SQUIRE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Nom donné de plus en plus fréquemment, à partir du xviiie siècle, aux membres de la gentry anglaise. Le squire est un notable qui domine la vie paroissiale grâce à sa richesse de propriétaire foncier, à son éducation, à l'ancienneté au moins relative de sa famille, au souci qu'il a de la conscience religieuse de ses tenanciers, et au droit de patronage qu'il possède lors de la vacance du bénéfice curial. Résidant plus volontiers que le grand aristocrate dans sa demeure campagnarde, investi parfois d'une fonction administrative officielle, menant une vie mondaine active en relation avec ses voisins de même rang, il incarne la permanence de l'ordre social aux côtés du pasteur du village qui lui assure l'appui du goupillon. Au xviiie siècle, décrit par nombre de romanciers et d'auteurs satiriques, comme Joseph Addison, il est le commanditaire de peintres qui multiplient les scènes de genre et le représentent, avec sa femme et ses enfants, dans les beaux paysages qu'il aime et qui servent de cadre à ses loisirs (promenades, chasse...). Bien que le rang de squire continue d'attirer le bourgeois et explique les investissements fonciers de bien des familles ayant fait fortune dans les affaires, la squirearchy décline irrésistiblement aux xixe et xxe siècles et les valeurs incarnées par le squire apparaissent de plus en plus désuètes. En 1832 le squire perd l'essentiel de son monopole électoral et de son rôle politique. Le développement des autorités locales élues lui a coûté l'exercice privilégié d'un commandement administratif. Sa richesse foncière a décliné, et perdu de son importance relative. Il est aujourd'hui le survivant d'un vieux monde mais bénéficie encore localement d'une considération particulière. Accolée au nom, l'abréviation « esq. » apparaît encore fréquemment.

—  Roland MARX

Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris-III-Sorbonne nouvelle

Classification

Pour citer l’article

Roland MARX, « SQUIRE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/squire/