIP/ Corbis

photographie

Syndromes parkinsoniens 
Crédits : D'après W. R. Gowers, A Manual of Diseases of the Nervous System,1886

photographie

Thérapie cellulaire et génique de la maladie de Parkinson
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin