GHIBLI STUDIO

CINÉMA (Cinémas parallèles) - Le cinéma d'animation

  • Écrit par 
  • Bernard GÉNIN, 
  • André MARTIN
  •  • 17 832 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Spécial Japon »  : […] Pendant une bonne décennie (les années 1970), l'animation japonaise s'est vue réduite à un genre qui se résume à sa propre caricature : la « série-télé », avec Goldorak pour les garçons, Candy pour les filles. D'un côté, le cyborg hérissé d'armes redoutables, icône d'un Japon fier de sa combativité ; de l'autre, la mièvre héroïne de Shojo Manga (B.D. pour jeunes filles) avec de grands yeux en […] Lire la suite

MIYAZAKI HAYAO (1941- )

  • Écrit par 
  • Max TESSIER
  •  • 933 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le mythe au présent »  : […] À partir de Nausicaa , Miyazaki entame une série de films de plus en plus personnels, qui sont autant d'expressions d'un univers à la fois hanté par les anciens mythes japonais et par des préoccupations écologiques, nées de l'effroi du cinéaste devant la destruction de la nature par le Japon industriel. Nausicaa ayant connu un énorme succès au Japon, Miyazaki et Takahata fondent en 1985 le studi […] Lire la suite

TAKAHATA ISAO (1935-2018)

  • Écrit par 
  • Bernard GÉNIN
  •  • 807 mots

Né le 29 octobre 1935 à Ise, diplômé de littérature française à l’université de Tōkyō en 1959, Takahata Isao entre la même année à la Toei Doga, le plus grand studio de dessin animé du Japon où il débute comme assistant réalisateur. Contrairement à son futur confrère Miyazaki Hayao, avec qui il fondera le studio Ghibli, il ne dessine pas. C’est un film français de Paul Grimault, La Bergère et le […] Lire la suite