SPORTL'année 2013

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Teddy Tamgho

Teddy Tamgho
Crédits : Mark Kolbe/ Getty Images

photographie

Franck Ribéry

Franck Ribéry
Crédits : Liewig Christian/ Corbis Sport/ Getty Images

photographie

Fabien Gilot, Camille Lacourt, Jérémy Stravius et Giacomo Perez Dortona

Fabien Gilot, Camille Lacourt, Jérémy Stravius et Giacomo Perez Dortona
Crédits : Quinn Rooney/ Getty Images

photographie


Natation : continuités et ruptures

Les Championnats du monde de natation qui se déroulent les années postolympiques sont souvent atypiques : les nageurs couronnés aux Jeux éprouvent le besoin de souffler ; ceux qui ont échoué tentent de redorer leur blason. L’édition de 2013, à Barcelone, ne pouvait échapper à la règle, tout d’abord parce que l’Américain Michael Phelps, l’homme aux 18 médailles d’or olympiques et aux 26 titres mondiaux, avait quitté les bassins à l’issue des Jeux de Londres. Trouverait-il un héritier ? En fait, on lui a plutôt trouvé une héritière : Missy Franklin, qui repart d’Espagne avec 6 médailles d’or. À dix-huit ans, l’Américaine affiche déjà 4 médailles d’or olympiques et 9 titres mondiaux. On peut aussi citer la toute jeune Katie Ledecky, seize ans, américaine elle aussi : elle avait montré sa frimousse à Londres, en remportant le 800 mètres ; en s’adjugeant 4 médailles d’or (400 mètres, 800 mètres, 1 500 mètres, relais 4 fois 200 mètres), assorties de 2 records du monde, elle s’affirme comme la reine des longues distances.

Le bilan des médailles fait apparaître une continuité en trompe l’œil : comme à Londres et comme toujours, les États-Unis occupent la tête (13 médailles d’or, 29 médailles au total). Mais, sur le plan individuel, en plus de Missy Franklin et de Katie Ledecky, seul Matt Grevers, vainqueur du 100 mètres dos, a confirmé son titre olympique. Comme à Londres, la Chine est deuxième (5 médailles d’or, 9 médailles au total). Néanmoins, là aussi, on peut parler de rupture : Sun Yang, héros chinois de Londres, a certes remporté 3 médailles d’or ; mais – chose inédite dans l’Empire du Milieu – le nageur ne s’était pas privé de faire la une des magazines people, affichant sa liaison avec une hôtesse de l’air, exhibant ses revenus colossaux (14 millions d’euros annuels). Pis, il n’hésita pas à critiquer son entraîneur, Zhu Zhigen, ce qui lui valut d’être exclu de l’équipe nationale. Il fut néanmoins réintégré, car, sans sa présence, le bilan chino [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 10 pages




Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « SPORT - L'année 2013 », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 28 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/sport-l-annee-2013/