CRANE STEPHEN (1871-1900)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le succès

Déçu et sans argent, Crane se lança alors dans l'entreprise la plus ambitieuse de sa carrière littéraire, la composition d'une œuvre d'imagination, un roman sur la guerre de Sécession : The Red Badge of Courage (La Conquête du courage, 1895). Étude clinique de l'âme d'une jeune recrue à la veille et au cours d'une bataille, ce roman prit bientôt pour l'auteur une portée philosophique et devint une évaluation lucide de la peur et du courage, de l'illusion et de la réalité, sobrement esquissée dans une atmosphère fuligineuse peuplée d'animaux et de monstres symboliques. Ce fut le succès, d'autant plus éclatant que l'Angleterre avait donné le ton et comparé Crane aux plus grands : Tolstoï, Zola et Kipling ; l'auteur devint « le génie de 1896 ».

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

Classification

Autres références

«  CRANE STEPHEN (1871-1900)  » est également traité dans :

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Arts et culture) - La littérature

  • Écrit par 
  • Marc CHÉNETIER, 
  • Rachel ERTEL, 
  • Yves-Charles GRANDJEAT, 
  • Jean-Pierre MARTIN, 
  • Pierre-Yves PÉTILLON, 
  • Bernard POLI, 
  • Claudine RAYNAUD, 
  • Jacques ROUBAUD
  •  • 40 208 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre « Le naturalisme tourmenté des écrivains irlandais »  : […] Parmi les auteurs irlandais de la fin du xix e  siècle, J. W. Sullivan, dans ses Tenement Tales (1895), malgré le caractère parfois mélodramatique de certains de ses contes, parvient à capter les déchirements et les frustrations des immigrés qui, pour échapper à leur condition, ne trouvent parfois d'autres issues que les bas-fonds et la criminalité. Si les Vignettes of Manhattan de Brander Matt […] Lire la suite

Pour citer l’article

Jean CAZEMAJOU, « CRANE STEPHEN - (1871-1900) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 décembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/stephen-crane/