SPORTL'année 2015

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Julius Yego

Julius Yego
Crédits : Wang Lili/ xh/ Xinhua Press/ Corbis

photographie

Dafne Schippers

Dafne Schippers
Crédits : Franck Robichon/ epa/ Corbis

photographie

Christopher Froome

Christopher Froome
Crédits : Kim Ludbrook/ EPA/ Corbis

photographie

Nikola et Luka Karabatic

Nikola et Luka Karabatic
Crédits : Christina Pahnke/ Sampics/ Corbis

photographie

Tous les médias


Athlétisme : les enseignements des Championnats du monde de Pékin

Stars au rendez-vous et nouveaux venus ; grandes performances et hiérarchie curieusement bousculée : dresser le bilan des quinzièmes Championnats du monde d’athlétisme, qui se sont tenus du 22 au 30 août 2015 à Pékin, peut se faire sous des angles divers.

Dans le « nid d’oiseau », la plupart des immenses vedettes de l’athlétisme ont tenu leur rang, et tout d’abord Usain Bolt. De nouveau vainqueur du 100 mètres, du 200 mètres et du relais 4 fois 100 mètres, le Jamaïquain compte désormais onze médailles d’or mondiales, ce qui constitue le record. Ajoutons que, depuis les jeux Olympiques de 2008 qui ont vu son arrivée au sommet, « Lightning Bolt » a remporté dix-sept médailles d’or sur dix-huit possibles lors des compétitions olympiques et mondiales, ne laissant échapper la victoire dans le 100 mètres des Championnats du monde de 2011 qu’en raison d’un faux départ, synonyme de disqualification. En outre, ce nouveau triomphe surpasse peut-être tous les autres pour deux raisons : déjà, Usain Bolt, quasi absent des pistes depuis deux ans, n’affichait que des performances médiocres avant le début des compétitions, et de nombreux journalistes annonçaient son inéluctable déclin ; surtout, ceux qui prévoyaient sa défaite la redoutaient, en raison du passif de son principal rival, l’Américain Justin Gatlin, suspendu quatre ans pour dopage, et qui, depuis son retour et malgré le handicap de l’âge (33 ans en 2015), améliorait tous ses records personnels établis au temps de sa jeunesse dopée. En fait, la confrontation entre Bolt et Gatlin dépassait le cadre sportif, se transformant en un affrontement mythique entre le Bien et le Mal. Et la « Foudre » terrassa de peu la « Bête » sur 100 mètres (9,79 s contre 9,80 s), pour la satisfaction de tous ; dès lors, remporter le 200 mètres et le relais 4 fois 100 mètres semblait une formalité pour le Jamaïquain, qui avait déstabilisé l’Amér [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 11 pages


Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « SPORT - L'année 2015 », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/sport-l-annee-2015/