Symphonie fantastique, BERLIOZ (Hector)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Genre - Musique symphonique à programme

La Symphonie fantastique, datée de 1830, année de la création d'Hernani, constitue le manifeste orchestral du romantisme. Berlioz réinvente la symphonie en lui attribuant un texte, baptisé «programme», qui détermine la structure de l'œuvre et assure sa cohérence. Ce genre nouveau annonce le poème symphonique, où s'illustreront Liszt (Les Préludes, 1854), Saint-Saëns (Danse macabre, 1874), Smetana (cycle Ma Patrie, 1874-1879), Franck (Le Chasseur maudit, 1883), Sibelius (Finlandia, 1899) et, surtout, Richard Strauss (Don Quichotte, 1898).

Un concert à mitraille et Berlioz, d’après J. J. Grandville

Un concert à mitraille et Berlioz, d’après J. J. Grandville

Photographie

1830 est une année riche en bouleversements tant politiques qu'artistiques. Elle est marquée par la « bataille d'Hernani », mais aussi par la création de la Symphonie fantastique de Berlioz, œuvre romantique par excellence et qui inaugure le genre de la « musique à programme »,... 

Crédits : Stefano Bianchetti/ Corbis/ Getty Images

Afficher


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages






Écrit par :

  • : compositeur, critique, musicologue, producteur de radio

Voir aussi

Pour citer l’article

Alain FÉRON, « Symphonie fantastique, BERLIOZ (Hector) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/symphonie-fantastique-berlioz-hector/