SUZHOU [SOU-TCHEOU]

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Ses 1 600 000 habitants (en 2006) font de Suzhou la ville la plus peuplée, après Nankin, de la province chinoise du Jiangsu. Elle se situe près du grand lac Taihu, sur le Grand Canal, à quelque 80 kilomètres de Shanghai. Vieux centre historique — Suzhou fut la capitale du royaume de Wu au ve siècle —, ce fut en 1896 un « port ouvert » au trafic étranger qui y développa le commerce et quelques activités industrielles ; dans un premier temps trop proche de Shanghai, Suzhou ne s'est pas industrialisée comme les autres villes chinoises de même importance. Située au centre d'un bassin houiller, elle possède cependant des industries sidérurgiques, métallurgiques, chimiques et textiles et elle est restée un centre actif d'artisanat traditionnel, célèbre pour ses soieries. C'est aussi une des grandes villes touristiques de la Chine, au paysage urbain remarquable, avec ses multiples canaux franchis par des ponts pittoresques et ses superbes jardins qui sont le meilleur exemple de cet art en Chine.

Chine : carte administrative

Chine : carte administrative

carte

Carte administrative de la Chine. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Avec la libéralisation économique des années 1990, le Jiangsu (avec les provinces côtières du Guangdong et du Shandong) connaît une croissance économique importante. Suzhou profite alors de la proximité de Shanghai, allant même jusqu’à dépasser sa voisine pour le volume des investissements directs étrangers, et attirant des centaines d’entreprises occidentales dans ses parcs industriels.

—  Pierre TROLLIET

Écrit par :

  • : professeur des Universités, Institut national des langues et civilisations orientales

Classification


Autres références

«  SUZHOU [ SOU-TCHEOU ]  » est également traité dans :

CHINE - Les régions chinoises

  • Écrit par 
  • Pierre TROLLIET
  •  • 11 735 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le delta du Yangzi »  : […] À partir de Jiujiang, où le Yangzi reçoit l'eau du lac Poyang et jusqu'à proximité de Nankin, la plaine se réduit à la vallée entre les montagnes de Wannan au sud et les monts Huaiyang ou les basses collines, à moins de 200 mètres, qui les prolongent. Cette vallée est tantôt épanouie et partiellement lacustre, surtout sur la rive gauche, tantôt resserrée en défilés. Un certain nombre de ports fluv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chine-les-regions-chinoises/#i_46610

JARDIN DE LA "POLITIQUE DES SIMPLES", Suzhou (Chine)

  • Écrit par 
  • Alain THOTE
  •  • 221 mots

L'idéal érémitique a conduit de nombreux lettrés chinois à se retirer sur leurs terres après avoir passé quelques années en poste comme fonctionnaire loin de leur région d'origine. Cette retraite fut souvent pour eux l'occasion de créer un jardin. Conçu pendant la première moitié du xvi e  siècle par un ancien censeur impérial déchu de ses fonctio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jardin-de-la-politique-des-simples/#i_46610

Pour citer l’article

Pierre TROLLIET, « SUZHOU [SOU-TCHEOU] », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 avril 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/suzhou-sou-tcheou/