STIMULATION CÉRÉBRALE, thérapeutique

IMAGERIE PAR RÉSONANCE MAGNÉTIQUE DE DIFFUSION (IRMD)

  • Écrit par 
  • Jean-Gaël BARBARA
  •  • 2 860 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L’IRM de diffusion dans la dynamique de l’imagerie cérébrale »  : […] Les limitations d’ordre technique et d’ordre épistémologique qui aboutissent aux techniques d’analyse probabiliste sont contrecarrées par le développement de nouveaux algorithmes utilisant des méta-analyses qui comparent les résultats issus d’analyses de diffusion et de tractographie. De plus, le développement d’instruments utilisant des électro-aimants plus puissants permet et permettra une plus […] Lire la suite

NEUROSCIENCES COGNITIVES

  • Écrit par 
  • Michèle FABRE-THORPE, 
  • Simon THORPE
  •  • 4 855 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'étude des processus cognitifs repose sur une combinaison de techniques »  : […] Si l'I.R.M.f. permet de visualiser l'ensemble des structures cérébrales s'activant lors d'une tâche cognitive, elle ne fournit aucune information temporelle sur l'ordre dans lequel elles ont été activées. Pour aborder la dynamique temporelle des processus cérébraux, il faut utiliser l'électroencéphalographie (E.E.G.) ou la magnétoencéphalographie (M.E.G.). L'enregistrement d'un signal électrique […] Lire la suite

PARKINSON MALADIE DE

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 2 369 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Approche chirurgicale de la maladie de Parkinson »  : […] Depuis le début des années 2000 en particulier avec les travaux d’Alim-Louis Benabid, chef du service de neurobiologie du CHU de Grenoble, qui a reçu le prix Lasker en septembre 2014, la stimulation électrique à haute fréquence ( >  100 Hz) du noyau subthalamique est pratiquée avec succès : les tremblements s’atténuent, voire disparaissent instantanément. La stimulation est opérée par l’interméd […] Lire la suite

RÉSEAUX DE NEURONES (biologie)

  • Écrit par 
  • Jean-Gaël BARBARA
  •  • 2 493 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L’optogénétique permet de voir fonctionner un réseau de neurones »  : […] Une nouvelle technique, l’optogénétique , permet d’étudier certains circuits de neurones chez l’animal intact, libre de ses mouvements, par exemple chez la souris ou le singe. Cette technique est fondée sur la possibilité de modifier génétiquement par transfection par un vecteur viral des neurones appartenant à une classe précise dont on sait qu’elle participe à un certain réseau de neurones. On […] Lire la suite