SPORTL'année 2007

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Athlétisme : la densité sans l'éclat aux Championnats du monde

Les Championnats du monde d'Ōsaka (25 août-2 septembre 2007) ont laissé les observateurs sur leur faim. Peut-être attendaient-ils trop de cette édition, en se remémorant les derniers Mondiaux japonais, à Tōkyō (1991), qui avaient vu tomber de prestigieux records (Mike Powell, longueur ; Carl Lewis, 100 m) ? L'ambiance fut en effet terne. La Fédération internationale souhaitait confier l'organisation de cette compétition à l'Asie, d'où sont issus la majorité de ses sponsors, tout en sachant que le public japonais n'en ferait pas une fête : les tribunes du petit stade d'Ōsaka (33 000 places) n'ont jamais fait le plein – 29 000 spectateurs de moyenne. Si le public se montra courtois, il ne manifesta guère d'enthousiasme.

Pour la troisième fois de l'histoire de ces Championnats (après 1997 et 2001), aucun record du monde n'est tombé. Certains optimistes voudront y voir un effet de la lutte antidopage. Peut-être, mais une compétition sans coup d'éclat ne saurait marquer l'histoire. Néanmoins, les performances furent d'une rare densité : 22 meilleures « marques » de l'année ont été établies à Ōsaka. À titre d'exemple, pour être finaliste, il fallait, côté masculin, courir le 400 mètres en moins de 44,85 secondes, lancer le marteau à près de 80 mètres ; côté féminin, il était nécessaire de courir le 100 mètres haies en 12,68 secondes ou de franchir 4,60 mètres à la perche. Mais on a vainement attendu le coup d'éclat, même si les doublés 100-200 mètres de Tyson Gay et 1 500-5 000 mètres de Bernard Lagat, la victoire sur 400 mètres en 43,45 secondes de Jeremy Wariner ou le succès sur 200 mètres en 21,81 secondes de la jeune Allyson Felix méritent le respect.

Sur le plan global, les États-Unis ont dominé les compétitions comme rarement (14 médailles d'or, 26 médailles au total). Leur délégation masculine a remporté 10 médailles d'or sur les 24 possibles ; les Américains ont gagné les quatre relais. Si leur progression par rapport aux Championnats du monde d'Helsinki en 200 [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « SPORT - L'année 2007 », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 octobre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/sport-l-annee-2007/