STEPPE

AFGHANISTAN

  • Écrit par 
  • Daniel BALLAND, 
  • Gilles DORRONSORO, 
  • Mir Mohammad Sediq FARHANG, 
  • Pierre GENTELLE, 
  • Sayed Qassem RESHTIA, 
  • Olivier ROY, 
  • Francine TISSOT
  • , Universalis
  •  • 34 325 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « Le milieu naturel  »  : […] Le cœur de l'Afghanistan correspond au massif de l'Hindou-Kouch et à ses annexes, prolongement occidental de l'Himalaya, dont l'étymologie populaire (« tueur des Hindous ») dit assez l'obstacle topographique formidable qu'il a représenté dans l'imaginaire collectif. C'est aussi une limite biogéographique et culturelle majeure séparant, sur un millier de kilomètres, le Turkestan, au nord, du monde […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afghanistan/#i_29289

AFRIQUE (Structure et milieu) - Géographie générale

  • Écrit par 
  • Roland POURTIER
  •  • 21 433 mots
  •  • 27 médias

Dans le chapitre « Les steppes »  : […] La limite entre forêt dense humide et forêt sèche ou savane est relativement nette, marquée par un changement floristique. Entre savane et steppe, elle est au contraire progressive, calquée sur le gradient pluviométrique. On peut la situer dans la zone comprise entre les isohyètes de 400 à 600 millimètres. La steppe tropicale, caractéristique des milieux sahéliens, se distingue de la savane par u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-structure-et-milieu-geographie-generale/#i_29289

ARCHÉOLOGIE (Méthodes et techniques) - L'archéologie environnementale

  • Écrit par 
  • Stéphanie THIÉBAULT
  •  • 4 211 mots

Dans le chapitre « L'environnement des premiers hommes »  : […] Les chercheurs commencent à comprendre les différents mécanismes à l'origine des oscillations climatiques à court ou à long terme, et nos civilisations reposent aujourd'hui sur des modèles en déséquilibre. Ainsi, l'ère quaternaire se définit traditionnellement par l'apparition de l'homme. Sur le plan climatique, elle est caractérisée par la succession de périodes froides, dites glaciaires, et de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/archeologie-methodes-et-techniques-l-archeologie-environnementale/#i_29289

ASIE (Géographie humaine et régionale) - Espaces et sociétés

  • Écrit par 
  • Philippe PELLETIER
  •  • 23 138 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Le Moyen-Orient et l'Asie centrale steppiques et arides  »  : […] À l'ouest et au centre du continent asiatique s'impose le domaine aride, semi-aride, désertique et steppique. Il regroupe des pays où sont majoritaires les espaces recevant moins de 250 millimètres de précipitations annuelles, avec des étés très secs et des hivers inégalement humides. Les montagnes ou la proximité humidifiante de certaines mers peuvent atténuer la sécheresse, mais le désert et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/asie-geographie-humaine-et-regionale-espaces-et-societes/#i_29289

AZERBAÏDJAN IRANIEN

  • Écrit par 
  • Xavier de PLANHOL
  •  • 424 mots
  •  • 1 média

Région située au nord-ouest des plateaux de l'Iran, l'Azerbaïdjan iranien, qui comptait 5 821 860 habitants lors du recensement de 2006, est divisé administrativement en deux provinces : Azerbaïdjan oriental (3 325 540 hab.) et Azerbaïdjan occidental (2 496 320 hab.), avec respectivement Tabriz et Ourmiah comme capitales et villes principales. Les conditions naturelles sont très différenciées dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/azerbaidjan-iranien/#i_29289

BIOGÉOGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Pierre DANSEREAU, 
  • Daniel GOUJET
  •  • 11 054 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Steppe »  : […] La steppe (Steppen, short-grass prairie, short-grass tussockland) diffère de la prairie surtout par l'espacement des touffes de graminées, leur taille réduite, la présence de quelques plantes ligneuses. Les espaces nus sont parfois comblés, après les pluies, par l'apparition éphémère d'annuelles. Le climat qui gouverne la steppe est plus rigoureux que celui des régions de prairie ; la sécheresse, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/biogeographie/#i_29289

CHINE - Les régions chinoises

  • Écrit par 
  • Pierre TROLLIET
  •  • 11 735 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les Xing'an »  : […] Le Grand Xing'an s'allonge sur 1 200 kilomètres du nord-est au sud-ouest. C'est un vieux massif arasé depuis la fin de l'ère primaire, puis disloqué par l'orogenèse de Yanshan et surtout par l'orogenèse himalayenne. De puissants mouvements verticaux ont entraîné un des traits caractéristiques du Grand Xing'an : une nette dissymétrie dans son profil transversal. Au versant occidental en pente douc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chine-les-regions-chinoises/#i_29289

EURASIE, biogéographie

  • Écrit par 
  • Pierre PFEFFER
  •  • 6 502 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « Les steppes et semi-déserts »  : […] La pluviosité diminuant du littoral au centre du continent eurasiatique, la forêt cède la place à la steppe ou prairie qui s'étend pratiquement sans interruption de la Hongrie (pushta) à la Mongolie et au Tibet. C'est un « océan » de Graminées où dominent les stipas, les fétuques, les chiendents, parsemé au printemps d'une profusion de fleurs (iris, pivoines, campanules, nombreuses Composées, Pap […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eurasie-biogeographie/#i_29289

GOBI DÉSERT DE

  • Écrit par 
  • Guy S. ALITTO, 
  • Mikhail Platonovich PETROV
  •  • 2 133 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Flore et faune »  : […] La végétation est rare et éparse. Le plateau et les plaines qui s'étendent au pied des montagnes sont couverts de broussailles ( Echinochloa , Zygophyllum , Eurotia ceratoides , Reaumuria soongorica , Nitraria sibirica ) et d'arbustes halophytes. Les halophytes ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/desert-de-gobi/#i_29289

HERBACÉS GROUPEMENTS

  • Écrit par 
  • Marcel BOURNÉRIAS
  •  • 5 036 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Formations des régions sèches »  : […] La sécheresse relative clairsème ou efface la forêt qui, selon le degré d'aridité, fait place à la savane ou à la « prairie », à la steppe, au désert. L'influence combinée de la température et de la répartition des précipitations apparaît clairement par confrontation des indices climatiques (de Martonne, Emberger), des diagrammes xérothermiques de Gaussen et Banyouls, ou des aires ombrothermiques […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/groupements-herbaces/#i_29289

KAZAKHSTAN

  • Écrit par 
  • Isabelle OHAYON, 
  • Arnaud RUFFIER, 
  • Denis SINOR, 
  • Julien THOREZ
  • , Universalis
  •  • 8 815 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Un pays vaste, écartelé et enclavé »  : […] Au cœur du continent asiatique, le Kazakhstan s'étend sur 2 717 000 kilomètres carrés, superficie qui le classe au huitième rang mondial ; 3 000 kilomètres séparent les rives de la mer Caspienne, à l'ouest, de l'Altaï, à l'est ; 1 600 kilomètres, les montagnes du Tianshan et les oasis du Turkestan, au sud, de la Sibérie méridionale, au nord. Ce territoire a été délimité dans les années 1920 et 19 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kazakhstan/#i_29289

MONGOLIE, République mongole

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN, 
  • Marie-Dominique EVEN
  •  • 7 770 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Cadre naturel »  : […] La République mongole (ancienne République populaire de Mongolie, ou R.P.M.) et la Région autonome de Mongolie-Intérieure (R.A.M.I.) appartiennent à un même ensemble tectonique : une pénéplaine usée qu'un soulèvement au Pliocène (fin du Tertiaire) ou au Pléistocène (début du Quaternaire) a portée à une altitude élevée, tout en provoquant un rajeunissement de l'érosion. Ainsi, en Mongolie, le nive […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mongolie-republique-mongole/#i_29289

PUNA

  • Écrit par 
  • Olivier DOLLFUS
  •  • 660 mots

Steppe herbeuse de haute altitude des Andes sèches, la puna est située entre 3 800 et 4 800 mètres. Son nom, qui signifie sommeil en langue quechua, souligne les difficultés physiologiques d'adaptation à l'altitude qu'y rencontrent les Indiens. C'est précisément une formation adaptée aux grands contrastes thermiques (les gelées nocturnes, qui peuvent descendre jusqu'à — 20  0 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/puna/#i_29289

RUSSIE (Le territoire et les hommes) - Géographie

  • Écrit par 
  • Pascal MARCHAND
  •  • 8 550 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Les contraintes de la continentalité »  : […] La continentalité marque climat et végétation de plus en plus durement à mesure qu'on va vers l'est, c'est-à-dire qu'on s'éloigne de l'Atlantique. En effet, dans l'hémisphère Nord, la circulation atmosphérique, vecteur des transferts d'énergie et d'humidité, se fait d'ouest en est. Pour l'essentiel, la Russie se situe au nord du 50 e  parallèle, celui de Vancouver et de Te […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/russie-le-territoire-et-les-hommes-geographie/#i_29289

SAHEL

  • Écrit par 
  • François BOST
  •  • 3 528 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La végétation »  : […] Les contraintes climatiques expliquent la relative pauvreté de la flore sahélienne (1 500 espèces seulement). Cette dernière se caractérise également par un très faible endémisme des espèces (3 p. 100) et la remarquable adaptation de la végétation. Les plantes sont notamment très espacées afin de mieux capter l'humidité grâce à leurs racines profondes. Les feuilles des arbres ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sahel/#i_29289

TUNISIE

  • Écrit par 
  • Michel CAMAU, 
  • Roger COQUE, 
  • Jean GANIAGE, 
  • Claude LEPELLEY, 
  • Robert MANTRAN, 
  • Khadija MOHSEN-FINAN
  •  • 19 909 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Les milieux bioclimatiques »  : […] C'est le contact des masses d'air des latitudes moyennes avec celles des latitudes subtropicales qui détermine les caractéristiques dominantes des milieux bioclimatiques. Dans toute la Tunisie, l'aridité se manifeste par la chaleur et la sécheresse des étés liées à l'invasion de l'air saharien. Dès le printemps, des coups de chehili y font parfois senti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tunisie/#i_29289


Affichage 

Chevaux en Mongolie

photographie

Homme menant ses chevaux dans la plaine mongole À l'arrière-plan, l'habitat traditionnel des nomades mongols, larges tentes rondes ou ger 

Crédits : Michel Setboun/ The Image Bank/ Getty Images

Afficher

Paysage de Tanzanie (steppe)

photographie

Située entre 0 et 10 degrés de latitude sud, bordant l'océan Indien et pourvue d'importants reliefs, la Tanzanie montre une grande diversité de paysages, des mangroves et cocoteraies de la côte aux forêts claires des plateaux en passant par la steppe à acacia, comme ici avec une termitière... 

Crédits : John Beatty/ The Image Bank/ Getty Images

Afficher

Régimes climatiques

diaporama

Régimes climatiques figurés par des climogrammes 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Chevaux en Mongolie
Crédits : Michel Setboun/ The Image Bank/ Getty Images

photographie

Paysage de Tanzanie (steppe)
Crédits : John Beatty/ The Image Bank/ Getty Images

photographie

Régimes climatiques
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama