SPECTACLE

1789, Théâtre du Soleil

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 222 mots

Après la création au Piccolo Teatro de Milan le 11 novembre 1970 de 1789, la Révolution doit s'arrêter à la perfection du bonheur , Ariane Mnouchkine et le Théâtre du Soleil, sans lieu fixe depuis la création de ce dernier en 1964, s'installent à la Cartoucherie de Vincennes, près de Paris. Dans les hangars désaffectés, qui lui sont attribués, la troupe engage les travaux ind […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/1789-theatre-du-soleil/#i_22527

ACTIONNISME VIENNOIS

  • Écrit par 
  • Matthias SCHÄFER
  •  • 2 244 mots

Dans le chapitre « L'actionnisme viennois et l'« œuvre d'art total » »  : […] L'idée d'une œuvre d'art total, réunissant tous les arts sous la forme d'un spectacle, apparaît dès 1957 dans le grand projet d'art sacré d'Hermann Nitsch. Ce projet, intitulé Théâtre des orgies et mystères , fut joué en 1998 (du 3 au 8 août) dans la propriété de l'artiste à Prinzendorf en Autriche, mais il est le fruit de quarante années de travail, au cours desquelles chaqu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/actionnisme-viennois/#i_22527

AMPHITHÉÂTRE

  • Écrit par 
  • Jean-Claude GOLVIN
  •  • 3 171 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La genèse de l'amphithéâtre »  : […] Après avoir été donnés à l'origine dans une nécropole auprès de la tombe d'un guerrier valeureux, les combats de gladiateurs, devenus davantage spectacle que rite, furent transférés sur le forum (comme cela est attesté à Rome, Pompéi, ou Cosa). L'augmentation du nombre des combattants et le changement de nature du spectacle expliquent sans doute cette évolution et le choix de ce premier cadre mon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amphitheatre/#i_22527

ANDERSON LAURIE (1947- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 639 mots

Performer, compositeur et écrivain américaine, née le 5 juin 1947, à Wayne, dans l'Illinois. Laurie Anderson commence à étudier le violon à l'âge de cinq ans. Dans sa jeunesse, elle joue au sein de l'orchestre Chicago Youth Symphony. En 1966, elle se rend à New York afin de poursuivre des études d'art. Trois ans plus tard, elle obtient une licence au Barnard College puis, en 1972, une maîtrise à l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/laurie-anderson/#i_22527

ARTS DE LA RUE

  • Écrit par 
  • Emmanuel WALLON
  •  • 6 848 mots
  •  • 2 médias

Plusieurs catégories de spectacles instaurent un rapport direct à l'espace public. Le théâtre itinérant, dont le véhicule suit l'histoire de l'art dramatique en Occident, connaît une résurgence depuis la fin des années 1990, alors qu'il avait presque disparu des routes de France au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. Un Centre international du théâtre itinérant (C.I.T.I.), installé auprès d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arts-de-la-rue/#i_22527

AUTO SACRAMENTAL

  • Écrit par 
  • Marcel BATAILLON
  •  • 3 126 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Origine du genre »  : […] La Fête-Dieu, solennité printanière propice aux représentations de plein air, était, bien avant 1580, l'occasion de spectacles populaires, comiques ou dévots, plus ou moins liés au culte du Saint-Sacrement. Les foules étaient attirées ce jour-là par une procession joyeuse que les corporations animaient de leurs « inventions » dans les villes populeuses. Certaines pièces montrent déjà un souci de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/auto-sacramental/#i_22527

BALLET

  • Écrit par 
  • Bernadette BONIS, 
  • Pierre LARTIGUE
  •  • 12 645 mots
  •  • 21 médias

Le premier ballet a été dansé le 15 octobre 1581 dans la grande salle du Petit-Bourbon au Louvre, à l'occasion du mariage du duc de Joyeuse, favori de Henri III, avec M lle de Vaudémont, sœur de la reine Louise de Lorraine. Ce spectacle apparaît comme la réalisation du rêve de Baïf, une fusion de tous les arts : musique, poésie, peinture et danse. Il participe par sa spl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ballet/#i_22527

BAUSCH PHILIPPINE dite PINA (1940-2009)

  • Écrit par 
  • Chantal AUBRY
  •  • 1 737 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Violence, désespoir, aliénation »  : […] D'emblée, la violence du mouvement, le désespoir, l'aliénation exprimés par les corps dansants imposent un contenu en rupture totale avec ce qui est d'ordinaire montré dans la danse. Et les gens de théâtre ne s'y trompent pas ; très vite, ils reconnaissent l'ampleur de la secousse et son intensité, prenant en compte une influence dont personne désormais, ni dans le théâtre ni dans la danse, ne pou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bausch-philippine-dite-pina/#i_22527

BERIO LUCIANO

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 4 839 mots

Dans le chapitre « La tentation de la scène »  : […] Berio compose pour la scène à partir des années 1960. Ces œuvres ressortissent souvent au genre de l'opéra, auquel il apporte toutefois la fluidité et la nouveauté d'approche du théâtre musical ou de l'oratorio. Berio choisit généralement de mélanger des textes appartenant à des époques différentes, provoquant ainsi des échos et des correspondances. Il propose une autre conception du spectacle o […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luciano-berio/#i_22527

BOULEVARD THÉÂTRE DE

  • Écrit par 
  • Daniel ZERKI
  •  • 5 989 mots

Il y eut les théâtres des boulevards . Tout d'abord au boulevard du Temple, puis, en une constante progression vers l'ouest, du boulevard Saint-Martin à la Madeleine, avec au sud un solide point d'ancrage au Palais-Royal et des têtes de pont lancées vers les boulevards extérieurs (où des théâtres de seconde zone, à Montmartre, à Montparnasse, aux Batignolles, à Grenelle, aux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theatre-de-boulevard/#i_22527

BREAD AND PUPPET THEATRE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 397 mots

1962 À New York, Peter Schumann (né en 1934) crée, avec Bob Ernstthal et Bruno Eckhardt, le Bread and Puppet Theatre. 1963 The King's Story , premier spectacle avec des marionnettes à tiges en papier mâché. Les manipulateurs sont encore dissimulés par un rideau rouge, les acteurs masqués. 1965 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bread-et-puppet-theatre-reperes-chronologiques/#i_22527

BUFFALO BILL (1846-1917)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 585 mots

Une des figures emblématiques de l'Ouest américain, Buffalo Bill, de son vrai nom William Frederick Cody, né le 26 février 1846, à Scott County (Iowa), perd son père en 1857, à l'âge de onze ans. Il devient alors messager à cheval au Kansas pour la compagnie de convois de chariots qui deviendra plus tard Russell, Majors and Waddell, commanditaires du Pony Express. Avant même d'avoir vingt ans, il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/buffalo-bill/#i_22527

BURLESQUE COMÉDIE, cinéma

  • Écrit par 
  • Claude-Jean PHILIPPE
  •  • 3 072 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Un comique spécifique »  : […] Un arroseur arrosé, un sergent de ville poursuivant un cul-de-jatte simulateur, ce sont les premiers gags connus, réalisés par Louis Lumière en 1895. Le cinéma naissant s'émerveilla de ses pouvoirs au nombre desquels la désintégration comique du réel n'est pas le moindre. Dans Onésime horloger , d'André Deed, une subite accélération du temps autorise en l'espace de quarante s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/comedie-burlesque-cinema/#i_22527

CARLSON CAROLYN (1943- )

  • Écrit par 
  • Bernadette BONIS, 
  • Agnès IZRINE
  •  • 1 472 mots

Fascinante danseuse et chorégraphe américaine, Carolyn Carlson a imposé un style de danse-théâtre original. Ses spectacles oniriques sont conçus selon un mode de création collective : mouvements, lumières et scénographies concourent à dégager « une poésie pour les sens ». L'improvisation, où elle excelle en solo accompagnée par des musiciens de jazz, est à la base de son travail. Sa technique s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carolyn-carlson/#i_22527

CARNAVAL

  • Écrit par 
  • Annie SIDRO
  •  • 6 181 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Évolution historique »  : […] Dans l'Antiquité, les saturnales et lupercales des Romains, fêtes célébrées respectivement en décembre et en février, étaient l'objet de débordement licencieux de la part des participants : on jouait à l'inversion des sexes (les hommes se déguisaient en femmes) et à l'inversion des rôles (l'esclave devenait le maître pour une journée). Ce thème de l'inversion ou du monde à l'envers donna au Moye […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carnaval/#i_22527

CASTELLUCCI ROMEO (1960- )

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 1 346 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le chemin vers la tragédie »  : […] Les premiers spectacles, qui ont lieu dans des galeries d'art ou des locaux désaffectés, accumulent des formes volontiers symboliques et ésotériques, dont la portée théâtrale reste encore embryonnaire. Le groupe se veut alors « néoplatonicien iconoclaste », et développe une critique des images. Le premier spectacle marquant de la Societas, Santa Sofia […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/romeo-castellucci/#i_22527

CHANSON

  • Écrit par 
  • Louis-Jean CALVET, 
  • Guy ERISMANN, 
  • Jean-Claude KLEIN
  •  • 7 139 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Folklore »  : […] Le mot « folklore » (« Folk-Lore ») paraît pour la première fois en 1846 dans une lettre célèbre adressée par le Britannique William John Thoms à la revue The Athenaeum . La vogue du folklore, lancée par l'écrivain et philosophe allemand Herder en 1774, avait pour fondement la théorie scientifique et philosophique qui devait présider alors à l'étude du répertoire populaire. T […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chanson/#i_22527

CINÉMA (Aspects généraux) - Histoire

  • Écrit par 
  • Marc CERISUELO, 
  • Jean COLLET, 
  • Claude-Jean PHILIPPE
  •  • 21 812 mots
  •  • 37 médias

Dans le chapitre « Le spectacle et le récit »  : […] Parallèlement, Georges Méliès poursuit par d'autres voies son métier d'illusionniste . Il se sert du même appareil pour saper les vérités irréfutables établies par Lumière. Les personnages apparaissent, disparaissent, se substituent les uns aux autres, voyagent « à travers l'impossible ». L'« automaboulof », dans ce film tourné en 1904, emporte ses passagers dans le Soleil, puis retombe sur la Ter […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinema-aspects-generaux-histoire/#i_22527

CINÉMA (Aspects généraux) - Les techniques du cinéma

  • Écrit par 
  • Michel BAPTISTE, 
  • Pierre BRARD, 
  • Jean COLLET, 
  • Michel FAVREAU, 
  • Tony GAUTHIER
  •  • 17 482 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre «  Les procédés de cinéma-spectacle des parcs d'attractions  »  : […] Parallèlement aux techniques classiques utilisées pour l'exploitation des films cinématographiques, se développe un genre de cinéma différent qui utilise une filière d'exploitation adaptée : ce sont les films à effet spectaculaire. Ceux-ci sont liés, en Europe, au développement, depuis les années 1990, de parcs à thèmes destinés aux loisirs. Parmi les attractions proposées, de nombreuses sont fon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinema-aspects-generaux-les-techniques-du-cinema/#i_22527

CINÉMA (Réalisation d'un film) - Musique de film

  • Écrit par 
  • Alain GAREL
  •  • 6 504 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les origines »  : […] C'est après quelques jours d'exploitation commerciale du Cinématographe Lumière, en décembre 1895, à Paris, que les projections bénéficièrent d'un accompagnement musical au piano, peu après qu'un instrument avait été installé dans une salle attenante pour faire patienter les spectateurs dans l'attente de la prochaine séance. On avance généralement que l'adjonction de musique est née de la nécessi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinema-realisation-d-un-film-musique-de-film/#i_22527

CIRQUE

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE, 
  • Tristan RÉMY
  •  • 7 234 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une nouvelle esthétique de la piste »  : […] La raison de ce miracle ? Une véritable révolution culturelle, plus connue sous le nom de « nouveau cirque », appelé aussi – plus justement – « cirque de création ». Loin des numéros mille fois répétés, ce qui compte dans ce cirque d'un nouveau genre, sans Monsieur Loyal ni animaux dressés, c'est l'émotion produite par un spectacle conçu moins comme une simple succession de performances que comm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cirque/#i_22527

CIRQUE PLUME

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 992 mots

Fondé en 1984, le Cirque Plume fait figure de référence. Son style s’est imposé, peu à peu, ouvrant la voie à une nouvelle reconnaissance des arts de la piste, seuls ou bien intégrés à la danse et au théâtre. Il a su rester fidèle à lui-même et au désir de ses fondateurs de créer un cirque « indéfectiblement lié à l’enfance, non pas à travers l’obligation d’être un spectacle pour enfant, mais à tr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cirque-plume/#i_22527

CLOWN

  • Écrit par 
  • Tristan RÉMY
  •  • 2 713 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La parole et les fausses notes »  : […] Le cirque, spectacle visuel, dispense de discours. Auriol n'a rien à exprimer, il soliloque et reprend haleine. Du reste, les autorités interdisent en piste, hormis les pantomimes équestres, tout dialogue qui puisse de près ou de loin rappeler le drame et la comédie dont seuls les grands théâtres ont l'exclusivité. Le clown n'est pas un personnage de comédie ; c'est un costume. L'art clownesque n […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/clown/#i_22527

COHEN STEVEN (1962- )

  • Écrit par 
  • Lise OTT
  •  • 1 155 mots

Dans le chapitre « Les premières œuvres plastiques »  : […] Steven Cohen est né le 11 août 1962 en Afrique du Sud. Dans la première moitié des années 1980, il obtient une licence en arts et psychologie à l’université du Witwatersrand à Johannesburg puis suit les cours de l’école d’art Ruth Prowse de Woodstock au Cap. Durant la même période, il accomplit, à son corps défendant, ses obligations militaires. En 1988, une première exposition personnelle, intitu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/steven-cohen/#i_22527

COMÉDIE AMÉRICAINE, cinéma

  • Écrit par 
  • Joël MAGNY
  •  • 5 211 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « La comédie musicale »  : […] Par définition, la comédie musicale n'apparaît qu'avec le son, même si le célèbre film de la Warner The Jazz Singer ( Le Chanteur de Jazz , Alan Crossland, 1927) ne comporte que quelques chansons synchronisées avec l'image. Des spectacles comiques faciles entrecoupés de chants et de numéros musicaux existaient dès la seconde moitié du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/comedie-americaine-cinema/#i_22527

COMÉDIE MUSICALE

  • Écrit par 
  • Laurent VALIÈRE
  •  • 6 023 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Origines et fusions »  : […] Aux États-Unis, le théâtre est dès son origine populaire et musical. Les opéras sont joués dans des théâtres traditionnels ; l'un des premiers, présenté en 1750 à New York, encore colonie britannique, est The Beggar's Opera de John Christopher Pepusch et John Gay, parodie britannique de l' opera seria . Au xix […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/comedie-musicale/#i_22527

CORRIDA

  • Écrit par 
  • Barnaby CONRAD
  •  • 10 683 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre «  Déroulement du spectacle »  : […] Les corridas commençant traditionnellement en fin d'après-midi, les spectateurs choisissent une place au soleil ( sol ) ou une place à l'ombre ( sombra ), plus chère. Les places passant selon l'heure du soleil à l'ombre sont appelées sol y sombra . Les places les plus onéreuses, dénommées barrera de sombra , se […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/corrida/#i_22527

CRESPIN MICHEL (1940-2014)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 985 mots

Poète de l’éphémère, metteur en scène et scénographe urbain, Michel Crespin a fait du théâtre de rue un art à part entière. Né à Paris le 18 octobre 1940, ce fils de militaire mort à la guerre, passé par les enfants de troupe, licencié ès lettres et certifié en sciences physiques, voit son destin bouleversé par Mai-68. L’heure est à la contestation du « vieux monde » et, en art, à l’invention d’u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michel-crespin/#i_22527

CULTURE - Culture de masse

  • Écrit par 
  • Edgar MORIN
  •  • 7 498 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La consommation culturelle »  : […] Dans nos sociétés polyculturelles, les cultures nationales et scolaires sont des cultures imposées par le système éducatif et familial. La culture de masse est une culture proposée sur le marché. Elle ne dispose d'aucun pouvoir de coercition politique ou policier. Elle fait appel au plaisir et au désir. D'où son caractère hédoniste. La culture de masse est donc en premier lieu une culture de dive […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/culture-culture-de-masse/#i_22527

CUNNINGHAM MERCE (1919-2009)

  • Écrit par 
  • Agnès IZRINE
  •  • 2 656 mots

Dans le chapitre « Une pensée imprévue dans la danse »  : […] Merce Cunningham (de son vrai nom Mercier Philip Cunningham) naît le 16 avril 1919 à Centralia (État de Washington). Bien qu'il commence la danse à l'âge de douze ans et se produise dans des Vaudeville (des spectacles de variétés précurseurs des comédies musicales où les claquettes figurent en bonne place), il s'oriente vers le théâtre et intègre la Cornish School de Seattle (1937-1939), où il sui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/merce-cunningham/#i_22527

DANSE

  • Écrit par 
  • Marie-Françoise CHRISTOUT, 
  • Serge JOUHET
  •  • 5 063 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « La danse théâtrale »  : […] Lorsque la danse se présente sous la forme du ballet et qu'elle devient un spectacle en Europe, la plastique prend une place considérable qui l'éloigne de ses origines magiques et religieuses. La définition qu'en donne Théophile Gautier ressortit à l'esthétique du spectateur : « La danse est l'art de montrer les formes élégantes et correctes dans diverses positions favorables au développement des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/danse/#i_22527

DEBORD GUY-ERNEST(1931-1994)

  • Écrit par 
  • Michel P. SCHMITT
  •  • 1 031 mots

Peut-on parler du situationnisme et, singulièrement, de Guy Debord ? Le premier s'est paradoxalement ingénié à rassembler des révolutionnaires qui refusaient de devenir un parti politique ou un mouvement artistique d'avant-garde ; le second a construit sa vie en n'en livrant que le mythe fragmentaire, du lieu même qui était le sien, c'est-à-dire la clandestinité intellectuelle et la mystificatio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guy-ernest-debord/#i_22527

DEVOS RAYMOND (1922-2006)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 928 mots

Raymond Devos était l'alchimiste du verbe, le magicien des mots, tout à la fois comédien, jongleur, rêveur, funambule, clown poète, maître en calembours, « amuseur » comme il se présentait lui-même. Se jouant des coq-à-l'âne et des paradoxes, il tenait les spectateurs en haleine au fil de monologues imaginaires pour les ramener dans le réel, au terme d'une lutte où on le voyait se battre seul avec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/raymond-devos/#i_22527

DIVERTISSEMENT, spectacle

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 958 mots

Molière l'a constaté : rien n'est plus difficile que de faire « rire les honnêtes gens ». Une longue tradition comique et poétique a donné ses lettres de noblesse théâtrale au spectacle de divertissement : la farce et les tréteaux à la fin du Moyen Âge, la comédie à l'italienne au xvii e siècle, la pantomime et le mélodrame au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/divertissement-spectacle/#i_22527

ÉCLIPSE (Théâtre Zingaro)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 1 277 mots

Il y a le Noir. Il y a le Blanc. Il y a le jour, et puis la nuit. Il y a le yin et le yang, le masculin et le féminin, l'ombre et la lumière, ce qui est vu et ce qui est caché. Il y a l'homme et l'animal étroitement mêlés... Abandonnant les ors et les rouges des premiers cabarets équestres qui le firent connaître, les cavalcades de l'Opéra équestre, le miroir d'eau de Chimère..., Bartabas, fondat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eclipse/#i_22527

ÉPHÉMÈRE ARCHITECTURE

  • Écrit par 
  • Anne-Marie LECOQ
  •  • 5 977 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Divertissements privés »  : […] Au xv e  siècle déjà, et de plus en plus par la suite, l'événement politique fournit l'occasion de prolonger la fête publique par une fête privée, dans un lieu réservé au prince et à sa cour. La pratique déjà ancienne de transformer une portion de rue devant le palais en lice pour les tournois est renouvelée à Paris en 1549 et 1559 par l'interven […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-ephemere/#i_22527

FESTIVALS

  • Écrit par 
  • Jean-Michel BRÈQUE, 
  • Matthieu CHÉREAU, 
  • Jean CHOLLET, 
  • Philippe DULAC, 
  • Christian MERLIN, 
  • Nicole QUENTIN-MAURER
  • , Universalis
  •  • 17 238 mots
  •  • 25 médias

Dans le chapitre « Le Kunsten Festival des Arts »  : […] L'implantation à Bruxelles de ce festival fondé et dirigé depuis 1994 par Frie Leysen relève d'un choix emblématique. Au croisement de différentes cultures, dans une dimension européenne et cosmopolite, la capitale belge était à même d'offrir l'espace favorable aux rencontres culturelles pluralistes souhaitées par les organisateurs. Il obtient dès l'origine le soutien des communautés flamande et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/festivals/#i_22527

FÊTE

  • Écrit par 
  • François-André ISAMBERT, 
  • Jean-Pierre MARTINON
  •  • 6 981 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La fête, genre mixte »  : […] Les fêtes évoquées ci-dessus oscillaient entre deux pôles, la cérémonie et la festivité. Pour certaines d'entre elles, c'est l'ampleur du rituel qui les distingue des rites quotidiens. Pour d'autres, c'est la densité de la festivité qui tranche sur le banal divertissement. Le divertissement n'est pas essentiel à la cérémonie en général et, vice versa, les fêtes, qui se situent entre la cérémonie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fete/#i_22527

FORAINS & BATELEURS

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 345 mots

À partir du Moyen Âge et jusqu'au milieu du xviii e siècle, les foires ont constitué en Europe l'instrument vital du commerce intérieur et international. Réunissant les changeurs et les correspondants des firmes des grandes cités marchandes, elles attiraient des commerçants ambulants qui, en marge des grandes affaires, fournissaient à la populati […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/forains-et-bateleurs/#i_22527

FRANÇOIS GUY-CLAUDE (1940-2014)

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 829 mots

Scénographe parmi les plus novateurs de ces dernières décennies, Guy-Claude François est né à Berck le 9 novembre 1940. Après des études classiques, il entre à l’École du Louvre, puis à l’École nationale supérieure des arts et techniques du théâtre (E.N.S.A.T.T.). Il développe ensuite sa pratique à travers les ateliers de décors, en particulier celui de l’Opéra de Paris, avant de devenir directeu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guy-claude-francois/#i_22527

GAUTIER NICOLE (1943- )

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 879 mots

Dans le chapitre « Pour un théâtre de l'avenir »  : […] Théâtre du verbe, du geste, de l'image ou d'objet. Danse, cirque, marionnette, performance : tous les genres et tous les styles sont présents, illustrant la vitalité de la création à travers le mariage heureux du savant et du populaire, à l'image du Dragon d'Evgueni Schwartz proposé par Christophe Rauck à l'automne de 2004 ou de La Maison de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicole-gautier/#i_22527

GLADIATEURS

  • Écrit par 
  • Jean-Claude DUMONT
  •  • 1 019 mots
  •  • 2 médias

Les gladiateurs (en latin gladiatores , de gladius , glaive) sont des hommes donnés en spectacle dans des combats à mort. L'usage vient sûrement d'Étrurie où, sur des fresques tombales, Phersu, démon masqué de la mort ( ?), se livre à des jeux préfigurant ceux des gladiateurs romains ; des couples de combattants armés sont représentés sur des urnes funé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gladiateurs/#i_22527

GUIGNOL LYONNAIS

  • Écrit par 
  • Paul FOURNEL
  •  • 918 mots

Après la Révolution française, nombre de canuts lyonnais sont en chômage. Laurent Mourguet (1769-1844) décide de se reconvertir et se fait marchand forain. Il vend d'abord des peignes, des aiguilles, du bois de chauffage, puis devient arracheur de dents. Comme le voulait la tradition, il joue des marionnettes pour attirer la clientèle. Il joue le répertoire italien. Bien vite, il abandonne la dent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guignol-lyonnais/#i_22527

GUILLEM SYLVIE (1965- )

  • Écrit par 
  • Bernadette BONIS, 
  • Jean-Claude DIÉNIS, 
  • Agnès IZRINE
  •  • 1 689 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une volonté d'ouverture »  : […] En France, les rancunes sont tenaces contre Sylvie Guillem, suite à son départ de l’Opéra de Paris, lui reprochant de trop se disperser. C'est ne pas comprendre la force de son exigence artistique. Après les grands rôles romantiques, elle diversifie ses expériences. Après un premier film avec le Suédois Mats Ek, Wet Woman , pièce c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sylvie-guillem/#i_22527

HENIE SONJA (1912-1969)

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 1 320 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une reconversion réussie »  : […] Sonja Henie s'installe alors aux États-Unis. Là, elle mène de front deux carrières. Ses spectacles sur glace enchantent les foules : durant près de vingt ans, elle va se produire dans le monde entier. Elle est à la fois patineuse, meneuse de revue et propriétaire de sa troupe et de son show, The Sonja Henie Hollywood Ice Revue . À l'automne de 1936, elle se produit à Hollywo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sonja-henie/#i_22527

HOGHE RAIMUND (1949- )

  • Écrit par 
  • Agnès IZRINE
  •  • 1 431 mots

Danseur et chorégraphe allemand, Raimund Hoghe a fait de sa différence physique une force et de sa mise en scène un art de questionner ses semblables. Ses spectacles ont lieu dans le monde entier. De la phrase de l’écrivain et réalisateur italien Pier Paolo Pasolini « jeter son corps dans la bataille », il a fait sa devise. En exposant son corps déformé par une bosse, il oblige le regard du publi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/raimund-hoghe/#i_22527

JEUX OLYMPIQUES - Cérémonies d'ouverture

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 1 865 mots
  •  • 1 média

Les jeux Olympiques de Londres, en 1908, sont marqués par une innovation : à l'occasion de la cérémonie d'ouverture, laquelle se déroule le 13 juillet sous un ciel assombri par la pluie, les sportifs de chaque pays défilent derrière leur drapeau national. Cette procession est certes marquée par divers incidents (les Finlandais refusent de défiler derrière l'oriflamme de la Russie, leur suzeraine  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jeux-olympiques-ceremonies-d-ouverture/#i_22527

JEUX OLYMPIQUES - Les concours d'art et littérature

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 2 763 mots
  •  • 2 médias

Dix ans après la première édition des jeux Olympiques de l'époque moderne, Pierre de Coubertin désire étoffer le programme non du point de vue sportif, mais en ajoutant un volet culturel. Une nouvelle fois, sa démarche fait référence à l'Antiquité grecque : pourtant, aux jeux Olympiques, les concours d'art ne constituèrent jamais un élément essentiel du programme, et l'attribution de récompenses […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jeux-olympiques-les-concours-d-art-et-litterature/#i_22527

LALOUE FERDINAND (1794-1850)

  • Écrit par 
  • Jean BAUDEZ
  •  • 392 mots

Pendant la seconde Restauration, La Quotidienne , qui avait été sous la Révolution une feuille antirépublicaine, reparaît. C'est la gazette des ultras. Ferdinand Laloue, jeune rédacteur, y publie un mimodrame, La Bataille de Bouvines ou la Roche des tombeaux , que représente le Cirque olympique en novembre 1821. Dès lors, la production de cet auteur ne s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ferdinand-laloue/#i_22527

LANTERNE MAGIQUE

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 461 mots
  •  • 1 média

Le même principe régit à la fois le théâtre d'ombres et la lanterne magique : des silhouettes sont projetées sur une toile ou sur une muraille blanche à l'aide d'une source lumineuse. Cependant, tandis que le théâtre d'ombres utilise des marionnettes ou des acteurs, la lanterne magique permet de projeter ou d'agrandir des silhouettes gravées ou peintes sur le verre. La lanterne magique fut découve […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lanterne-magique/#i_22527

LA SYMPHONIE DU HANNETON (J. Thiérrée)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 956 mots

Le rideau se lève. Un adolescent est couché. Une jambe se dérobe, un pied disparaît. Une fumée s'échappe du cerveau. Le lit se cabre… Peu à peu, l'espace de la scène se transforme en cabinet des métamorphoses. Les objets se mettent à vivre leur existence propre : un miroir se détache du visage qu'il reflète, un canapé engloutit ce qui passe à sa portée, un parapluie se transforme en autruche. Les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-symphonie-du-hanneton/#i_22527

LI BLANCA (1964- )

  • Écrit par 
  • Lise OTT
  •  • 1 136 mots

Dans le chapitre « Une pensée flamenca  »  : […] Née à Grenade (Espagne) le 12 janvier 1964, Blanca Li est engagée dès l’âge de douze ans dans l’équipe nationale de gymnastique, où elle acquiert une discipline corporelle dont elle revendique aujourd’hui la nécessité. À dix-sept ans, elle part pour New York afin de suivre les cours de Martha Graham et d’Alvin Ailey. Elle y apprend les bases de la danse moderne et du music-hall, tout en assistant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/blanca-li/#i_22527

FRANÇAISE LITTÉRATURE, XVIIe s.

  • Écrit par 
  • Patrick DANDREY
  •  • 7 323 mots

Dans le chapitre « Naissance de la « vie littéraire » »  : […] Mais sans qu’il soit besoin d’y ajouter ce flot de pages, l’ampleur de la production littéraire du xvii e  siècle est déjà frappante. À quoi la doit-on ? Sans doute à la rencontre qui eut lieu alors entre les composantes nécessaires à constituer une vie littéraire au sens plein de l’expression. Soit, d’abord, une langue sûre de sa syntaxe, de sa g […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/litterature-francaise-xviie-s/#i_22527

LUPA KRYSTIAN (1943- )

  • Écrit par 
  • Christophe TRIAU
  •  • 968 mots
  •  • 1 média

Le metteur en scène polonais Krystian Lupa est né en Silésie en 1943. Ce n'est qu'assez tardivement, vers trente ans, qu'il se consacre au théâtre. En effet, il étudie d'abord pendant six ans les arts graphiques à l'académie des Beaux-Arts de Cracovie. Son intérêt pour le dessin ne le quittera jamais et continue de jouer un grand rôle dans la préparation de ses spectacles. Diplômé de gravure en 19 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/krystian-lupa/#i_22527

MARIONNETTES

  • Écrit par 
  • Paul-Louis MIGNON
  •  • 3 275 mots

Le terme de marionnette, diminutif altéré de mariole, mariolette – petite Marie –, qui désignait au Moyen Âge des figurines représentant la Vierge, rappelle le caractère alors religieux, en France, du spectacle de marionnettes. On ne le retrouve pas dans les autres langues ; l'objet y est rapproché de la poupée – une « poupée qui joue », précisera Gaston Baty – : en allemand Puppe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marionnettes/#i_22527

MARLEAU DENIS (1954- )

  • Écrit par 
  • Raymonde TEMKINE
  •  • 1 304 mots

Né à Québec en 1954, directeur depuis 1982 de la Compagnie Ubu qu'il a fondée et avec laquelle il a créé vingt spectacles, Denis Marleau pratique aussi bien le montage de textes que l'adaptation d'écrits non théâtraux et la mise en scène d'œuvres dramatiques. Les montages sont réalisés surtout dans les années 1980. Le jeune metteur en scène se sent alors très proche des dadaïstes, Tzara ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/denis-marleau/#i_22527

MASSIN BÉATRICE (1953- )

  • Écrit par 
  • Agnès IZRINE
  •  • 1 097 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une écriture du mouvement »  : […] En 1993, Béatrice Massin fonde sa propre compagnie, Fêtes galantes. Elle explore l’espace entre une vision plutôt conservatrice de la danse baroque – qui la réduit à une reconstitution d’œuvres du passé – et une position moderniste, qui la voudrait hors de toute historicité, en la détachant de son style originel pour n’en garder que le vocabulaire. Ses premiers spectacles s’inscrivent dans le dro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/beatrice-massin/#i_22527

MCQUEEN ALEXANDER (1969-2010)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 729 mots
  •  • 1 média

Couturier britannique, Alexander McQueen s'est fait connaître par ses vêtements révolutionnaires, ses défilés scandaleux et ses coupes d'une grande précision. Fils d'un chauffeur de taxi et d'une professeur de sciences sociales et généalogiste, Lee Alexander McQueen naît le 17 mars 1969, à Londres. Benjamin d'une famille de six enfants, il grandit dans le quartier d'East End. À l'âge de seize ans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexander-mcqueen/#i_22527

MÉLODRAME

  • Écrit par 
  • Anne UBERSFELD
  •  • 3 298 mots

Dans le chapitre « Structures et langages du mélodrame »  : […] Dans le spectacle qu'offre le mélodrame, les conflits sont résorbés et comme phagocytés : il n'y a pas de véritable problème politique, moral ou social, et tout le monde adopte en définitive un système des valeurs identiques : le Traître se nomme lui-même « scélérat » et « coquin ». Aucune transgression morale ou sexuelle ; et, au cas où l'auteur aurait la tentation de mettre en scène une quelconq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/melodrame/#i_22527

MIME ET PANTOMIME

  • Écrit par 
  • Tristan RÉMY
  •  • 2 879 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Un langage européen »  : […] Avec la colonisation romaine, la pantomime se répand dans les pays méditerranéens et d'Europe centrale. Les représentations, organisées pour des spectateurs de langues différentes, favorisent le renouvellement et le développement d'un théâtre de gestes compris par le plus grand nombre des habitants des peuples asservis. Après l'effondrement de l'Empire, au sein de structures sociales disparates e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mime-et-pantomime/#i_22527

MONNIER MATHILDE (1959- )

  • Écrit par 
  • Lise OTT
  •  • 1 196 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'expérimentation des espaces dansés »  : […] La fin des années 1990 marque chez Mathilde Monnier un tournant décisif. Attachée à repenser les missions qu'elle a définies à la tête du C.C.N. de Montpellier, elle décide d'activer un double mouvement en direction de la recherche et de l'expérimentation, et vis-à-vis du public. Après la dissolution de sa compagnie, sa proposition de Potlatch, dérives , pour le festival Mont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mathilde-monnier/#i_22527

MUGLER THIERRY (1948- )

  • Écrit par 
  • Catherine ORMEN
  •  • 1 486 mots

Dans le chapitre « La mode comme spectacle »  : […] Dès le début des années 1970, Thierry Mugler fait partie des personnalités qui feront évoluer le système de la mode. Aidé par Didier Grumbach, qui fonde l'association (rapidement devenue société) Créateurs et Industriels, dans le but de mettre ces deux secteurs d'activité en relation, Mugler contribue à faire accepter le concept de créateur de mode. Contrairement aux stylistes, qui demeurent anony […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thierry-mugler/#i_22527

MUSÉOLOGIE

  • Écrit par 
  • Germain BAZIN, 
  • André DESVALLÉES, 
  • Raymonde MOULIN
  •  • 13 792 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les « produits dérivés » : de l'événement à la boutique »  : […] Les musées, éventuellement organisés en réseaux, produisent des expositions artistiques, temporaires et à vocation itinérante, dont la visibilité, médiatiquement orchestrée, tend à prendre le pas sur celle des collections permanentes. Leur financement résulte le plus souvent d'un montage associant des subventions publiques de diverses origines avec des fonds en provenance du mécénat. Certaines de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/museologie/#i_22527

MUSIC-HALL

  • Écrit par 
  • Jean BAUDEZ
  •  • 831 mots
  •  • 4 médias

Au milieu du xix e  siècle, un cabaretier londonien a l'idée de présenter sur une scène des chanteurs professionnels. Il ouvre un établissement sous le nom de Canterbury Music Hall. Le terme est lancé, il fera le tour du monde. Music-hall se dit du spectacle de variétés sous ses diverses formes : suite d'attractions où la chanson tient une place p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/music-hall/#i_22527

MUSIQUE CONTEMPORAINE - L'évolution de la musique depuis 1945

  • Écrit par 
  • Michel CHION, 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 5 037 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Le théâtre musical »  : […] Au début des années soixante, un autre courant commence à prendre de l'importance : celui du théâtre musical, principalement avec Mauricio Kagel, compositeur argentin établi en Allemagne et véritable maître du genre. Il s'agit là d'une démarche de composition dans laquelle le spectacle offert au spectateur par l'exécution musicale est pris en compte et mis en scène comme un des éléments de l'œuvr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/musique-contemporaine-l-evolution-de-la-musique-depuis-1945/#i_22527

MYSTÈRES, théâtre médiéval

  • Écrit par 
  • Henri REY-FLAUD
  •  • 1 544 mots

Dans le chapitre « Un théâtre de communion »  : […] La disposition du lieu dramatique du théâtre médiéval est capitale : faute de la définir avec précision, l'on ne saurait comprendre la fonction et le sens du mystère dans l'évolution de la société de la fin du Moyen Âge. Tandis que l'Italie du Nord, la Flandre et l'Allemagne se tournent résolument vers de nouvelles techniques, aussi bien commerciales et financières qu'artistiques, et préparent ce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mysteres-theatre-medieval/#i_22527

NIKOLAIS ALWIN (1910-1993)

  • Écrit par 
  • Marie-Françoise CHRISTOUT
  •  • 1 415 mots

Profondément novateur, l'Américain Alwin Nikolaïs a conjugué, au service d'une forme de spectacle dansé dont il était l'unique auteur, ses dons multiples de poète, danseur, chorégraphe, marionnettiste, compositeur, peintre, sculpteur et informaticien. Apparentées aux expérimentations de Loïe Fuller et à celles du Bauhaus, ses recherches pluridisciplinaires ont consacré la singularité de son génie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alwin-nikolais/#i_22527

ŌNO KAZUO (1906-2010)

  • Écrit par 
  • Agnès IZRINE
  •  • 1 555 mots

Le chorégraphe japonais Ōno Kazuo (Ohno en translittération anglo-saxonne) a contribué, avec Hijikata Tatsumi (1928-1986), le fondateur du butō, à développer cette forme de danse apparue au Japon à la fin des années 1950. Celui qui affirmait « danser pour se tuer et se retuer sans cesse » s'est éteint le 1 er juin 2010 à l'hôpital Senin Hoken de Yokohama, dans la banlieue […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ono-kazuo/#i_22527

OPÉRA - Histoire, de Pelléas à nos jours

  • Écrit par 
  • Harry HALBREICH, 
  • Christian MERLIN
  •  • 6 138 mots
  •  • 13 médias

Il en est de l'opéra comme de la symphonie : périodiquement, il fait l'objet d'annonces de décès, consternées ou triomphantes, émanant généralement de compositeurs pour lesquels « les raisins sont trop verts » ou de critiques à l'affût de la sensation. Mais chaque année de nombreuses œuvres lyriques nouvelles viennent démentir ces prophètes de malheur. Certes, l'évolution du langage musical en gén […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/opera-histoire-de-pelleas-a-nos-jours/#i_22527

OPÉRETTE

  • Écrit par 
  • Sylvie FÉVRIER
  •  • 2 978 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les origines »  : […] Au contraire de l'opéra, qui restera toujours plus ou moins élitiste, l'opérette – par son ancêtre, le vaudeville – est issue du pavé de Paris. Au xvii e  siècle, ce pavé de Paris est un spectacle permanent ; jongleurs, montreurs d'ours, acrobates rejoignent de préférence la foire Saint-Germain et la foire Saint-Laurent, où les badauds trouvent t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/operette/#i_22527

PERFORMANCE, art

  • Écrit par 
  • Daniel CHARLES
  •  • 19 226 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La performance comme fête »  : […] La performance, Hans-Georg Gadamer nous en parle chaque fois qu'il analyse la « représentation » – théâtrale, ou scénique, ou muséale – d'une œuvre quelconque. Et, de cette représentation, il commence par énoncer qu'elle « a, d'une manière imprescriptible et ineffaçable, le caractère d'une répétition du même  ». Mais abstenons-nous de comprendre cette formule de manière trop […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/performance-art/#i_22527

PIETRAGALLA MARIE-CLAUDE (1963- )

  • Écrit par 
  • Jean-Claude DIÉNIS, 
  • Agnès IZRINE
  •  • 1 203 mots

Dans le chapitre « Du Ballet de Marseille au Théâtre du Corps »  : […] Le 27 mars 1998, elle se voit confier officiellement la direction du Ballet national de Marseille et de l'École nationale supérieure de danse qui lui est rattachée. Elle rompt avec la politique du chorégraphe unique, instaurée par Roland Petit, et elle fait appel à des artistes tels que Paul Taylor, Claude Brumachon, Maryse Delente ou Richard Wherlock. Mais restant fidèle au classique, elle monte […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marie-claude-pietragalla/#i_22527

PLIC PLOC (Cirque Plume)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 779 mots

Au début des années 1980, une bande de rêveurs impénitents se lançait dans l'aventure du « nouveau cirque » et fondait le Cirque Plume. Depuis lors, sans animaux ni paillettes, la troupe n'a cessé de courir les routes, rassemblant autour d'elle un public toujours plus nombreux. Leur premier spectacle, en 1984, s'intitulait Amour, jonglage et falbalas . Suivirent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/plic-ploc/#i_22527

PRELJOCAJ ANGELIN (1957- )

  • Écrit par 
  • Agnès IZRINE
  •  • 1 447 mots

Dans le chapitre « Du Centre chorégraphique au Pavillon Noir »  : […] En 1993, il quitte Champigny et devient partenaire artistique du Théâtre national de la danse et de l'image de Châteauvallon (Var). Il faut dire que, depuis 1990, il avait également réalisé quelques films très remarqués avant d'obtenir le grand prix international Vidéo Danse (1992) pour Un Trait d'union adapté d'une de ses chorégraphies. Il reçoit aussi le grand prix nationa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/angelin-preljocaj/#i_22527

PRESTIDIGITATION & ILLUSIONNISME

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 1 118 mots

Les illusionnistes ont été sans nul doute parmi les tout premiers rationalistes. Contrairement à ce qu'on pourrait penser, ils sont les adversaires déclarés de la magie, celle qui prétend user de lois antinaturelles, surnaturelles. Tout ce que le prestidigitateur accomplit dépend de lui seul. « Il est le seul acteur, le seul artiste qui, secrètement sans doute, mais de façon essentielle, fasse rep […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prestidigitation-et-illusionnisme/#i_22527

PY OLIVIER (1965- )

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 1 162 mots

Acteur, dramaturge, metteur en scène, Olivier Py est né à Grasse le 24 juillet 1965. Après des études de lettres au lycée Fénelon à Paris, il entre à l'École nationale supérieure des arts et techniques du théâtre (E.N.S.A.T.T.), puis au Conservatoire national supérieur d'art dramatique en 1987. Parallèlement, il entreprend des études de philosophie et de théologie à l'Institut catholique de Pari […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/olivier-py/#i_22527

QUIÑONES DE BENAVENTE LUIS (1593?-1651)

  • Écrit par 
  • Bernard GILLE
  •  • 536 mots

Né à Tolède, Quiñones de Benavente abandonne vers 1640, au terme d'une carrière féconde, le monde du théâtre, dont il était l'une des figures majeures, pour se faire prêtre. Son nom reste pourtant attaché au Género Chico, genre théâtral qui, loin d'être mineur, jouait un rôle essentiel dans les corrales du xvii e siècle. Le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luis-quinones-de-benavente/#i_22527

ROME ET EMPIRE ROMAIN - L'art romain

  • Écrit par 
  • Gilbert-Charles PICARD
  •  • 14 633 mots
  •  • 33 médias

Dans le chapitre « Un art aulique »  : […] Beaucoup plus que l'avènement d'Auguste, la mort de Néron marque une coupure dans l'évolution de l'art romain. Les données sociologiques sur lesquelles la création avait été fondée depuis plus de deux siècles sont fondamentalement transformées. La nobilitas , qui avait inspiré et dirigé cette production, disparaît avec la dynastie qui, issue de son sein, avait largement contr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rome-et-empire-romain-l-art-romain/#i_22527

ROYAL DE LUXE, compagnie théâtrale

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 950 mots

Faire théâtre de tout. C'était le mot d'ordre d'Antoine Vitez. Ce pourrait être celui de Royal de Luxe. Sauf que ce théâtre ne se joue pas dans des salles mais, pour paraphraser cette fois Shakespeare, prend pour scène le monde, au sens littéral du terme. En effet, à l'espace clos traditionnel, la troupe dirigée par Jean-Luc Courcoult préfère les rues et les places publiques. Son mode d'action ? […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/royal-de-luxe-compagnie-theatrale/#i_22527

SAQUI LES (XVIIIe-XIXe s.)

  • Écrit par 
  • Jean BAUDEZ
  •  • 593 mots

En 1791, un Lalanne (d'une famille de bateleurs parisiens) qui tient l'emploi de premier danseur chez Nicolet sous le nom de Navarin le Fameux, présente sa fille Marguerite (1786-1866), alors âgée de cinq ans. Portée à bout de bras, elle se renverse en arrière pour saisir entre ses lèvres une pièce que son père tient entre ses dents. Peu après Lalanne se casse une jambe : il est congédié. Il prend […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/saqui-les/#i_22527

SCÉNOGRAPHIE LYRIQUE

  • Écrit par 
  • Alain PERROUX, 
  • Alain SATGÉ
  •  • 7 224 mots
  •  • 8 médias

Même si l' opéra a pu apparaître comme une forme extrême, idéale ou totale de théâtre, la mise en scène lyrique obéit à des lois spécifiques : la platitude de la plupart des livrets, la faiblesse des situations, la pauvreté de la psychologie limitent la part de la réflexion dramaturgique et de la direction d'acteurs au profit du prestige de l'image scénique ; et, surtout, les exigences du chant e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/scenographie-lyrique/#i_22527

SPÉCULAIRE & SPECTACULAIRE, littérature et psychanalyse

  • Écrit par 
  • Marie-Claude LAMBOTTE
  •  • 1 527 mots

En minéralogie, on qualifie de spéculaires les pierres qui réfléchissent la lumière. Encore appelées « miroirs d'âme » par les Anciens, qui en usaient pour garnir les croisées des maisons ou les bords des litières, elles ont donné naissance à la science spéculaire, celle qui enseigne à faire des miroirs ( specularis de speculum  : miroir). Le miroir a é […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/speculaire-et-spectaculaire-litterature-et-psychanalyse/#i_22527

SPORT (Histoire et société) - Sociologie

  • Écrit par 
  • Christian POCIELLO
  • , Universalis
  •  • 9 876 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre «  Des spectacles et des représentations »  : […] Plus encore que l'exercice effectif d'activités, le sport tend à devenir, dans nos sociétés, un spectacle privilégié. Ses effets spectaculaires se jugent, d'abord, dans l'appréciation, par les seuls connaisseurs, des gestes et des actions, perçus comme des « interprétations particulièrement réussies d'œuvres familières ». Seul le sens affiné du puriste peut apprécier ces séquences d'actions tout […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sport-histoire-et-societe-sociologie/#i_22527

SPORT (Histoire et société) - Économie

  • Écrit par 
  • Wladimir ANDREFF
  •  • 6 789 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La demande de spectacle sportif »  : […] La demande de spectacle sportif présente la particularité d'être inélastique par rapport au prix, bien que ce spectacle ne soit pas un service absolument indispensable (à l'inverse des produits de première nécessité qui ont eux aussi une élasticité nulle de la demande). Globalement, l'affluence au stade dépend très peu du prix auquel les places sont vendues. Nombre de spectateurs sont abonnés à u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sport-histoire-et-societe-economie/#i_22527

SPORT (Histoire et société) - Sport et argent

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 7 887 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre «  Le sport est-il une « marchandise » comme les autres ? »  : […] Aujourd'hui, l'organisation du sport professionnel obéit avant tout à la logique du profit. Néanmoins, le spectacle sportif demeure une « marchandise » atypique. En effet, alors que l'économie libérale se fonde sur les lois du marché, selon les mécanismes classiques de l'offre et de la demande et de la concurrence, le sport-spectacle se trouve, lui, en situation de monopole : l'offre provoque la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sport-histoire-et-societe-sport-et-argent/#i_22527

SPRINGSTEEN BRUCE (1949- )

  • Écrit par 
  • Dave MARSH
  •  • 1 034 mots

Chanteur et auteur-compositeur américain, interprète emblématique du rock des années 1970 et 1980. Bruce Springsteen naît le 23 septembre 1949 à Freehold, petite ville du New Jersey où son père est ouvrier. Après un apprentissage dans des groupes de bar sur la côte atlantique, Springsteen devient chanteur en solo et auteur-compositeur en 1972 et auditionne pour le découvreur de talents John Hammon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bruce-springsteen/#i_22527

STOCKHAUSEN KARLHEINZ

  • Écrit par 
  • Claude SAMUEL
  •  • 2 875 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les expériences »  : […] Ces quelques aspects de la pensée créatrice de Stockhausen permettent déjà de saisir, dès le départ de son parcours, l'acuité de son invention. Mais cette étape est à nouveau rapidement franchie et, le 28 juillet 1957, il livre au public de Darmstadt une œuvre lourde de conséquences : son Klavierstück XI , contemporain de la Troisième Sonate de Pierre B […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/karlheinz-stockhausen/#i_22527

SYMPHONIE

  • Écrit par 
  • Pierre BILLARD
  •  • 3 095 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'écriture symphonique »  : […] On a vu que l'esprit symphonique était sans doute responsable de l'établissement de rapports d'un type nouveau entre le public et la musique. L 'auditeur, en face d'une « symphonie » qui lui est donnée à entendre, se trouve, en quelque sorte, dans une position analogue à celle d'un spectateur en face d'un spectacle. Il ne s'agit pas, ici, comme dans le cas des œuvres musicales destinées à la scène […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/symphonie/#i_22527

THÉÂTRE DANSÉ

  • Écrit par 
  • Laurence LOUPPE
  •  • 1 644 mots

Comment définir et surtout circonscrire le « théâtre dansé » ? Originaire d'Allemagne, sa théorie est mal connue en France et a donné lieu à beaucoup d'approximations. Par ailleurs, l'utilisation du terme « danse-théâtre », traduction fautive du Tanztheater allemand, néglige l'aspect adjectival, dans cette langue, d'un mot placé avant le substantif. L'idée de coupler la dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theatre-danse/#i_22527

THÉÂTRE DU SOLEIL - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 830 mots

1964 Le 29 mai, fondation de la compagnie autour d'Ariane Mnouchkine (née en 1939) et de comédiens et techniciens issus de l'Association théâtrale des étudiants. Le Théâtre du Soleil est constitué en société ouvrière de production. Premier spectacle : Les Petits-bourgeois , de Maxime Gorki. 1965-1968 Le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theatre-du-soleil-reperes-chronologiques/#i_22527

THÉÂTRE OCCIDENTAL - La théâtralité

  • Écrit par 
  • Henri GOUHIER
  •  • 4 012 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La volonté de métamorphose »  : […] La méthode empirique semble bien avoir été celle d' Aristote. Commençons donc par relire sa Poétique . Aristote cherche d'abord dans la nature de l'homme à quel besoin l'art répond : or il découvre un besoin et, par suite, un plaisir d'imiter. Comme il y a de multiples façons d'imiter, il y a plusieurs arts. C'est ainsi qu'Aristote arrive à la distinction qui permet de dégag […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theatre-occidental-la-theatralite/#i_22527

THÉÂTRE OCCIDENTAL - Histoire

  • Écrit par 
  • Robert PIGNARRE
  •  • 8 346 mots

L'art théâtral a longtemps été considéré par les critiques et les historiens comme une forme particulière, mais non différente en essence, de la création littéraire. En quoi ils suivaient Aristote prononçant que tout ce qui touche à l'organisation du spectacle, quel qu'en soit le pouvoir de séduction, est ce qu'il y a de plus étranger à la poétique, à la part propre du poète, et qu'il convient d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theatre-occidental-histoire/#i_22527

THÉÂTRE OCCIDENTAL - La dramaturgie

  • Écrit par 
  • Christian BIET, 
  • Hélène KUNTZ
  •  • 12 310 mots
  •  • 1 média

Le théâtre est d'abord un spectacle, une performance, un travail corporel, un exercice vocal et gestuel, le plus souvent dans un décor particulier. Il est aussi une représentation, autrement dit un moyen esthétique d'offrir au spectateur l'illusion que les corps, les décors, les voix et les gestes sont autre chose que ce qu'il voit directement et que cet ensemble est le simulacre d'une autre réal […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theatre-occidental-la-dramaturgie/#i_22527

THÉÂTRE OCCIDENTAL - De la salle de spectacle au monument urbain

  • Écrit par 
  • Daniel RABREAU
  •  • 5 080 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La théâtromanie, mutation sociale et mimétisme formel »  : […] Dans l'histoire générale du spectacle, le xviii e  siècle occupe une place charnière : celle d'une époque qui, en se référant à l'histoire (la Grèce, Rome), élève au rang d'institution permanente l'activité théâtrale, auparavant rituelle, sporadique, nomade ou réservée à certaines couches de la société, et totalement diffuse aujourd'hui. Tandis qu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theatre-occidental-de-la-salle-de-spectacle-au-monument-urbain/#i_22527

THÉÂTRE OCCIDENTAL - Le mélange des genres

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 6 547 mots
  •  • 7 médias

Depuis ses origines, le théâtre occidental s'est nourri d'apports artistiques dont la synthèse unique contribue à son identité. Dans l'Antiquité, le théâtre grec est un spectacle total. L'expression des tragédies et des comédies anciennes repose alors autant sur la musique et les formes spectaculaires que sur le texte lui-même. À travers le temps, certains courants ont suscité l'évolution de cett […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theatre-occidental-le-melange-des-genres/#i_22527

THÉÂTRE OCCIDENTAL - L'École du spectateur

  • Écrit par 
  • Dominique PAQUET
  •  • 2 534 mots

Dans le chapitre « Une pratique protéiforme »  : […] L'école du spectateur se construit à la fois en amont et en aval de la représentation théâtrale. En amont, la préparation peut comporter une visite du lieu théâtral, une rencontre avec les artistes, l'analyse des documents inhérents au spectacle, des recherches sur le contexte historique de la pièce, le décryptage des esthétiques – autant d'initiatives qui visent à procurer aux élèves une meilleu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theatre-occidental-l-ecole-du-spectateur/#i_22527

THÉÂTRE OCCIDENTAL - Théâtre et sociétés

  • Écrit par 
  • Jean-Marie PRADIER
  •  • 9 668 mots

La dynamique des flux et des reflux qui anime la vie des sociétés a orienté le sens, la forme et l'organisation des spectacles qu'elles se donnent, pratiques vivantes autour desquelles la collectivité se retrouve. Religieux ou profanes, politiques ou hédoniques, triviaux ou savants, ces moments à voir et à vivre se sont parfois stabilisés en des savoirs et des codes plus ou moins rigoureux. Ce que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theatre-occidental-theatre-et-societes/#i_22527

VÉLO ou BICYCLETTE

  • Écrit par 
  • Philippe TÉTART
  •  • 8 112 mots

Dans le chapitre « Un spectacle populaire »  : […] Avec 200 000 membres et 25 000 licenciés en 1938, soit le double d'adhérents qu'en 1920, l'U.V.F. joue un rôle clé dans la poussée du vélo sportif dans l'entre-deux-guerres. Au soir des années 1930, elle est une des deux grandes fédérations sportives en France, avec la Fédération française de football. La popularité du cyclisme atteint des sommets qu'elle ne quittera plus. Le Tour de France (avec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/velo-bicyclette/#i_22527

WARLIKOWSKI KRZYSZTOF (1962- )

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 1 126 mots

Krzysztof Warlikowski est né le 26 mai 1962, dans un milieu ouvrier, à Szczecin, ville située au nord-est de la Pologne. Quelques années plus tard, il intègre la célèbre université Jagellonia de Cracovie, où il étudie l'histoire et la philosophie. En 1983, il quitte son pays, alors placé sous le régime de la loi martiale par le général Jaruzelski, et s'installe notamment à Paris, où il approfondi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/krzysztof-warlikowski/#i_22527

WILSON ROBERT

  • Écrit par 
  • Frédéric MAURIN
  •  • 2 066 mots

Dans le chapitre « De la révélation de Nancy à l'échec de Los Angeles »  : […] Du Texas, où il est né le 4 octobre 1941, Robert Wilson a conservé le goût des grandes étendues et d'une certaine nonchalance ; de la scène artistique new-yorkaise qu'il a connue à la fin des années 1960 pendant ses études d'architecte-décorateur, celui des références hétéroclites (mais rarement théâtrales) allant de John Cage à Andy Warhol, en passant par George Balanchine, Martha Graham et Barne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-wilson/#i_22527

ZADEK PETER (1926-2009)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 1 030 mots
  •  • 1 média

« La véritable provocation n'est pas d'ordre idéologique ou politique, mais esthétique » ( L'Art du théâtre , n o  7, Actes sud-Théâtre national de Chaillot, 1987). La formule est de Peter Zadek, star de la mise en scène internationale en même temps que son enfant terrible. Né en 1926 à Berlin, il a grandi en Grande-Bretagne où ses parents, juifs, ém […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peter-zadek/#i_22527


Affichage 

Au revoir parapluie, J. Thierrée

photographie

Outre la danse, le recours aux disciplines du cirque vient enrichir le jeu de l'acteur et proposer de nouvelles pistes pour la fiction théâtrale Ici, une scène d'«Au revoir parapluie», de James Thierrée, présenté au Théâtre de la Ville en 2007 

Crédits : J.-L. Fernandez

Afficher

Jérôme Savary monte Fregoli

photographie

Amoureux de la Belle Époque, Jérôme Savary ne pouvait qu'être séduit par le personnage de Fregoli, le maître de l'illusion Il monta ce spectacle en 1991, avec Bernard Haller dans le rôle-titre 

Crédits : Micheline Pelletier/ Sygma/ Getty Images

Afficher

Käfig Brasil, spectacle de Mourad Merzouki

photographie

Au fil des ans, la danse hip-hop s'est largement enrichie d'expressions qui, aujourd'hui, sont au cœur des créations Mime, danse contemporaine et danses traditionnelles, mais aussi arts martiaux ou capoeira en font la richesse Tous ces croisements artistiques ont permis aux danseurs du monde... 

Crédits : M. Cavalca

Afficher

Au revoir parapluie, J. Thierrée
Crédits : J.-L. Fernandez

photographie

Jérôme Savary monte Fregoli
Crédits : Micheline Pelletier/ Sygma/ Getty Images

photographie

Käfig Brasil, spectacle de Mourad Merzouki
Crédits : M. Cavalca

photographie