SPORTL'année 2000

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Cyclisme

Il convient certes de saluer la seconde victoire de Lance Armstrong dans le Tour de France, en dépit des soupçons de dopage à l'Actovegin qui ont pu peser sur son équipe, l'U.S. Postal. Mais, si l'on devait désigner le personnage essentiel de l'année, ne songerait-on pas d'abord à Daniel Delegove, président du tribunal correctionnel de Lille ? En effet, le 24 octobre 2000, en posant fermement à Richard Virenque la question : « Est-ce qu'enfin vous acceptez de dire cette réalité, de dire que vous preniez des produits dopants ? », il est parvenu à obtenir un « oui » de la part du Varois, qui s'était confondu en dénégations depuis deux ans. Le président de l'U.C.I., Hein Verbruggen, quant à lui, a reconnu le dopage généralisé dans le cyclisme, mais il a conclu son audition en ces termes : « L'U.C.I. refuse qu'on la tienne pour coupable, responsable de ce que prennent les coureurs. » Hein Verbruggen indique-t-il la bonne voie pour lutter contre le dopage ? De plus, le fait que Daniel Baal, l'un des hommes qui se sont investis le plus dans la lutte contre le dopage, abandonne la présidence de la Fédération française de cyclisme n'engage pas à l'optimisme.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « SPORT - L'année 2000 », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 30 novembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/sport-l-annee-2000/