SPORTL'année 2015

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Julius Yego

Julius Yego
Crédits : Wang Lili/ xh/ Xinhua Press/ Corbis

photographie

Dafne Schippers

Dafne Schippers
Crédits : Franck Robichon/ epa/ Corbis

photographie

Christopher Froome

Christopher Froome
Crédits : Kim Ludbrook/ EPA/ Corbis

photographie

Nikola et Luka Karabatic

Nikola et Luka Karabatic
Crédits : Christina Pahnke/ Sampics/ Corbis

photographie

Tous les médias


Tennis : le Grand Chelem, une impossible quête ?

Depuis l’Australien Rod Laver (1962, 1969), côté masculin, et l’Allemande Steffi Graf (1988), côté féminin, personne n’a réalisé le Grand Chelem, c’est-à-dire remporter les quatre tournois majeurs. Réaliser pareil exploit demeure-t-il possible ? On peut en douter car, en 2015, le Serbe Novak Djokovic et l’Américaine Serena Williams réunissaient tous les atouts pour y parvenir, et ils ont échoué.

Novak Djokovic

Novak Djokovic

Photographie

Le tennisman serbe Novak Djokovic, ici lors de l’U.S. Open qu’il va remporter, a largement dominé la saison en 2015. Seule une défaite face au Suisse Stanislas Wawrinka en finale des Internationaux de France l’a privé du Grand Chelem.  

Crédits : Tim Clayton/ Corbis

Afficher

Novak Djokovic s’est imposé presque partout, affichant des performances inédites. Il a remporté onze tournois, dont trois tournois du Grand Chelem et six Masters 1000 ; il a atteint la finale de quinze tournois consécutivement ; il compte trente victoires contre des joueurs classés dans les dix meilleurs mondiaux. Ce parcours remarquable lui a permis d’amasser près de 19 millions de dollars de gains dans les tournois, ce qui constitue le record absolu. Il termine bien sûr l’année en tête du classement A.T.P., avec 16 585 points et, surtout, 7 640 points d’avance sur son dauphin, le Britannique Andy Murray (pour souligner la performance, indiquons que remporter un des quatre tournois du Grand Chelem octroie 2 000 points). Pourtant, Novak Djokovic n’a pas réussi le Grand Chelem. En effet, à Roland-Garros, malgré un parcours quasi parfait, et notamment une victoire probante et sans appel face à l’Espagnol Rafael Nadal en quart de finale, il a perdu de sa superbe en finale, et le Suisse Stanislas Wawrinka est parvenu à briser son rêve. Celui-ci est-il définitivement passé ?

Serena Williams, de son côté, avait privilégié une approche moins boulimique : souvent en proie à des soucis physiques, elle ne désirait pas accumuler les matchs ; en outre, gonfler son palmarès ne la motivait guère. En effet, elle s’était fixé un unique objectif, le seul qui puisse la placer en tête de la hiérarchie historique du tennis féminin : réaliser le Grand Chelem. Et tous les observateurs ont pensé que l’Américaine allait te [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 11 pages


Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « SPORT - L'année 2015 », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/sport-l-annee-2015/