Symphonie n° 7, BEETHOVEN (Ludwig van)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Langage

Probablement esquissée avant 1811, la Septième Symphonie est achevée en mai 1812, quatre ans après la Sixième Symphonie «Pastorale», et créée, sous la direction de Beethoven, le 8 décembre 1813. Bien que Wagner l'ait judicieusement surnommée l'«apothéose de la danse» du fait de la prédominance des éléments rythmiques dans ses quatre mouvements, elle ne porte aucun sous-titre d'origine, et nulle intention autre que purement musicale ne la sous-tend. Faits remarquables, l'Allegretto (deuxième mouvement) se substitue à l'andante conventionnel, et le Presto qui suit est en fait un scherzo qui n'avoue pas son nom.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : compositeur, critique, musicologue, producteur de radio

Pour citer l’article

Alain FÉRON, « Symphonie n° 7, BEETHOVEN (Ludwig van) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 septembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/symphonie-n-7-beethoven-ludwig-van/