SPECTRE X

MOSELEY HENRY GWYN-JEFFREYS (1887-1915)

  • Écrit par 
  • Georges KAYAS
  •  • 461 mots

Physicien britannique, né à Weymouth, dans le Dorset, qui a démontré expérimentalement (par l'analyse des spectres de rayons X) que les propriétés physiques et chimiques des éléments sont déterminées par le nombre atomique, et non par la masse atomique, établissant ainsi la notion de nombre atomique (proposée un an auparavant par le Néerlandais Van den Broeck). Ce nombre est égal au nombre des pro […] Lire la suite

RAYONNEMENT COSMIQUE - Rayons X cosmiques

  • Écrit par 
  • Monique ARNAUD, 
  • Robert ROCCHIA, 
  • Robert ROTHENFLUG
  •  • 6 545 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Les restes de supernovae »  : […] La première source X identifiée a été un reste de supernova, la nébuleuse du Crabe, dont l'explosion de l'étoile qui lui a donné naissance remonte à l'an 1054. Depuis cette première identification, l'émission X de très nombreux autres restes de supernovae a été observée dans notre Galaxie tout comme dans les galaxies extérieures et en particulier dans les Nuages de Magellan. Pour ce type d'objet, […] Lire la suite

RAYONS X

  • Écrit par 
  • André GUINIER
  •  • 5 996 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « La spectrographie X »  : […] L'application fondamentale des spectres caractéristiques des différents atomes est la détermination des niveaux d'énergie des électrons. Dans ce cas aussi, il existe des applications plus pratiques qui sont actuellement fort répandues. L'intérêt de la spectrographie X tient à ce que les différents atomes de l'émetteur sont caractérisés séparément les uns des autres. Le spectre observé est, avec un […] Lire la suite

SIEGBAHN KARL MANNE (1886-1978)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 319 mots

Né le 3 décembre 1886 à Örebro (Suède), Karl Manne Siegbahn était le fils d'un chef de gare. Après des études à l'université de Lund, il devient l'assistant de Johannes Rydberg puis lui succède, en 1920, comme professeur. Il rejoint trois ans plus tard l'université d'Uppsala et reçoit le prix Nobel de physique en 1924 pour ses travaux expérimentaux dans le domaine de la spectroscopie par rayons X […] Lire la suite

SYNCHROTRON RAYONNEMENT

  • Écrit par 
  • Yves FARGE, 
  • Marie-Paule LEVEL, 
  • Paul MORIN, 
  • Yves PETROFF
  •  • 2 419 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Utilisation en chimie »  : […] L'analyse chimique par fluorescence X excitée par le rayonnement synchrotron est actuellement la méthode la plus sensible pour déterminer des traces d'éléments. Le spectre d'absorption X d'un élément en phase condensée présente un seuil brutal à une longueur d'onde λ s , puis des oscillations lorsque λ   […] Lire la suite