SURPLUS, calcul économique

AUTOFINANCEMENT

  • Écrit par 
  • Geneviève CAUSSE
  •  • 5 233 mots

Dans le chapitre « Le bien-fondé de l'autofinancement »  : […] Par référence explicite ou implicite au modèle de financement traditionnel selon lequel tous les fonds investis ont été épargnés préalablement, et où le financement des investissements n'interfère pas avec la distribution des revenus, on a pu dire que l'autofinancement, épargne forcée, affectait sensiblement la distribution et pesait notamment sur les consommateurs et sur les salariés des entrepr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/autofinancement/#i_38720

COMMERCE INTERNATIONAL - Avantages comparatifs

  • Écrit par 
  • Matthieu CROZET
  •  • 5 799 mots

Dans le chapitre « Contribution de Torrens »  : […] On attribue généralement le principe des avantages comparatifs à David Ricardo. La paternité de cette idée est toutefois contestée et fait l'objet de débats récurrents (Ruffin, 2002). Robert Torrens (1780-1864) proposait, en effet, dès 1815 (Essay on the External Corn Trade ), une critique de la notion d'avantages absolus avancée par Adam Smith. Son raisonnement était le suiv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/commerce-international-avantages-comparatifs/#i_38720

MASSÉ PIERRE (1898-1987)

  • Écrit par 
  • Henri GUILLAUME
  •  • 578 mots

Dans un très beau livre, Aléas et progrès , publié en 1984, Pierre Massé a décrit sa traversée du siècle. Né le 13 janvier 1898, le jour du « J'accuse » de Zola, il est reçu en 1916 à la fois à Polytechnique et à Normale supérieure. Il s'engage aussitôt prenant part à l'offensive du Chemin des Dames. Ingénieur des ponts et chaussées, il choisit, vers la trentaine, de faire ca […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-masse/#i_38720

MICROÉCONOMIE - Économie du bien-être

  • Écrit par 
  • Emmanuelle BÉNICOURT
  •  • 4 768 mots

Dans le chapitre « Le surplus en tant que mesure du bien-être collectif »  : […] À l'origine de tout échange volontaire, et marchand, il y a la recherche d'un gain. Par exemple, un consommateur qui est prêt à payer au maximum 10 euros pour un bien et qui trouve une entreprise qui le vend à 7 euros, procédera à l'échange, son gain en satisfaction pouvant être évalué à 3 euros. On appelle « surplus » du consommateur » un tel gain. Si, de son côté, le coût de production du bien […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/microeconomie-economie-du-bien-etre/#i_38720

PRINCIPES D'ÉCONOMIE POLITIQUE, Alfred Marshall - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jean-Sébastien LENFANT
  •  • 1 054 mots

Dans le chapitre « Une théorie de la valeur en équilibre partiel »  : […] Les livres I et II sont une introduction à l'objet et aux méthodes de l'économie. L'économie s'intéresse aux désirs d'obtenir des richesses et aux efforts nécessaires pour les obtenir, en tant qu'ils peuvent faire l'objet d'une mesure monétaire. Son sujet d'étude est donc un individu type dont les comportements peuvent être généralisés. Plutôt que de grandes constructions déductives, le théoricien […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/principes-d-economie-politique/#i_38720

RATIONALITÉ ÉCONOMIQUE

  • Écrit par 
  • Hubert BROCHIER
  •  • 3 932 mots

Dans le chapitre « Rationalité d'agent et rationalité de système »  : […] La distinction entre rationalité d'un agent et rationalité du système pourrait sans doute éclairer quelque peu un débat parfois confus : la rationalité de l'agent se réfère à la manière dont celui-ci se comporte (ou doit se comporter) dans la poursuite des objectifs qu'il s'est fixés ; la rationalité du système conduit à poser des questions sur sa capacité à assurer un certain nombre de fins telle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rationalite-economique/#i_38720

RICARDO DAVID (1772-1823)

  • Écrit par 
  • Christian SCHMIDT
  •  • 3 457 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le principe de l'accumulation productive »  : […] Le mécanisme qui donne naissance à la rente n'est pas inhérent au processus de production lui-même, qui n'est mis en évidence que par la relation fondamentale entre le taux de salaire et le taux de profit. Pour simplifier sa recherche, David Ricardo introduit deux hypothèses restrictives : l'ensemble des salaires est consommé et par conséquent transformé en biens de subsistance ; la totalité des p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/david-ricardo/#i_38720

SANTÉ - Économie de la santé

  • Écrit par 
  • Jean-Paul MOATTI
  •  • 9 632 mots

Dans le chapitre « Les analyses coût/efficacité et coût/bénéfice des stratégies médicales et sanitaires »  : […] Dans les secteurs d'activité dont la régulation échappe pour partie au marché, le calcul économique formalisé, dont l'outil de référence est l'analyse coût-bénéfice, permet de comparer des usages alternatifs des ressources et d'identifier les stratégies qui maximisent le « surplus social net », c'est-à-dire la différence entre les coûts et les avantages totaux pour la collectivité. Les revues sci […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sante-economie-de-la-sante/#i_38720