Symphonie n° 7, BEETHOVEN (Ludwig van)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Forme

Beethoven semble avoir à lui seul indiqué toutes les directions que devait prendre la symphonie. Il anticipe ainsi, avec sa Pastorale, le poème symphonique de Liszt ou de Richard Strauss, avec sa Huitième, la symphonie néo-classique ; avec sa Neuvième, il ouvre la voie à Mahler. Mais le développement de la symphonie est aussi en germe à travers ses innovations formelles : mise en avant d'un thème - dramatisé afin de mettre en valeur l'architecture de l'œuvre -, développement du scherzo, utilisation nouvelle des ressources de l'orchestre...

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : compositeur, critique, musicologue, producteur de radio

Pour citer l’article

Alain FÉRON, « Symphonie n° 7, BEETHOVEN (Ludwig van) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 septembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/symphonie-n-7-beethoven-ludwig-van/