RÉGENCE STYLE

BOFFRAND GABRIEL GERMAIN (1667-1754)

  • Écrit par 
  • Guy BELOUET
  •  • 690 mots

Architecte et décorateur français, Germain Boffrand est, avec Robert de Cotte, le plus fécond créateur des styles Régence de Louis XV. Élève d'Hardouin-Mansart, dont il a saisi la portée de l'évolution finale vers un classicisme moins austère, plus ouvert, plus exubérant même (la chapelle de Versailles, 1708), ce neveu du poète Quinault, se piquant lui-même de littérature (à l'occasion, auteur de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gabriel-germain-boffrand/#i_13438

COTTE ROBERT DE (1656-1735)

  • Écrit par 
  • Gérard ROUSSET-CHARNY
  •  • 1 090 mots
  •  • 1 média

Architecte français, Robert de Cotte fut un artiste de réputation européenne dont le prestige doit être comparé à celui de Bernin. Né à Paris, beau-frère de Jules Hardouin-Mansart et reçu en 1687 à l'Académie d'architecture, il lui succéda en 1708 dans les charges de premier architecte du roi et directeur de l'Académie. Grand constructeur, Robert de Cotte était en même temps un remarquable décorat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-de-cotte/#i_13438

CRESSENT CHARLES (1685-1768)

  • Écrit par 
  • Colombe SAMOYAULT-VERLET
  •  • 320 mots
  •  • 1 média

Fils d'un sculpteur sur bois d'Amiens, Cressent s'installe à Paris où il est reçu comme sculpteur à l'Académie de Saint-Luc en 1714. Collaborateur du grand rival de Boulle, Joseph Poitou (mort en 1719), il épouse sa veuve et lui succède ainsi dans la charge d'ébéniste du duc d'Orléans. Il travaille alors pour le Régent puis pour son fils. L'obligation de l'estampille ne datant que de 1743, l'œuvre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-cressent/#i_13438

ORFÈVRERIE

  • Écrit par 
  • Gérard MABILLE
  •  • 5 567 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Le XVIIe siècle : baroque et orfèvrerie »  : […] Le début du xvii e  siècle reste fortement marqué par le goût maniériste ; toutefois, l'orfèvrerie ne pouvait échapper bien longtemps à l'emprise du baroque. Celui-ci se manifesta par un profond renouvellement des formes et des décors, un sens accru du relief, une recherche croissante de richesse et de monumentalité, parfois fortement marqué par une inspiration fantastique, comme dans les œuvres d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/orfevrerie/#i_13438

SHERATON THOMAS (1751-1806)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 997 mots

Ébéniste anglais, champion du néo-classicisme, Thomas Sheraton donna son nom, durant la dernière phase de l'ère géorgienne (de l'avènement du roi George I er , en 1714, à la mort de George IV, en 1830), à un style de mobilier caractérisé par un extrême raffinement, qui fut sans doute à l'origine de l'inspiration principale des créateurs de meubles à la fin du xviii e  siècle. Son ouvrage en quatre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomas-sheraton/#i_13438


Affichage 

Bureau plat

photographie

Bureau plat attribué à Charles Cressent (1685-1768) Acajou plaqué et bronzes dorés Wallace Collection, Londres 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Bureau plat
Crédits : Bridgeman Images

photographie