Symphonie n° 9, BRUCKNER (Anton)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Genre - Symphonie

Bruckner compose onze symphonies, dont deux de jeunesse. Deux influences les dominent : celle de Beethoven, avec ses avant-derniers mouvements rapides (scherzos) se substituant aux menuets, plus majestueux, et celle de Wagner, avec ses audaces harmoniques, ses innovations orchestrales et ses couleurs instrumentales, celles de ses cuivres, en particulier. Leur architecture, puissante et solennelle, offre de saisissantes oppositions entre des tutti (l'orchestre intervient dans son ensemble) grandioses et des épisodes limpides et naïfs.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages





Écrit par :

  • : compositeur, critique, musicologue, producteur de radio

Voir aussi

Pour citer l’article

Alain FÉRON, « Symphonie n° 9, BRUCKNER (Anton) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/symphonie-n-9-bruckner-anton/