SPORTL'année 2013

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Teddy Tamgho

Teddy Tamgho
Crédits : Mark Kolbe/ Getty Images

photographie

Franck Ribéry

Franck Ribéry
Crédits : Liewig Christian/ Corbis Sport/ Getty Images

photographie

Fabien Gilot, Camille Lacourt, Jérémy Stravius et Giacomo Perez Dortona

Fabien Gilot, Camille Lacourt, Jérémy Stravius et Giacomo Perez Dortona
Crédits : Quinn Rooney/ Getty Images

photographie


Cyclisme : cent Tours et des espoirs

Le Tour de France fêtait en 2013 sa centième édition. Celle-ci était conçue comme un grand spectacle, avec un départ inédit en Corse, un contre-la-montre se terminant au Mont-Saint-Michel, le passage par le Ventoux, les célèbres lacets de L’Alpe-d’Huez empruntés deux fois dans la même journée par le peloton, un final en semi-nocturne sur les Champs-Élysées, suivi d’une fête lumineuse à laquelle étaient conviés des dizaines d’anciens champions.

Sur le plan sportif, les chroniqueurs annonçaient un duel entre le Britannique Christopher Froome, deuxième en 2012 tout en respectant les consignes d’équipe qui voulaient qu’il se mette au service de son leader, Bradley Wiggins, et l’Espagnol Alberto Contador, de retour de suspension. Le duel n’a pas eu lieu : Christopher Froome affirma sa supériorité dès la première étape de montagne, se terminant au sommet d’Ax 3 Domaines, quand Alberto Contador affichait déjà ses limites. L’épreuve fut néanmoins belle. En effet, contrairement à Bradley Wiggins, qui se contentait de suivre les meilleurs en montagne et attendait les contre-la-montre pour creuser les écarts, Christopher Froome a construit son succès avec panache, attaquant ses rivaux dès qu’il en avait la possibilité : à Ax 3 Domaines, donc, mais aussi au Ventoux, et même – jusqu’à se mettre en danger alors que son avantage au classement général était confortable – à L’Alpe-d’Huez, où il fut victime d’une « fringale », puis au Semnoz, où il fut contré par le jeune Colombien Nairo Quintana. À plusieurs reprises, la course prit une tournure inédite depuis des années : le maillot jaune, Christopher Froome, abandonné par tous ses coéquipiers défaillants et livré à lui-même à 130 kilomètres de l’arrivée dans la grande étape pyrénéenne ; Alberto Contador et son équipe provoquant une « bordure » dans le vent vers Saint-Amand-Montrond pour reprendre du temps à Christopher Froome…

Bien sûr, la question du dopage mérite d’être évoquée, les performances de [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 10 pages


Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « SPORT - L'année 2013 », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/sport-l-annee-2013/