SPORTL'année 2009

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Football : France-Eire, 2009

Football : France-Eire, 2009
Crédits : F. Fife/ AFP/ Getty

photographie

Sébastien Loeb

Sébastien Loeb
Crédits : Bryn Lennon/ Getty Images

photographie

Lionel Messi

Lionel Messi
Crédits : J. Juinen/ Getty

photographie

Usain Bolt

Usain Bolt
Crédits : Cameron Spencer/ Getty Images

photographie

Tous les médias


Athlétisme : Usain Bolt superstar à Berlin

En 2008, lors des jeux Olympiques de Pékin, Usain Bolt avait enthousiasmé les spectateurs du « nid d'oiseau » par ses performances et sa fraîcheur. En 2009, à l'occasion des Championnats du monde de Berlin, il a repoussé ses propres limites (9,58 s sur 100 m ; 19,19 s sur 200 m). Sa course demeure élégante, son immense foulée, efficace. Et il accompagne toujours ses exploits de sourires, de mimiques et de pas de danse, n'hésite pas à plaisanter de longues minutes avec les spectateurs... Des centaines d'Européens vêtus de vert et de jaune – les couleurs de la Jamaïque – dans les tribunes d'un Stade olympique qui résonnait encore des exploits de Jesse Owens en 1936, tout le public célébrant les vingt-trois ans de son idole en entonnant un Happy Birthday to You le 21 août, jour de la remise des médailles du 200 mètres... Du jamais vu ! Les XIIes Championnats du monde resteront donc dans les mémoires grâce aux seules prestations du prodige jamaïquain. Lamine Diack, président de l'I.A.A.F., convient à demi-mot que Bolt est une bénédiction pour l'athlétisme : « Si on n'a pas de superstar, c'est difficile de vendre notre sport. » Bolt est donc unique. Néanmoins, pour certains grincheux, toute médaille aurait son revers. Ainsi de Michael Johnson, craignant peut-être pour son record du monde du 400 mètres si le Jamaïquain s'attaquait au tour de piste, qui déclarait : « S'il continue de gagner avec un tel écart, le sport pourrait perdre de son intérêt. » Mais il est vrai que l'Américain Tyson Gay, pourtant à son meilleur niveau sur 100 mètres (il a couru en 9,71 s, devenant alors le deuxième sprinter de tous les temps), sembla cantonné au rôle de faire-valoir et que, sur 200 mètres, Bolt devança son dauphin, le Panaméen Alonso Edward, de 0,62 s – un écart inouï !

Usain Bolt

Usain Bolt

Photographie

Le sprinteur jamaïquain célèbre sa victoire sur 200 mètres aux jeux Olympiques de Rio de Janeiro le 18 août 2016. Ce geste symbolique effectué par Usain Bolt après chacune de ses victoires, en référence à son surnom de « L'Éclair », est devenu une marque de fabrique de l'athlète. 

Crédits : Cameron Spencer/ Getty Images

Afficher

Mais, hormis Bolt, d'autres champions se sont distingués à Berlin : l'Éthiopien Kenenisa Bekele a réalisé un doublé 5 000-10 000 mètres [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 9 pages


Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « SPORT - L'année 2009 », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/sport-l-annee-2009/