SYNCRISTALLISATION

ALUNS

  • Écrit par 
  • Jean PERROTEY
  •  • 1 655 mots

Dans le chapitre « Structure cristalline »  : […] En 1819, après avoir étudié et comparé les aluns de fer et d'aluminium, Eilhard Mitscherlich définit la notion d'« isomorphie » et établit une règle selon laquelle des substances doivent avoir la même formule lorsqu'elles possèdent la même forme cristalline et sont susceptibles de «   syncristalliser », c'est-à-dire de donner des cristaux mixtes ; cette règle appliquée aux aluns le conduisit à pr […] Lire la suite

ENTRAÎNEUR, chimie

  • Écrit par 
  • Dina SURDIN
  •  • 171 mots

Substance que l'on ajoute à un mélange afin d'entraîner un composé présent dans le mélange à l'état de traces. Il s'agit d'une technique particulièrement utilisée en chimie nucléaire. L'efficacité d'un entraîneur est due, le plus souvent, à la similitude de ses propriétés chimiques avec celles du radio-élément à isoler. Il s'ensuit donc que plus cette similitude est grande plus difficile devient l […] Lire la suite

ÉPITAXIE

  • Écrit par 
  • Alain Gil MAZET
  •  • 296 mots

Phénomène d'orientation mutuelle de cristaux de substances différentes dû à des analogies étroites dans l'arrangement des atomes des faces communes. Les lois de l'épitaxie ont été énoncées en 1928 par L. Royer. L'épitaxie n'est possible que s'il existe une maille plane, simple ou multiple simple, quasi identique en forme et en dimensions dans les deux réseaux et si les ions du cristal orienté, qui […] Lire la suite