SPORTL'année 2017

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Tennis : Federer et Nadal de retour, la France sacrée en Coupe Davis

À l’aube de la saison 2017, il était difficile d’imaginer assister à la résurgence du duel entre le Suisse Roger Federer et l’Espagnol Rafael Nadal. Ces deux joueurs, qui ont dominé le tennis pendant dix ans à partir du début des années 2000, semblaient sur le déclin et une nouvelle génération, menée par le Serbe Novak Djokovic, le Britannique Andy Murray, et quelques jeunes loups, avait pris le pouvoir sur le circuit ATP. Pourtant Roger Federer et Rafael Nadal ont été les grands animateurs de cette saison, au cours de laquelle ils ont remporté à eux deux la plupart des principaux titres. Après avoir observé une coupure de six mois en raison d’une sérieuse blessure au genou et d’un dos toujours douloureux, Federer effectue son retour officiel en compétition en janvier, lors de l’Open d’Australie. Tête de série numéro 17 au début du premier tournoi du Grand Chelem de la saison, Roger Federer remporte son premier match face à l’Autrichien Jürgen Melzer, en quatre sets, puis domine lors des tours suivants l’Américain Noah Rubin, le Tchèque Tomáš Berdych et le Japonais Kei Nishikori. De retour à son meilleur niveau, le Suisse déroule en quart de finale contre l’Allemand Mischa Zverev, balayé en trois sets et à peine une heure et demie de jeu. En demi-finale, Federer affronte son compatriote Stanislas Wawrinka, devenu le meilleur joueur helvète en l’absence du « Maestro ». Au terme d’un match accroché, Federer s’impose en quatre sets et se qualifie pour sa sixième finale à l’Open d’Australie. Il retrouve alors son grand rival Rafael Nadal, lui aussi auteur d’un parcours remarquable : l’Espagnol a écarté auparavant l’Allemand Alexander Zverev, le Français Gaël Monfils, le Canadien Milos Raonic puis le Bulgare Grigor Dimitrov. De nouveau en pleine possession de leurs moyens physiques, les deux joueurs se livrent un duel acharné pour la quête du titre. Federer prend les devants en remportant le premier set, mais Nadal égalise lors de la manche suivante. Le mano a mano se poursuit au troisième puis au quatrième set, pour la plus grande joie des spectateurs et téléspectateurs, ravis de revivre un duel aussi passionnant entre les deux hommes. C’est finalement Roger Federer, à plus de trente-cinq ans, qui s’offre un cinquième titre en Australie (6-4, 3-6, 6-1, 3-6, 6-3) et un dix-huitième succès dans un des quatre tournois majeurs du tennis.

Rafael Nadal et Roger Federer

Photographie : Rafael Nadal et Roger Federer

L'année 2017 a été dominée par Rafael Nadal et Roger Federer. Les deux joueurs prennent la pause avant leur duel en finale de l'Open d'Australie. 

Crédits : Clive Brunskill/ Getty Images

Afficher

Revigoré par cette victoire, le Suisse continue sur sa lancée et remporte en mars-avril les Masters 1000 d’Indian Wells et de Miami, aux États-Unis. Désireux de préserver sa santé, il décide ensuite de faire l’impasse sur la saison de terre battue pour concentrer ses efforts sur le gazon.

Une absence dont Rafael Nadal profite. Battu à trois reprises en finale depuis le début de la saison 2017, l’Espagnol parvient à s’imposer dans le tournoi de Monte-Carlo et devient le premier joueur de l’histoire à inscrire son nom à dix reprises au palmarès d’un même tournoi. L’Espagnol récidive la semaine suivante lors du tournoi de Barcelone, qu’il remporte là aussi pour la dixième fois de sa carrière. Vient ensuite le tournoi de Madrid où Nadal domine Djokovic, contre qui il restait sur sept défaites d’affilée. L’Espagnol remporte sa demi-finale face au Serbe et domine ensuite l’Autrichien Dominic Thiem en finale.

Malgré une défaite en quart de finale du tournoi de Rome, Rafael Nadal est de nouveau favori pour remporter le tournoi de Roland-Garros, deuxième rendez-vous du Grand Chelem de la saison. Le Majorquin est impressionnant pendant toute la quinzaine et atteint la finale sans avoir concédé le moindre set à ses adversaires.

On s’attend à un match plus compliqué en finale pour Nadal face à Wawrinka, à chaque fois victorieux lors des quatre précédentes finales qu’il a jouées dans des tournois du Grand Chelem. Mais l’Espagnol est décidément bien trop fort et s’impose en trois petits sets (6-2, 6-3, 6-1). Après Monte-Carlo et Barcelone, Rafael Nadal gagne à nouveau un même tournoi pour la dixième fois de sa carrière, son quinzième trophée majeur. Il dépasse ainsi l’Américain Pete Sampras, et ses quatorze titres, au palmarès des vainqueurs en Grand Chelem.

La saison sur gazon commence alors, et Roger Federer revient sur le circuit à Stuttgart où il s’incline à la surprise générale au premier tour face au vétéran allemand Tommy Haas, après avoir manqu [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 18 pages

Médias de l’article

Championnats du monde handball 2017 : victoire des Françaises

Championnats du monde handball 2017 : victoire des Françaises
Crédits : Oliver Hardt/ Bongarts/ Getty Images

photographie

Zinédine Zidane et Cristiano Ronaldo, 2017

Zinédine Zidane et Cristiano Ronaldo, 2017
Crédits : Matthew Ashton - AMA/ Getty Images

photographie

Kylian Mbappé

Kylian Mbappé
Crédits : Aurelien Meunier/ Getty Images

photographie

Daniel Narcisse

Daniel Narcisse
Crédits : Jean Catuffe/ Getty Images

photographie

Afficher les 7 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Félicien BONCENNE, « SPORT - L'année 2017 », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 janvier 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/sport-l-annee-2017/