STARDUST, sonde spatiale

COMÈTES

  • Écrit par 
  • Myriam DÉTRUY
  •  • 4 336 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les comètes sont-elles porteuses de vie ?  »  : […] La glycine rapportée de la comète Wild 2 par la sonde Stardust est le premier acide aminé jamais découvert. Sans cette « brique » élémentaire des protéines, les organismes ne pourraient pas se reproduire. D'autres acides aminés ont déjà été trouvés dans des météorites et alimentent la théorie de l'origine extraterrestre de la vie, apparue à la suite de nombreux impacts à la surface de la Terre. L […] Lire la suite

ESPACE (CONQUÊTE DE L') - Succès et désillusions

  • Écrit par 
  • Jacques VILLAIN
  •  • 9 876 mots
  •  • 32 médias

Dans le chapitre « L'espace au service de la connaissance de l'Univers »  : […] Les activités spatiales ont permis de faire dans la connaissance de l'Univers un bond de géant que n'auraient pas permis les seuls télescopes terrestres : cette connaissance a en effet accompli plus de progrès au cours des cinquante premières années de l'ère spatiale qu'au cours des siècles précédents. Près de 200 sondes sont parties en direction de toutes les planètes du système solaire. Certain […] Lire la suite

EXOBIOLOGIE

  • Écrit par 
  • François RAULIN
  •  • 6 918 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Les comètes »  : […] Le système solaire contient d'autres objets de grand intérêt pour l'exobiologie : les comètes. Ces petits corps (dont le noyau ne mesure que quelques kilomètres à quelques dizaines de kilomètres) sont parmi les plus primitifs du système solaire. Ils sont faits de glaces et de roches, mais sont aussi riches en composés organiques. Par suite de perturbations gravitationnelles, ces noyaux sont de te […] Lire la suite

ROSETTA, sonde spatiale

  • Écrit par 
  • Philippe HENAREJOS
  •  • 2 581 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les objectifs de Rosetta »  : […] Les comètes sont de petits corps faits de glaces et de roches qui gravitent autour du Soleil sur des orbites très elliptiques. Ces trajectoires les conduisent à s’approcher périodiquement du Soleil, à moins de cinq unités astronomiques (1 ua correspondant à la distance moyenne Terre-Soleil), ce qui entraîne la sublimation en gaz d’une partie de la glace qui se trouve à leur surface. Cette envelopp […] Lire la suite