SPORTL'année 2016

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Cérémonie d’ouverture des jeux Olympiques de Rio (2016)

Cérémonie d’ouverture des jeux Olympiques de Rio (2016)
Crédits : Ian MacNicol/ Getty Images

photographie

Peter Sagan

Peter Sagan
Crédits : Tim de Waele/ Corbis via Getty Images

photographie

Antoine Griezmann

Antoine Griezmann
Crédits : Dave Winter/ Icon Sport/ Getty Images

photographie

Nico Rosberg et Lewis Hamilton

Nico Rosberg et Lewis Hamilton
Crédits : Lars Baron/ Getty Images

photographie

Tous les médias


Cyclisme : Froome roi du Tour, Sagan roi du peloton

Confronté depuis plus deux décennies à d’innombrables révélations et scandales liés au dopage, le cyclisme a semblé retrouver un peu de crédibilité en 2016. Mais cette interprétation reste fragile, tant la défiance envers les performances des coureurs est élevée. Cependant, l’analyse de la saison laisse entrevoir l’espoir d’un retour à plus de sérénité dans l’acceptation des résultats par les observateurs.

C’est notamment le cas de ceux du Tour de France, remporté pour la troisième fois, la deuxième consécutivement, par le Britannique Christopher Froome. Conspué et vilipendé par une grande partie des spectateurs du Tour de France 2015, mis en cause et suspecté de dopage par de nombreux représentants des médias, Christopher Froome a connu un Tour 2016 autrement plus paisible. Le panache affiché cette année par Froome y a certainement contribué. Auteur d’une attaque très audacieuse dans la descente vers Bagnères-de-Luchon, il s’est imposé et s’est emparé du maillot jaune lors de la huitième étape. À l’arrivée au mont Ventoux lors de la douzième étape est survenu un invraisemblable scénario : pris dans une chute causée par une moto, et ne pouvant attendre un dépannage technique pour changer son vélo hors d’usage, Froome s’est résolu à terminer l’étape à pied. Le Britannique a parfois affiché un côté plus humain, mais il a également prouvé sa supériorité sur ses rivaux lors des contre-la-montre – remportant l’exercice solitaire entre Sallanches et Megève lors de la dix-huitième étape –, et des étapes de montagne au cours desquelles il a bénéficié du concours de ses coéquipiers pour contrôler les velléités de ses principaux adversaires, excessivement timides et, semble-t-il, trop rapidement résignés. La domination affichée une fois encore par l’équipe Team Sky n’est pas sans rappeler celle exercée par l’équipe US Postal de Lance Armstrong dans les années 2000… Et ce scénario d’une course cadenassée par une équipe donnant le sentiment d’ [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 12 pages


Écrit par :

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Félicien BONCENNE, « SPORT - L'année 2016 », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/sport-l-annee-2016/