Symphonie n° 7, MAHLER (Gustav)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Genre - Symphonie

Mahler se consacre presque exclusivement à la symphonie et au lied (mot qui signifie «chant», en allemand), qu'il va unir étroitement. Quatre de ses neuf symphonies achevées, les Deuxième, Troisième, Quatrième et Huitième, font intervenir la voix d'un ou de plusieurs solistes ainsi que des chœurs. Et, si quelques-uns de ses lieder sont accompagnés au piano, la plupart le sont par l'orchestre ; le dernier de ses cinq cycles, Das Lied von der Erde («Le Chant de la Terre»), constitue d'ailleurs une véritable symphonie. Les symphonies de Mahler marquent le point culminant, mais en même temps le terme, de la symphonie viennoise créée par Haydn.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages





Écrit par :

  • : compositeur, critique, musicologue, producteur de radio

Voir aussi

Pour citer l’article

Alain FÉRON, « Symphonie n° 7, MAHLER (Gustav) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/symphonie-n-7-mahler-gustav/