SUTRA DU LOTUS

BOUDDHISME (Les grandes traditions) - Bouddhisme japonais

  • Écrit par 
  • Jean-Noël ROBERT
  •  • 13 527 mots

Dans le chapitre « La poésie »  : […] De tous les genres littéraires japonais, aucun n'a été tenu pour plus représentatif du caractère national que la poésie de langue japonaise ( waka ), qui est attestée dans les plus anciens monuments de la langue et dont l'un des impératifs les plus stricts était l'interdiction d'utiliser le vocabulaire d'origine chinoise. Sous la forme classique du tanka […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bouddhisme-les-grandes-traditions-bouddhisme-japonais/#i_95240

MAHĀYĀNA ou GRAND VÉHICULE

  • Écrit par 
  • Jean-Noël ROBERT
  •  • 1 365 mots

Dans le chapitre « Les bodhisattvas et la dépréciation de l'état monacal »  : […] On a pu soutenir que l'idéal du Petit Véhicule était de réaliser le dharma – l'enseignement du Bouddha – alors que le but ultime du Grand Véhicule était de réaliser l'état de Bouddha, et il est vrai que la voie de bodhisattva, « l'être d'Éveil » qui finit par devenir bouddha, supplante dans la nouvelle religiosité la voie des Auditeurs, qui jouissait pourtant d'un antique prestige, puisqu'elle do […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mahayana-grand-vehicule/#i_95240

NICHIREN (1222-1282)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 472 mots

Moine bouddhiste japonais, fondateur de la secte qui porte son nom, Nichiren était le fils de Nukina Saemon Shigetada, un pêcheur de Kominato, sur la côte d'Awa. À onze ans, il entre au monastère de Kiyosumi, où il étudie, sous la direction de Dōzenbō, des doctrines tendai mêlées d'ésotérisme. Ordonné à quinze ans, il se rend au Hiei-zan en passant par le Komyō-ji de Kamakura, de tendance jōdo. Ap […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nichiren/#i_95240