STRUCTURE (anthropologie)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Définition(s)

Avec le recul, on s'aperçoit que, sans avoir produit la révolution scientifique annoncée, la notion de structure n'a pas été seulement un thème au goût du jour et sans intérêt propre. Encore faut-il ne pas la confondre avec celle de système ou la réduire à une idée générale et abstraite sans valeur opératoire.

On doit, en effet, distinguer système et structure : l'un étant plutôt un terme synthétique, exprimant l'unité d'un tout, l'autre un terme analytique, désignant la disposition et l'agencement des éléments au sein du tout. La structure est ce qui détermine la forme d'un objet ou, du moins, ce que nous pouvons saisir de cette forme, car celle-ci, en tant que telle, c'est-à-dire comme propriété globale du tout, n'est pas directement conçue par l'esprit, mais seulement donnée dans l'intuition. Pour établir que deux objets ont même forme, ou que l'un est la transformation de l'autre, il faut comparer leurs structures, en établissant entre elles une correspondance point par point. Toute connaissance scientifique est, en ce sens, à la fois structurale et locale – même si la tâche essentielle de la science consiste à découvrir des déterminations locales des formes globales.

La notion de structure est donc un bien commun à toutes les sciences. Comme le physicien étudie la structure des atomes et de leurs constituants, le biologiste celle des êtres vivants et de leurs organes, on attend de l'anthropologue qu'il étudie la structure des sociétés humaines et de leurs institutions. Mais la chose est-elle possible, et, si oui, à quelles conditions ?

L'anthropologie est souvent tentée de reconstruire toutes les structures avec des moyens trop pauvres. Radcliffe-Brown entend décrire les sociétés humaines comme un naturaliste peut décrire et classer les formes vivantes. Partant des individus et des relations qu'ils peuvent nouer deux à deux, il définit la « structure sociale » comme l'ensemble des réseaux d'ordre familial, économique, politique, etc., qu'ils constituent à eux tous, au sein d'un groupe donné. Mais il manque ensuite d'outils conceptuels pour analyser [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

  • : anthropologue au Centre de recherche en épistémologie appliquée (C.R.E.A.), École polytechnique

Classification

Pour citer l’article

Lucien SCUBLA, « STRUCTURE (anthropologie) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/structure-anthropologie/