MCQUEEN STEVE (1969- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Expérimentations

Né à Londres en 1969, dans une famille de travailleurs immigrés antillais, Steve McQueen prend tôt goût au dessin ; après bien des difficultés scolaires, ses études le conduisent au College of Art and Design de Chelsea, puis au Goldsmiths College of Art de l’université de Londres et, enfin, à l’université de New York, où il suit brièvement des cours de cinéma. Attentif aux classiques, il admire autant Zéro de conduite de Jean Vigo (1933) que Couch d’Andy Warhol (1964).

Steve McQueen, vidéaste et metteur en scène

Photographie : Steve McQueen, vidéaste et metteur en scène

Qu'il s'agisse de films comme 12 Years a Slave ou de dispositifs plus expérimentaux, le corps souffrant et exposé occupe une place centrale dans son œuvre. Steve McQueen à la biennale de Venise 2009.  

Crédits : Alessandra Benedetti/ CORBIS/ Corbis Entertainment/ Getty Images

Afficher

Il réalise des courts-métrages expérimentaux à partir de 1992. Exodus introduit le thème du trajet et de l’exténuation. L’année suivante, en filmant dans Bear la lutte de deux hommes nus, le plasticien montre sa prédilection pour l’unité et l’ambiguïté du sujet, pour la présence insistante de la vérité corporelle et pour l’ouverture à des réactions, ce qui n’exclut pas l’humour (Catch, 1997). Après avoir reçu le Turner Prize en 1999, il présente en 2002 à la Documenta de Kassel Western Deep, tourné dans une mine sud-africaine, et, en 2009, à la biennale de Venise Giardini. À Bâle, en 2013, le Schaulager a projeté les six heures d’End Credits (« générique de fin »), où défilent les archives du F.B.I. à l’époque du maccarthysme.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : agrégé de l'Université, rédacteur à la revue Positif

Classification

Autres références

«  MCQUEEN STEVE (1969- )  » est également traité dans :

AFRO-AMÉRICAIN CINÉMA

  • Écrit par 
  • Raphaël BASSAN
  •  • 6 953 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les années Obama : l’improbable consensus ? »  : […] L’élection de Barack Obama à la présidence des États-Unis en 2008 a joué un rôle symbolique fort pour les Noirs américains. Elle a accompagné les changements des mentalités qui l’ont porté au pouvoir, sans toutefois parvenir à résoudre les problèmes liés à la pauvreté et au racisme ; les crimes anti-Noirs se multiplient après 2012 et provoquent la création du mouvement Black Lives Matter (« Les v […] Lire la suite

Pour citer l’article

Alain MASSON, « MCQUEEN STEVE (1969- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 août 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/steve-mcqueen-1969/