STÈLE

ABYDOS

  • Écrit par 
  • Christiane M. ZIVIE-COCHE
  •  • 2 684 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Histoire et mythe »  : […] Les origines d'Abydos remontent aux époques les plus anciennes de l'histoire égyptienne puisqu'on y a trouvé des tombes ou cénotaphes des rois des deux premières dynasties, qualifiées de « thinites » par Manéthon. En fait, des traces de la période prédynastique, dite de Nagada, y ont également été mises en évidence. Le rôle dévolu, durant les deux premières dynasties, à chacune des deux cités, Aby […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abydos/#i_21586

ACROTÈRE

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 474 mots

Élément décoratif, géométrique, végétal ou figuré, placé au faîte et aux angles des édifices antiques et dont la silhouette se profilait sur le ciel. Dans l'architecture grecque, l'acrotère apparaît avec les temples primitifs de Crète où, dès la fin du ~ viii e siècle, deux sphinges affrontées surmontent à Prinias le centre de la frise des cavali […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acrotere/#i_21586

AFGHANISTAN

  • Écrit par 
  • Daniel BALLAND, 
  • Gilles DORRONSORO, 
  • Mir Mohammad Sediq FARHANG, 
  • Pierre GENTELLE, 
  • Sayed Qassem RESHTIA, 
  • Olivier ROY, 
  • Francine TISSOT
  • , Universalis
  •  • 34 325 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « L'art aux environs de Kaboul »  : […] La ville de Kaboul, capitale actuelle de l'Afghanistan, a un passé assez flou ; la découverte d'un trésor de monnaies achéménides et grecques, au Chaman-i-Hauzuri (S. D. Schlumberger, 1953), prouve que son existence est plus ancienne qu'on ne l'avait supposé. Les constructions modernes ont gommé beaucoup de vestiges anciens, sauf en deux endroits où l'on a exhumé les restes de monuments bouddhiqu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afghanistan/#i_21586

AFRIQUE ROMAINE

  • Écrit par 
  • Noureddine HARRAZI, 
  • Claude NICOLET
  •  • 9 556 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Les sculptures »  : […] On ne peut en effet songer à employer le mot sculpture au singulier alors que nous nous trouvons devant deux groupes distincts d'œuvres : d'une part une sculpture qui s'inscrit dans la tradition romano-hellénistique par le matériau – du marbre souvent importé –, la technique et l'organisation de la production, et dont les exemplaires peuvent être comparés même quand leurs lieux de fabrication sont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-romaine/#i_21586

AKKAD

  • Écrit par 
  • Gilbert LAFFORGUE
  •  • 2 881 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La production artistique »  : […] L'art offre plus d'originalité que l'organisation économique, et nous devons regretter que notre documentation se réduise à des trouvailles de hasard (pour une bonne part, le butin d'un roi d'Élam récupéré à Suse par les archéologues français). Il y a, en effet, un progrès énorme de la période du Dynastique archaïque à l'époque d'Akkad. On l'explique souvent par le triomphe des pasteurs sémitiques […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/akkad/#i_21586

ARMÉNIE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre ALEM, 
  • Françoise ARDILLIER-CARRAS, 
  • Christophe CHICLET, 
  • Sirarpie DER NERSESSIAN, 
  • Kegham FENERDJIAN, 
  • Marguerite LEUWERS-HALADJIAN, 
  • Kegham TOROSSIAN
  •  • 23 738 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Sculpture »  : […] À la même époque, le décor sculpté s'enrichit. De larges bandes d' entrelacs polygonaux entourent les portes et les fenêtres ; aux tympans les enlacements floraux remplacent les schémas linéaires et on y voit plus souvent les images de la Vierge et du Christ. Les arcatures aveugles entourent aussi le tambour de la coupole. À l'église de Saint-Grégoire d'Ani, construite en 1215, des quadrupèdes et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/armenie/#i_21586

CARTHAGE

  • Écrit par 
  • Abdel Majid ENNABLI, 
  • Liliane ENNABLI, 
  • Gilbert-Charles PICARD
  • , Universalis
  •  • 9 848 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La ville punique »  : […] Grâce aux fouilles, la ville punique, jusque-là mystérieuse, est réapparue, et son évolution est mieux connue. Malgré de grandes lacunes, les lignes générales de l'histoire de l'antique cité peuvent être esquissées. Surtout parce que la plus marquante, la dernière phase qui précède la destruction de 146 avant J.-C., a été mise au jour. Un quartier a été découvert, dégagé et restauré sur le flanc s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carthage/#i_21586

ÉGYPTE ANTIQUE (Histoire) - L'archéologie

  • Écrit par 
  • Jean LECLANT
  •  • 9 477 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Le Moyen Empire »  : […] Si le Moyen Empire est l'un des temps forts de l'histoire et de la civilisation égyptiennes et se trouve relativement bien connu, des découvertes restent possibles, même sur des sites aussi étudiés que Dahshour. Une mission dirigée par D. Arnold, qui poursuit des travaux dans le secteur du complexe pyramidal d'Amenemhat III (XII e  dynastie, vers 1800 av. J.-C.), a retrouv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/egypte-antique-histoire-l-archeologie/#i_21586

ÉTHIOPIE

  • Écrit par 
  • Jean CHAVAILLON, 
  • Jean DORESSE, 
  • Éloi FICQUET, 
  • Alain GASCON, 
  • Jean LECLANT, 
  • Hervé LEGRAND, 
  • Jacqueline PIRENNE, 
  • R. SCHNEIDER
  • , Universalis
  •  • 24 456 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre « L'époque préaxoumite »  : […] Le sud du pays, – le Soddo en particulier et le Sidamo –, est célèbre pour ses pierres dressées, qui permettent de ranger l'Éthiopie dans la grande zone des cultures mégalithiques. Stèles anthropomorphes, stèles figuratives, stèles décorées de glaives, pierres phalloïdes, monolithes hémisphériques ou coniques, la plupart d'entre eux sont placés au milieu de sépultures : ce sont des monuments funé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ethiopie/#i_21586

ÉTRUSQUES

  • Écrit par 
  • Françoise-Hélène MASSA-PAIRAULT
  •  • 13 416 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Des peuples de la mer à l’île de Lemnos »  : […] Les historiens anciens ont été les premiers à débattre de l'origine des Étrusques. Denys d'Halicarnasse est le seul à les considérer comme un peuple autochtone alors que, pour lui, les Romains sont d'origine grecque. Cette thèse a des motivations politiques complexes. L'origine orientale des Étrusques est en revanche unanimement soulignée par les plus anciens historiens grecs. Pour Hérodote, les É […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etrusques/#i_21586

GÖBEKLI TEPE, site archéologique

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DEMOULE
  •  • 2 640 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Des constructions sans équivalent »  : […] Il s’agit d’un site pour l’essentiel cérémoniel, dont l’utilisation s’est échelonnée sur plusieurs siècles , à partir de la moitié du X e  millénaire avant notre ère. La principale et première période d’occupation de Göbekli Tepe se situe entre 9600 et 8800 avant notre ère et appartient à ce qu’on appelle le PPNA ( Pre-Pottery […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gobekli-tepe-site-archeologique/#i_21586

LAGASH

  • Écrit par 
  • Jean-Daniel FOREST
  •  • 934 mots
  •  • 4 médias

Nom d'un État sumérien et de sa principale ville. On a longtemps cru que le site appelé de nos jours Tello et fouillé de 1877 à 1933 par des missions françaises (de Sarzec, Cros, Genouillac, Parrot) était ce qui restait de l'ancienne capitale. Des fouilles américaines plus récentes ont montré qu'en réalité Tello correspondait à l'ancienne Girsu, une des grandes agglomérations de l'État de Lagash, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lagash/#i_21586

MASTABA

  • Écrit par 
  • Jean LECLANT
  •  • 322 mots
  •  • 1 média

Terme dérivé du mot arabe maṣṭab signifiant « banquette », mastaba désigne deux types de sépultures utilisés en Égypte : les grandes superstructures en briques crues, ornées de redans, érigées pendant les deux premières dynasties, d'une part, et les tombeaux, généralement en pierre mais parfois aussi en brique, des dignitaires de l'Ancien Empire, d'aut […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mastaba/#i_21586

MAYAS

  • Écrit par 
  • Éric TALADOIRE
  •  • 6 648 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « Le Classique récent et l'apogée »  : […] Les stèles, souvent érigées tous les vingt ans, sont les supports privilégiés pour inscrire les dates et les événements importants pour chaque dirigeant. Les Mayas utilisent aussi les disques de pierre (Caracol), les escaliers hiéroglyphiques (Copán, Yaxchilan), les panneaux (La Corona), voire le stuc (à Palenque) , ou la peinture murale (à Bonampak ). L'abondance et la diversité des textes, comme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mayas/#i_21586

MÉROVINGIENS

  • Écrit par 
  • Alain ERLANDE-BRANDENBURG, 
  • Patrick PÉRIN
  •  • 15 048 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les sarcophages »  : […] Cependant, ce sont surtout les sarcophages de marbre, de pierre et de plâtre qui, du fait de leur enfouissement, nous fournissent les témoignages les plus nombreux de la sculpture funéraire mérovingienne. Un premier groupe est représenté par les sarcophages de marbre du sud-ouest de la Gaule, venant des carrières de Saint-Béat (Haute-Garonne) ; ils sont d'un style très homogène, propre à l'école a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/merovingiens/#i_21586

MÉSOPOTAMIE - L'archéologie

  • Écrit par 
  • Jean-Louis HUOT
  •  • 5 128 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « La cité-État »  : […] Durant la majeure partie du III e  millénaire, la Mésopotamie vécut sous le régime politique de la cité-État. À partir de 2700 avant J.-C. environ, les textes se font plus nombreux et deviennent compréhensibles. Durant cette période (2900-2350 av. J.-C.) dite des Dynasties archaïques, la Mésopotamie méridionale est peuplée de Sumériens, mais quelques groupes sémitiques s' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mesopotamie-l-archeologie/#i_21586

NAPATA

  • Écrit par 
  • Jean LECLANT
  •  • 1 058 mots
  •  • 3 médias

Sous le Nouvel Empire, la domination égyptienne est à son apogée : le pays de Koush (la Nubie et la partie nord de l'actuel Soudan) est annexé. Thoutmosis III (~ 1490 env.-env. ~ 1436) recule la frontière loin vers le sud, jusqu'aux abords de Napata (près de la ville moderne de Karima), sur la rive gauche du fleuve. Point d'arrêt militaire, c'était aussi le comptoir commercial le plus en amont sur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/napata/#i_21586

NÉOLITHIQUE

  • Écrit par 
  • Jean VAQUER
  •  • 3 558 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La société néolithique occidentale »  : […] Lors de la phase de consolidation de l'économie néolithique qui intervient en Europe occidentale à partir de 4500 av. J.-C., la pression démographique s'exerce sur des territoires désormais limités, les communautés s'agrandissent, des tensions sociales apparaissent et de nouvelles solutions doivent êtres trouvées. La mise en valeur de terres jusque-là considérées comme ingrates se produit selon de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neolithique/#i_21586

NÉPAL

  • Écrit par 
  • Gilles BÉGUIN, 
  • Benoît CAILMAIL, 
  • François DURAND-DASTÈS, 
  • Marc GABORIEAU, 
  • Luciano PETECH, 
  • Philippe RAMIREZ
  •  • 16 327 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Sculpture »  : […] Les plus anciennes sculptures sur pierre que l'on ait retrouvées sont influencées par l'art de Mathurā, en Inde du Nord, de l'époque Kuṣāṇa ( i er - iii e  s.). Un bodhisattva en ronde bosse, trouvé à Harigaon ( ii e - iii […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nepal/#i_21586

PERSE - Arts

  • Écrit par 
  • Pierre AMIET, 
  • Ernest WILL
  •  • 11 882 mots
  •  • 27 médias

Dans le chapitre « L'apogée de l'Élam »  : […] La seconde moitié du II e  millénaire vit l'apogée de la civilisation élamite et, en Iran du Nord, des bouleversements considérables qui préparaient l'entrée en scène des Iraniens appelés à donner leur nom au plateau. Cependant, cette époque dite médio-élamite doit désormais être divisée en trois périodes distinctes. Au xv e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/perse-arts/#i_21586

PHÉNICIENS

  • Écrit par 
  • Hélène BENICHOU-SAFAR, 
  • Paul PETIT
  •  • 6 298 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'art de la pierre »  : […] Les Phéniciens n'ont pas été de grands bâtisseurs comme les Égyptiens. Toutefois, leurs architectes et leurs artisans ont été suffisamment réputés pour être appelés par des souverains étrangers, israélites, néo-babyloniens ou perses, pour la construction d'édifices de prestige. De discrètes allusions faites par la tradition littéraire, quelques bas-reliefs assyriens et des vestiges de fortificatio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pheniciens/#i_21586

PUNIQUE ART

  • Écrit par 
  • Hélène BENICHOU-SAFAR
  •  • 2 443 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les innovations puniques »  : […] L'art punique innove aussi, et de façon spécifique mais finalement conforme à l'esprit ancestral. Reprenant une formule préexistante – phénicienne ou non d'ailleurs –, il la soumet à d'infinies reproductions ou variations lui imprimant par là même son sceau. L'estampille punique marque ainsi les ex-voto –  cippes et stèles  – recueillis dans les tophet […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-punique/#i_21586

RELIEFS FUNÉRAIRES GRECS

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 1 394 mots
  •  • 2 médias

Si l'on excepte le groupe, d'ailleurs isolé et mystérieux dans l'art mycénien, des grandes stèles en calcaire qui signalaient les tombes royales du premier cercle funéraire de Mycènes (~ xvi e s.), la coutume d'installer sur les tombes des stèles à décor peint ou sculpté est relativement tardive en Grèce : durant toute la période géométrique, les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reliefs-funeraires-grecs/#i_21586

ROME ET EMPIRE ROMAIN - L'art romain

  • Écrit par 
  • Gilbert-Charles PICARD
  •  • 14 633 mots
  •  • 33 médias

Dans le chapitre « L'art « antiphysique » »  : […] Nous avons vu que jusqu'à la fin du ii e  siècle, la production artistique romaine a été dominée tour à tour par trois courants rivaux, qui tous trois sont nés à l'époque hellénistique : le courant classique, héritier de l'art attique par l'intermédiaire des écoles augustéennes ; le courant baroque, inspiré lointainement par Scopas, et plus direc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rome-et-empire-romain-l-art-romain/#i_21586

SCANDINAVIE

  • Écrit par 
  • Martin Edvard BLINDHEIM, 
  • Régis BOYER, 
  • Georges CHABOT, 
  • Lucien MUSSET, 
  • Nicole PÉRIN, 
  • Jean-Michel QUENARDEL
  •  • 22 094 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Les stèles gravées de l'île de Gotland »  : […] Les seuls vestiges de l'art monumental lapidaire des Germains du Nord qui nous soient parvenus sont les stèles gravées retrouvées dans le sud de la Suède et surtout dans l'île de Gotland. Les stèles figuratives de cette île forment en effet un ensemble monumental unique dans le monde germanique du haut Moyen Âge, couvrant la période allant du v e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/scandinavie/#i_21586

SÉPULTURE

  • Écrit par 
  • Roland MARTIN
  •  • 4 532 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Signes extérieurs de la tombe. Les monuments funéraires »  : […] La tombe en elle-même, avec ses aménagements et son décor, ne constitue qu'une partie de la sépulture. À toutes les époques et dans toutes les religions, elle est pourvue d'une « marque », d'un « signe » qui jalonne les tombes des nécropoles ; elle est associée à certains rites funéraires et accentue certains des caractères déjà signalés dans l'agencement de la tombe : le développement monumental, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sepulture/#i_21586

STÈLE 29 DE TIKAL (Guatemala)

  • Écrit par 
  • Éric TALADOIRE
  •  • 159 mots

La date, la plus ancienne en compte maya, qui ait été déchiffrée, 8.12.14.8.15, correspond au 6 juillet 292 de notre ère. Elle marque le début de la période classique, et les prémices de la prédominance de Tikal, au cœur du Peten (Guatemala). Une autre date plus ancienne, déchiffrée sur une boucle d'oreille en jade, reste toujours discutée. Hors de la zone maya, des stèles plus anciennes encore on […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stele-29-de-tikal/#i_21586

STÈLE DE MÉSHA

  • Écrit par 
  • André LEMAIRE
  •  • 725 mots
  •  • 1 média

Cette stèle de basalte noir (106 × 68 × 36 cm) a été découverte le 19 août 1868 par Frederick Augustus Klein , Alsacien au service de la Christian Missionary Society anglicane de Jérusalem, alors qu’il était en visite auprès du cheikh de la tribu des Beni Hamideh à Dhibân, à l’est de la mer Morte. Elle comporte les restes de trente-quatre lignes d’une écriture régulière moa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stele-de-mesha/#i_21586

STÈLE DE NARÂM-SÎN

  • Écrit par 
  • Jean-Claude MARGUERON
  •  • 237 mots
  •  • 1 média

Trouvée à Suse, où elle avait été transportée comme butin après un raid réussi du roi de Suse Shutruk-Nahhunté contre Sippar au xii e  siècle avant notre ère, cette stèle qui date des environs de — 2250 est une création exceptionnelle de l'art akkadien par sa forme ogivale, par la qualité de son bas-relief et par sa composition en deux parties (mu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stele-de-naram-sin/#i_21586

STÈLES, Victor Segalen - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Yves KIRCHNER
  •  • 914 mots

Dans le chapitre « Pierre écrite »  : […] C'est à Pékin, en 1910, au retour d'une expédition de huit mois à travers la Chine, que Victor Segalen conçoit l'idée insolite de transposer dans un livre la forme hiératique et sévère de ces monuments majeurs de l'art chinois que sont les stèles. Sous la dynastie Zhou, ces pierres installées dans les temples ou sur les parvis servaient de poteau sacrificiel. Puis, sous les Han, elles adoptent un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/steles/#i_21586

STÈLES DATÉES DE L'AIRE MAYA - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Éric TALADOIRE
  •  • 136 mots

126 Stèle 5 d'Abaj Takalik, côte du Pacifique. 143 Stèle 1 de La Mojarra, Veracruz. 292 Stèle 29 de Tikal : début de la période classique. 292-534 Période du Classique ancien. 534 Début du hiatus : interruption de l'érection de stèles et de monuments datés. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/steles-datees-de-l-aire-maya-reperes-chronologiques/#i_21586

SUMER

  • Écrit par 
  • André PARROT
  •  • 4 075 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Civilisation et art »  : […] Même si le foyer sumérien était cantonné en un secteur assez restreint, son influence avait débordé bien au-delà des frontières d'une région. Des sculptures découvertes à Assur auraient pu sortir tout aussi bien d'Ur ; un gros vase en stéatite recueilli à Mari, orné de l'aigle léontocéphale, ferait songer irrésistiblement aux produits d'Obeid, tellement l'inspiration est identique, mais tout auta […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sumer/#i_21586

UN NOUVEL ART IMPÉRIAL MÉSOPOTAMIEN - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Jean-Claude MARGUERON
  •  • 354 mots

Vers — 2550 Étendard d'Ur (The British Museum, Londres) : panneau de mosaïque en coquille, lapis-lazuli et calcaire rouge qui décrit, parmi d'autres thèmes, une scène de victoire, motif récurrent de la civilisation mésopotamienne, apparemment sans lien dans cette œuvre avec un événement réel. Vers — 2500 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/un-nouvel-art-imperial-mesopotamien-reperes-chronologiques/#i_21586


Affichage 

Art du Gandhara et style de Mathura

dessin

Le Buddha prêchant Fragment de décoration d'un stupa, art du Grandhara, env IIe siècle Musée Guimet, Paris 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Assourbanipal, roi bâtisseur

photographie

Roi d'Assyrie de 668 à 627 avant J-C, Assourbanipal est ici représenté portant le panier de terre destinée au moulage rituel de la première brique du nouveau temple de Marduk (Esagil) à Babylone Stèle de pierre, vers 650 avant J-C British Museum, Londres 

Crédits : Courtesy of the trustees of the British Museum

Afficher

Bodhisattva assis, art coréen

photographie

Stèle en granit ornée d'un Bodhisattva Environ 985 après J-C Kaep'odong, Koryong, Corée 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Code des lois de Hammourabi

photographie

Code des lois de Hammourabi, détail Stèle en basalte Musée du Louvre, Paris 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Copán : stèle en haut relief

photographie

Art maya : stèle en haut relief, caractéristique de la virtuosité des sculpteurs de Copán à la fin de la période classique (début VIIe-début IXe s) Copán, Honduras 

Crédits : Ken Welsh, Bridgeman Images

Afficher

Dolmen de Gavr'inis (Morbihan)

dessin

Stèles gravées (divinités funéraires ?) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Dolmen des Pierres plates (Morbihan)

dessin

Stèles gravées (divinités funéraires ?) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

El Tajín : stèle-statue de forme triédrique

photographie

Stèle-statue en pierre volcanique, de forme triédrique, au décor de volutes caractéristique de l'époque classique d'El Tajín (env VIIe s) El Tajín, État de Veracruz, Mexique 

Crédits : Sean Sprague/Mexicolore, Bridgeman Images

Afficher

Gula, déesse de la Médecine avec son molosse

photographie

ART DU PROCHE-ORIENT, période kassite, 1525-début du XIIe siècle avant J-C, Kudurru au nom du roi Nazimarutash : Gula, déesse de la Médecine, avec son molosse - Borne provenant du temple de Marduk à Babylone, calcaire Musée du Louvre, Paris 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Kudurru du roi Mélishipak II

photographie

Kudurru de Meli-Shipak II commémorant un don de terre à son fils Marduk-Apla-Iddina Époque kassite, règne de Meli-Shipak (1186-1172 av J-C) Découvert à Suse où il avait été emporté en butin de guerre au XIIe siècle avant J-C Calcaire Musée du Louvre, ParisMonuments caractéristiques de... 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Mélishipak II, roi de Babylone, présente sa fille à Nanaï, déesse de la Santé

photographie

ART DU PROCHE-ORIENT, période kassite, 1525-début du XIIe siècle avant J-C, Kudurru de Mélishipak II, présentant sa fille à Nanaï, déesse de la Santé (début du XIIe siècle av J-C) - Borne trouvée à Suse, calcaire Musée du Louvre, Paris 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Pierre de Rosette

photographie

La découverte, en 1799, de cette stèle trilingue (grec, démotique, hiéroglyphes) en basalte a permis le déchiffrement des hiéroglyphes en 1822 par Jean-François Champollion 196 avant J-C British Museum, Londres 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Pierre historiée de Gotland

photographie

De nombreuses stèles au contenu narratif et symbolique foisonnant, où se mêlent récits mythiques et commémoration d'expéditions, ont été érigées par les Scandinaves au VIIIe siècle sur l'île de Gotland Pierre en grès, Bunge Museum, Farösund, Suède 

Crédits : Jean-Marie Maillefer

Afficher

Pierre runique de Lund

photographie

À partir du XIe siècle, le christianisme s'impose en Scandinavie La croix chrétienne envahit l'imaginaire des Vikings, qui l'associent sur leurs stèles aux serpents et aux runes Stèle en grès, Xe-XIe siècle Lund, Södermanland, Suède 

Crédits : Jean-Marie Maillefer

Afficher

Stèle consacrée à Osiris et destinée à obtenir la faveur du dieu après la mort

photographie

En conformité avec les coutumes du pèlerinage, les Égyptiens dressent à Abydos des cénotaphes, qui renferment des stèles consacrées à Osiris et destinées à obtenir la faveur du dieu après la mort Stèle peinte, calcaire Musée égyptien du Caire 

Crédits : J. Morris/ AKG

Afficher

Stèle de Madrid

photographie

La Stèle de Madrid représente un dignitaire maya assis, en train d'accomplir un sacrifice Bas-relief, env VIIIe siècle Museo de America, Madrid 

Crédits : Index/ Bridgeman Images

Afficher

Stèle de Narâm-Sîn

photographie

Cette stèle célèbre la victoire de Narâm-Sîn (2254 env-2218), roi d'Akkad, sur les Lullubi, montagnards du Zagros Calcaire gréseux Hauteur: 200 cm Musée du Louvre, Paris 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Stèle de Phainippos et Mnésarétè

photographie

Stèle funéraire attique : scène d'adieux entre les époux, Phainippos et Mnésarétè Période attique Vers 350 avant J-C Marbre Hauteur : 1,47 m Musée du Louvre, Paris 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Stèle d'Épone

dessin

Stèles gravées (divinités funéraires ?) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Stèle du code de Hammourabi, roi de Babylone

photographie

Stèle trouvée à Suse, portant le Code de Hammourabi , 282 lois du souverain Le sommet de la stèle est orné d'un bas-relief: le roi reçoit du dieu Shamash les symboles du pouvoir Règne de Hammourabi (1792-1750) Basalte noir Hauteur: 2,225 mètres Musée du Louvre, Paris 

Crédits : Art Media/ Heritage-Images

Afficher

Stèle du roi Ezana

photographie

La stèle du roi Ezana, premier roi chrétien d'Axoum, relate en grec ses victoires, vers 330, à Axoum, Éthiopie 

Crédits : Merilyn Thorold, Bridgeman Images

Afficher

Stèle d'un musicien, art égyptien

photographie

Stèle d'un musicien défunt représenté jouant de la harpe devant Rê-Horakhty, « le grand dieu seigneur du ciel » L'image habituelle du défunt debout et les bras levés est ici remplacée par celle du harpiste Stuc et peinture sur bois XIXe dynastie Vers 1290-1224 avant J-C Musée du Louvre,... 

Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

Afficher

Styles Gupta et Sena

dessin

Buddha délivrant le premier Sermon Sarnath, style Gupta, Ve siècle Musée archéologique, Sarnath (d'après B Rowland, The Art and Architecture of India, Londres, 1953) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Art du Gandhara et style de Mathura
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Assourbanipal, roi bâtisseur
Crédits : Courtesy of the trustees of the British Museum

photographie

Bodhisattva assis, art coréen
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Code des lois de Hammourabi
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Copán : stèle en haut relief
Crédits : Ken Welsh, Bridgeman Images

photographie

Dolmen de Gavr'inis (Morbihan)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Dolmen des Pierres plates (Morbihan)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

El Tajín : stèle-statue de forme triédrique
Crédits : Sean Sprague/Mexicolore, Bridgeman Images

photographie

Gula, déesse de la Médecine avec son molosse
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Kudurru du roi Mélishipak II
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Mélishipak II, roi de Babylone, présente sa fille à Nanaï, déesse de la Santé
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Pierre de Rosette
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Pierre historiée de Gotland
Crédits : Jean-Marie Maillefer

photographie

Pierre runique de Lund
Crédits : Jean-Marie Maillefer

photographie

Stèle consacrée à Osiris et destinée à obtenir la faveur du dieu après la mort
Crédits : J. Morris/ AKG

photographie

Stèle de Madrid
Crédits : Index/ Bridgeman Images

photographie

Stèle de Narâm-Sîn
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Stèle de Phainippos et Mnésarétè
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Stèle d'Épone
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Stèle du code de Hammourabi, roi de Babylone
Crédits : Art Media/ Heritage-Images

photographie

Stèle du roi Ezana
Crédits : Merilyn Thorold, Bridgeman Images

photographie

Stèle d'un musicien, art égyptien
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie

Styles Gupta et Sena
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin