GRAY STEPHEN (1666-1736)

CONDUCTION DE L'ÉLECTRICITÉ

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 166 mots
  •  • 1 média

Les travaux sur l'électricité de Stephen Gray (1666-1736) marquent la découverte de la conduction électrique. En février 1729, ayant frotté un grand tube de verre fermé par deux bouchons de liège, il constate « qu'il y avait certainement une vertu attractive communiquée au bouchon par le tube excité ». Il parvient à transmettre sur de grandes distances le pouvoir d'attraction en utilisant une fice […] Lire la suite

ÉLECTRICITÉ - Histoire

  • Écrit par 
  • Jacques NICOLLE
  •  • 6 199 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Premières machines »  : […] Otto de Guericke (1602-1686), bourgmestre de Magdebourg, généralise le phénomène d'attraction par frottement à un grand nombre de corps (saphir, rubis, améthyste) ; il crée la première machine capable de produire de l'électricité (statique) au moyen d'un globe de soufre que l'on frottait alors qu'il était animé d'un mouvement de rotation autour d'un axe le traversant. Il tira de cet appareil des […] Lire la suite


Affichage 

Stephen Gray

photographie : Stephen Gray

photographie

Gravure montrant le physicien anglais Stephen Gray (1666-1736), qui démontra en 1729 la conductibilité, c'est-à-dire le transport d'énergie à distance, découvrant ainsi l'électrisation par influence 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Stephen Gray

Stephen Gray
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie