SUSCEPTIBILITÉ MAGNÉTIQUE

ARCHÉOLOGIE (Méthodes et techniques) - La prospection archéologique

  • Écrit par 
  • Alain TABBAGH
  •  • 3 194 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La prospection géophysique : les principales propriétés physiques utilisées »  : […] À côté des propriétés thermiques qui permettent d'expliquer les variations de températures apparaissant à la surface du sol et qui dépendent elles-mêmes de la granularité et de la compacité des sols, les propriétés utilisées en prospection géophysique pour l'archéologie relèvent du domaine électromagnétique. Elles sont au nombre de trois : la résistivité électrique, la permittivité diélectrique e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/archeologie-methodes-et-techniques-la-prospection-archeologique/#i_14459

DIAMAGNÉTISME

  • Écrit par 
  • Jean HOARAU
  •  • 351 mots

Les corps qui, contrairement aux substances dites magnétiques, possèdent une perméabilité magnétique μ (rapport entre le vecteur induction B et le vecteur champ H ) inférieure à celle du vide sont dits diamagnétiques. Les lignes de force d'un champ magnétique sont alors repoussées vers l'extérieur ; les points par lesquels pénètrent les lignes de force s'aimantent positivement, alors que ceux pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/diamagnetisme/#i_14459

GAZ ANALYSE DES

  • Écrit par 
  • Henri GUÉRIN
  •  • 6 558 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Méthodes physiques »  : […] Les méthodes physiques sont fondées sur le fait suivant : étant donné un mélange de deux gaz A et B, on peut généralement trouver une ou plusieurs caractéristiques de ce mélange qui soient des fonctions univoques de sa composition ; connaissant l'une d'elles, on peut déduire la composition d'un mélange quelconque de la mesure de la grandeur considérée. Lorsqu'il s'agit d'une propriété additive (de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/analyse-des-gaz/#i_14459

HYPERFRÉQUENCES

  • Écrit par 
  • Louis DUSSON
  •  • 9 960 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Comportement en hyperfréquences »  : […] On fait agir, sur un morceau de ferrite plongé dans un champ magnétique continu H 0 , un champ magnétique U.H.F. h perpendiculaire à H 0  ; on peut définir pour l'échantillon un moment magnétique M et un moment cinétique P par unité de volume. M = γ P , où γ est le rapport gyromagnétique . h étant tout d'abord nul, supposons que M soit légèrement déplacé de sa position d'équilibre parallèle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hyperfrequences/#i_14459

MAGNÉTISME

  • Écrit par 
  • Damien GIGNOUX, 
  • Étienne de LACHEISSERIE, 
  • Louis NÉEL
  •  • 15 766 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « L'hystérésis »  : […] Lorsqu'un corps ferromagnétique à l' état vierge , c'est-à-dire qui n'a jamais été aimanté, est soumis à un champ magnétique croissant, son aimantation M commence par croître, selon la courbe de première aimantation (AB, ). Dans la région initiale, l'aimantation obéit à une loi parabolique : M =  a H +  b H 2 , où a est la susceptibilité initiale, qui décrit une variation réversible de l'aimant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/magnetisme/#i_14459

MAGNÉTISME (notions de base)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 3 752 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Diamagnétisme et paramagnétisme »  : […] La plupart des matériaux réagissent à la présence d’un champ magnétique  H en acquérant une aimantation. En première approximation, l’aimantation est proportionnelle à l’excitation et on appelle susceptibilité magnétique χ m le rapport de proportionnalité. Lorsque cette susceptibilité est négative (et en général très faible), on dit que le corps est « diamagnétique ». C’est le cas du carbone, d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/magnetisme-notions-de-base/#i_14459

MAGNÉTOCHIMIE

  • Écrit par 
  • Jean HOARAU
  •  • 5 364 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Analyse chimique »  : […] L 'utilisation d'un aimant pour la recherche des minerais de fer ferromagnétiques constitue sans doute la plus ancienne application du magnétisme à l'analyse chimique. On met à profit les forces importantes produites par un aimant sur les matériaux ferromagnétiques pour enrichir les minerais de fer. Si les particules riches en fer sont constituées de magnétite, les champs magnétiques utilisés so […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/magnetochimie/#i_14459

MÉTALLOGRAPHIE - Essais physiques

  • Écrit par 
  • Georges CIZERON
  •  • 7 347 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Méthode de Gouý »  : […] La mesure de la susceptibilité magnétique par la méthode de Gouý nécessite l'utilisation d'échantillons ayant un volume de l'ordre de 10 cm 3 ainsi que des valeurs élevées du champ (5 000 à 20 000 œrsteds), ce dernier devant être sensiblement constant dans un espace de dimensions raisonnables ; cette méthode permet d'effectuer des mesures absolues de susceptibilité. L'échantillon (de 100 à 150 mm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/metallographie-essais-physiques/#i_14459


Affichage 

Variation de la susceptibilité magnétique au cours d'une titration

graphique

Variation de la susceptibilité magnétique au cours de la titration d'une solution d'oxyhémoglobine par une solution d'hydrosulfite de sodium (Na2S2O4) Le point M marque la neutralisation 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Variation de la susceptibilité magnétique au cours d'une titration
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique