STÉROÏDES

Médias de l’article

Stéroïdes : nomenclature

Stéroïdes : nomenclature
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama

Biosynthèse des stérols

Biosynthèse des stérols
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Cholestérol

Cholestérol
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Décalines et stéroïdes : stéréo-isomérie

Décalines et stéroïdes : stéréo-isomérie
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama

Tous les médias


Les stéroïdes hormonaux naturels

Stéroïdes endocriniens des mammifères

Chez les mammifères, les hormones stéroïdes proviennent de la transformation que le cholestérol subit dans des glandes endocrines. Les quantités de ce stérol dont disposent ces glandes ont différentes origines. En effet, bien qu'elles puissent en biosynthétiser par elles-mêmes de petites quantités, elles utilisent principalement le cholestérol hépatique qui leur parvient sous forme d'esters d'acides gras solubles dans le plasma. Ces glandes endocrines produisent respectivement :

– des gluco- et des minéralo-corticoïdes (glandes corticosurrénales),

– des androgènes (testicules et glandes corticosurrénales),

– des estrogènes (graphie remplaçant désormais « œstrogènes » jadis usité) et de la progestérone (ovaires).

D'autres tissus sont également capables de produire certaines hormones : le cerveau synthétise de la prégnénolone et de la déhydroépiandrostérone (DHEA), tandis que la peau est apte à transformer, comme la prostate et le sinus urogénital, la testostérone en un dérivé plus actif, la dihydrotestostérone (DHT). Le placenta, qui supplée dans certaines espèces la fonction ovarienne pendant la gestation, assure la synthèse de stéroïdes, en particulier celle de progestérone et d'estrogènes. Les stéroïdes sécrétés par les glandes endocrines sont déversés dans le sang, d'où ils gagnent les tissus où leur action doit s'exercer (tissus cibles).

Les mécanismes moléculaires par lesquels les stéroïdes hormonaux induisent une réponse physiologique sont de mieux en mieux connus et présentent de grandes analogi[...]


pour nos abonnés,
l’article se compose de 12 pages

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

  • : docteur en pharmacie à l'université de Paris, docteur ès sciences physiques, membre de l'Académie nationale de pharmacie
  • : docteur en pharmacie, ingénieur documentaliste au service de documentation biologique et pharmaco-chimique, Centre de recherche Roussel-Uclaf
  • : licencié ès sciences physiques, chef du service d'endocrinologie, Roussel-Uclaf
  • : ingénieur E.S.P.C.I., docteur ès sciences, attaché scientifique à l'Institut scientifique Roussel

Classification


Autres références

«  STÉROÏDES  » est également traité dans :

ALDOSTÉRONE

  • Écrit par 
  • Pierre KAMOUN
  •  • 1 642 mots

C'est un stéroïde qui contrôle l'équilibre hydrominéral en agissant sur la rétention du sodium, d'où son importance dans la régulation de la tension artérielle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aldosterone/#i_1767

ANABOLISANTS

  • Écrit par 
  • Marie-Christine STÉRIN
  •  • 160 mots

Non seulement les anabolisants accroissent le processus de construction des tissus vivants, ils sont aussi des substances susceptibles de modifier le métabolisme de ces derniers. Il s'agit essentiellement de dérivés des hormones mâles favorisant l'anabolisme protidique, ce qui se traduit par une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anabolisants/#i_1767

ANDROGÈNES

  • Écrit par 
  • Dominique BIDET, 
  • Jean-Cyr GAIGNAULT, 
  • Jacques PERRONNET
  •  • 983 mots

Hormones stéroïdes à dix-neuf atomes de carbone, les androgènes naturels sont biosynthétisés par les gonades, ovaires et testicules (et dans ces derniers par les cellules de Leydig), et par les corticosurrénales (zone réticulée). La testostérone est chez le mâle le principal […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/androgenes/#i_1767

ANTIHORMONES

  • Écrit par 
  • Dominique BIDET, 
  • Jean-Cyr GAIGNAULT, 
  • Jacques PERRONNET
  •  • 768 mots

La notion d'antihormone s'applique aujourd'hui aux molécules capables d'inhiber de façon compétitive la formation du complexe hormone-récepteur. Sa définition première, désignant toute substance capable de s'opposer aux effets résultant de l'action d'une hormone, a donc été restreinte. En effet, différents mécanismes peuvent rendre compte de ce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antihormones/#i_1767

BARTON DEREK HAROLD RICHARD (1918-1998)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 484 mots
  •  • 1 média

Chimiste britannique né à Gravesend (Kent). Derek Harold Richard Barton obtient son doctorat en 1942 à l'Imperial College de l'université de Londres, où il travaille deux ans dans un laboratoire dépendant des autorités militaires. Après un an passé dans l'industrie chimique, il retourne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/derek-harold-richard-barton/#i_1767

BLOCH KONRAD (1912-2000)

  • Écrit par 
  • Marc PASCAUD
  •  • 425 mots

Collaborateur de Rudolf Schoenheimer et de David Rittenberg, pionniers du marquage isotopique en biologie, Bloch entreprend dès 1942, en utilisant le précurseur acétate marqué, l'étude de la biosynthèse du cholestérol, molécule à 27 atomes de carbone comportant un noyau tétracyclique et une chaîne latérale aliphatique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/konrad-bloch/#i_1767

BRASSINOSTÉROÏDES

  • Écrit par 
  • René LAFONT
  •  • 290 mots

qui avait fourni le bioessai nécessaire pour suivre la purification de cette substance). Il s'agissait d'un nouveau stéroïde, le brassinolide ; ensuite, plus de trente composés apparentés furent isolés, qui constituent la famille des brassinostéroïdes. Ils ont été retrouvés dans de nombreux organes végétaux, mais à des concentrations plus faibles […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/brassinosteroides/#i_1767

CHIMIE - La chimie aujourd'hui

  • Écrit par 
  • Pierre LASZLO
  •  • 10 832 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Chimie de la performance sportive »  : […] des hormones peptidiques. Il est relativement aisé à un chimiste de profession de concevoir et de fabriquer une substance active, difficile à détecter. Dans le cas des molécules de stéroïdes, une urine normale en comporte déjà des centaines. Il suffit donc d'user d'une molécule inédite, non formellement bannie par les autorités de contrôle du sport […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chimie-la-chimie-aujourd-hui/#i_1767

CHIMIE - La nomenclature chimique

  • Écrit par 
  • Nicole J. MOREAU
  •  • 5 115 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Nomenclature en chimie du vivant »  : […] Les stéroïdes dérivent du système tétracyclique du cyclopenta[a]phénanthrène, et comprennent les stérols (cholestérol), les hormones sexuelles (testostérone, estrone), les hormones corticoïdes (cortisone), et les acides biliaires. Les divers squelettes carbonés possèdent des noms triviaux, auxquels on […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chimie-la-nomenclature-chimique/#i_1767

CHOLESTÉROL

  • Écrit par 
  • Marc PASCAUD, 
  • Jacques ROUFFY
  •  • 5 929 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Acides biliaires »  : […] foie par la veine porte, de même qu'une partie du cholestérol contenu dans la bile. Les stéroïdes biliaires peuvent circuler ainsi une dizaine de fois en 24 heures avant d'être définitivement excrétés : pour une quantité totale de l'ordre de 3 g, le flux d'acides biliaires dans ce cycle entéro-hépatique est de l'ordre de 25 g par jour chez l'homme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cholesterol/#i_1767

COMMUNICATION CELLULAIRE

  • Écrit par 
  • Yves COMBARNOUS
  •  • 6 577 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Contrôle de la reproduction chez les vertébrés »  : […] somatiques ovariennes ou testiculaires. Elles stimulent ainsi la sécrétion de diverses hormones stéroïdiennes (œstradiol, progestérone, testostérone…) et protéiques (activine, inhibine) qui rétroagissent au niveau de l’hypothalamus et (ou) de l’hypophyse. Les hormones stéroïdiennes gonadiques déterminent les caractères sexuels […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/communication-cellulaire/#i_1767

CONFORMATIONS, chimie

  • Écrit par 
  • Jacques GORÉ
  •  • 3 341 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Systèmes polycycliques saturés »  : […] contiennent souvent uniquement des noyaux cyclohexane et cyclopentane. Les conformations de plus grande stabilité sont toujours celles où la majorité des cycles peut adopter une conformation chaise. C'est le cas de la trans-décaline (23) et aussi des stéroïdes à jonctions normales (toutes trans) comme le cholestane (24 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conformations-chimie/#i_1767

CYCLE MENSTRUEL

  • Écrit par 
  • Pierre KONOPKA
  •  • 3 102 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Fonction endocrine des ovaires »  : […] Les ovaires sécrètent trois types d'hormones stéroïdiennes : les estrogènes, la progestérone et les androgènes. Ces hormones sont constituées de molécules relativement simples, connues pour certaines depuis la décennie 1930 et, en conséquence, elles sont fabriquées depuis longtemps par synthèse […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cycle-menstruel/#i_1767

ENDOCRINIEN SYSTÈME

  • Écrit par 
  • René LAFONT
  •  • 5 254 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Vertébrés : unité et diversité »  : […] Dans le cas des hormones stéroïdes, on notera que les stéroïdes gonadiques sont apparus les premiers, et qu'ultérieurement les stéroïdes surrénaliens sont apparus, en deux temps, glucocorticoïdes chez les Sélaciens, puis minéralocorticoïdes chez les Téléostéens avec l'apparition des nouvelles enzymes nécessaires à leur biosynthèse, et celle de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/systeme-endocrinien/#i_1767

ESTROGÈNES ou ŒSTROGÈNES

  • Écrit par 
  • Dominique BIDET, 
  • Jean-Cyr GAIGNAULT, 
  • Jacques PERRONNET
  •  • 1 220 mots

L'appellation de ces substances dérive du terme œstrus (ou estrus) qui désigne, chez les mammifères femelles, la période où l'ovulation et la réceptivité vis-à-vis du mâle coïncident. Les estrogènes naturels sont des hormones stéroïdes à dix-huit atomes de carbone ; il s'agit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/estrogenes-oestrogenes/#i_1767

GÉNOMIQUE - Théorie et applications

  • Écrit par 
  • Louis-Marie HOUDEBINE
  •  • 4 030 mots

Dans le chapitre « La construction et le transfert de gènes »  : […] programmés pour synthétiser des molécules non protéiques de haute valeur. Des hormones stéroïdiennes (œstrogènes, progestérone, testostérone, corticoïdes, etc.) sont ainsi synthétisées à partir de cholestérol par des levures génétiquement modifiées. Cette opération a nécessité le transfert de plusieurs gènes codant pour des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/genomique-theorie-et-applications/#i_1767

HORMONES

  • Écrit par 
  • Jacques DECOURT, 
  • Yves-Alain FONTAINE, 
  • René LAFONT, 
  • Jacques YOUNG
  • , Universalis
  •  • 14 346 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Unité des mécanismes d'action des hormones »  : […] Les hormones stéroïdes agissent sur l'activité chromosomique dans les tissus cibles. Les concepts relatifs à ce mécanisme ont été élaborés à la suite des études sur le contrôle par l'ecdysone du puffing des chromosomes géants (polytènes) dans les glandes salivaires des larves de Diptères (ce système permet de visualiser […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hormones/#i_1767

JEUX OLYMPIQUES - Le dopage et les Jeux

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 3 552 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Une longue histoire sans fin ? »  : […] indissociable des rendez-vous olympiques : les substances illicites se multiplient, les méthodes condamnables se modernisent. Dans les années 1970, l'usage des stéroïdes anabolisants se répand chez les lanceurs et les haltérophiles ; faute de disposer d'un test de détection concluant, le C.I.O. attend 1976 pour inscrire les stéroïdes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jeux-olympiques-le-dopage-et-les-jeux/#i_1767

MÉTABOLISME

  • Écrit par 
  • Paul DI COSTANZO, 
  • Charles KAYSER, 
  • Jo NORDMANN
  •  • 8 429 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Biogenèse des stéroïdes »  : […] Les stéroïdes sont des substances lipoïdiques dont la structure et la fonction diffèrent de celles des triglycérides. Dans ce groupe figurent des composés apparentés au cholestérol, à la vitamine D, aux hormones stéroïdes. Au cours de la biosynthèse du cholestérol, par exemple, l'acétyl-CoA est la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/metabolisme/#i_1767

PHARMACOLOGIE

  • Écrit par 
  • Edith ALBENGRES, 
  • Jérôme BARRE, 
  • Pierre BECHTEL, 
  • Jean-Cyr GAIGNAULT, 
  • Georges HOUIN, 
  • Henri SCHMITT, 
  • Jean-Paul TILLEMENT
  •  • 20 277 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Récepteurs et mécanismes physiologiques »  : […] – les hormones stéroïdes (S) forment, par contre, avec un récepteur endocellulaire, un couple (SR) qui déclenche, en se fixant sur la chromatine, la synthèse d'un ARN messager qui, à son tour, enclenche une synthèse protéique à l'origine de l'activité biologique du noyau cellulaire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pharmacologie/#i_1767

PROCRÉATION

  • Écrit par 
  • Bernard JAMAIN, 
  • Paul-François LEROLLE, 
  • Yves MALINAS, 
  • Jacques TESTART
  •  • 12 313 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Unité hormonale fœto-placentaire »  : […] Les hormones stéroïdes sont édifiées en coopération par la mère, le placenta et le fœtus, qui constituent une unité schématisée sur la figure 11. Les lecteurs qui s'intéressent aux formules chimiques se reporteront à l'article […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/procreation/#i_1767

PROGESTATIFS

  • Écrit par 
  • Dominique BIDET, 
  • Jean-Cyr GAIGNAULT, 
  • Jacques PERRONNET
  •  • 586 mots

progestérone, et toutes les molécules artificielles capables d'induire à des degrés divers des réponses biologiques. La progestérone est l'un des intermédiaires possibles de la biosynthèse des hormones stéroïdes des mammifères : c'est aussi le stade ultime de la biosynthèse stéroïdienne au niveau du corps jaune ovarien et du placenta. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/progestatifs/#i_1767

RÉGULATIONS BIOCHIMIQUES

  • Écrit par 
  • Jacques KRUH
  •  • 9 818 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Induction de la synthèse d'enzymes »  : […] mais induisent la synthèse d'enzymes. C'est essentiellement le cas des hormones stéroïdes qui sont transportées dans le sang associées à des protéines. Au niveau des tissus, elles se détachent des protéines plasmatiques et pénètrent librement à l'intérieur des cellules. Dans les cellules cibles, elles agissent sur des récepteurs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/regulations-biochimiques/#i_1767

RUŽIČKA LEOPOLD (1887-1976)

  • Écrit par 
  • François-Georges ROBINET
  •  • 717 mots

en 1938). Ses recherches portent alors sur les terpènes supérieurs et, surtout, sur les stéroïdes, avec une synthèse partielle de l'androstérone et de la testostérone qui devait ouvrir la voie aux traitements hormonaux médicaux et permettre à l'industrie pharmaceutique suisse de prendre une position dominante en la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leopold-ruzicka/#i_1767

SEXUALISATION, biologie

  • Écrit par 
  • Jacques DECOURT, 
  • Jean-Marc LOBACCARO, 
  • Étienne PATIN, 
  • Lluis QUINTANA-MURCI, 
  • Charles SULTAN
  •  • 14 030 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre «  Hormones sexuelles : rôle des androgènes »  : […] D'un point de vue biochimique, les androgènes sont des stéroïdes comportant dix-neuf atomes de carbone, avec une fonction oxygénée sur les carbones 3 et 17. Cependant, parmi ces molécules, il faut distinguer les androgènes actifs – la testostérone (T) et la dihydrotestostérone (DHT) – des précurseurs inactifs et des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sexualisation-biologie/#i_1767

SPORT (Histoire et société) - Le dopage

  • Écrit par 
  • Jean-François BOURG
  •  • 10 038 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Une longue histoire »  : […] aux États-Unis (base-ball, basket-ball, football américain) de véritables « laboratoires » fabriquent cocaïne et stéroïdes anabolisants en grande série. Partout les cas de dopage se multiplient. À l'occasion des jeux Olympiques de Séoul, les Soviétiques avaient installé un laboratoire secret pour tester leurs sportifs afin de vérifier, avant les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sport-histoire-et-societe-le-dopage/#i_1767

SURRÉNALES

  • Écrit par 
  • Jacques DECOURT, 
  • Paul DI COSTANZO
  •  • 9 155 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Tronc commun »  : […] La biosynthèse des hormones surrénales de nature stéroïdique a lieu dans les trois zones histologiques, à partir du cholestérol, par un ensemble de réactions biochimiques formant un « tronc commun » […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/surrenales/#i_1767

TERPÈNES

  • Écrit par 
  • Guy OURISSON
  •  • 2 524 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Catabolisme des terpénoïdes »  : […] Parmi les dégradations biochimiques des terpénoïdes, celle qui mène, dans de nombreux organismes, des triterpènes aux stéroïdes a été particulièrement étudiée. La figure résume les deux voies connues de ce catabolisme : à partir du lanostérol chez les animaux et les champignons, ou à partir du cycloarténol chez les végétaux chlorophylliens […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/terpenes/#i_1767

VIEILLISSEMENT

  • Écrit par 
  • Claude JEANDEL, 
  • Marc PASCAUD
  •  • 11 834 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre «  Antivieillissement, hormono-thérapie substitutive »  : […] Récemment, l'accent a été mis sur une hormone appartenant, comme le cortisol, à la famille des hormones stéroïdes synthétisées à partir du cholestérol par le cortex surrénalien : la déhydroépiandrostérone (DHEA), un précurseur de la testostérone, dont la synthèse diminue avec l'âge, découverte et soutenue en France par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vieillissement/#i_1767

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean-Cyr GAIGNAULT, Dominique BIDET, Daniel PHILIBERT, Jacques PERRONNET, « STÉROÏDES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 octobre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/steroides/