SURGÉNÉRATEURS

NUCLÉAIRE - Réacteurs nucléaires

  • Écrit par 
  • Jean BUSSAC, 
  • Frank CARRÉ, 
  • Robert DAUTRAY, 
  • Jules HOROWITZ, 
  • Jean TEILLAC
  •  • 12 397 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Réacteurs surgénérateurs à neutrons rapides »  : […] Les réacteurs à neutrons rapides, qui se distinguent des précédents par l'absence de modérateur, ne fonctionnent qu'avec un combustible dont la teneur en matière fissile est supérieure à 15 p. 100. Pour les neutrons rapides, la faiblesse des captures parasites et le meilleur rendement en neutrons (η) du plutonium 239 permettent à ces réacteurs d'être surgénérateurs avec le cycle 238 U- 239 Pu (fa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nucleaire-reacteurs-nucleaires/#i_25713

NUCLÉAIRE (notions de base)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 4 103 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « L’électronucléaire »  : […] Le principe de la fission de l’uranium est connu depuis 1939 : l’absorption d’un neutron de faible énergie (neutron dit thermique) par un noyau d’uranium provoque la fission de ce dernier en deux noyaux plus légers. Cette réaction libère une grande quantité d’énergie et deux ou trois neutrons énergétiques. Si ces neutrons sont ralentis dans un matériau « modérateur », la réaction peut continuer […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nucleaire/#i_25713

PLUTONIUM

  • Écrit par 
  • Daniel CALAIS, 
  • André CHESNÉ
  •  • 3 901 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Réacteurs surgénérateurs »  : […] Le caractère fissile du plutonium 239 conduit à envisager son utilisation dans les combustibles des réacteurs nucléaires. Ce « recyclage » du plutonium a été expérimenté dans les réacteurs à eau pressurisée dans divers pays dont la France. Mais son objet principal concerne l'alimentation des réacteurs à neutrons rapides. Dans ce type de réacteurs, où le modérateur est absent, la teneur en isotope […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/plutonium/#i_25713

THORIUM

  • Écrit par 
  • Alfred LECOCQ, 
  • Jean-Pierre ZANGHI
  •  • 2 976 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Applications nucléaires »  : […] À la différence de l' uranium ou du plutonium, le thorium n'est pas fissile. Cependant, l'atome de thorium 232 peut absorber un neutron thermique, issu par exemple de la fission contrôlée d'un atome d'uranium 235, et donner du thorium 233, lequel, par deux émissions β — successives, conduit d'abord au protactinium, puis à l'uranium 233 qui est fissile. Pour cette raison, on dit que le thorium est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thorium/#i_25713


Affichage 

Deux types de centrales nucléaires

diaporama

Schéma de principe de deux types de centrales nucléaires 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Superphénix

photographie

Superphénix (Creys-Malville, Isère) est la première grande centrale électronucléaire française à neutrons rapides faisant appel au plutonium Sa construction a commencé en 1977, sa mise en service a eu lieu en 1983 et l'abandon de son exploitation a été décidé en 1998 

Crédits : De Agostini

Afficher

Deux types de centrales nucléaires
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama

Superphénix
Crédits : De Agostini

photographie