SOUL MUSIC

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Genèse

Le vocable soul (l'« âme », avec le prolongement implicite « noire » mais non formulé, comme à l'habitude, dans le langage sudiste de la ségrégation) fut, semble-t-il, d'abord employé dans le gospel noir puis dans le jazz avant d'apparaître à la fin des années 1950 sur des disques de Ray Charles, celui-ci devenant même le premier « Soul Brother », avant James Brown ! À ce moment, la lutte pour l'abrogation des lois ségrégationnistes dans les États du Sud et la reconnaissance des droits civiques bat son plein, initiée et dirigée jusqu'à la victoire finale d'abord et avant tout par les mouvements religieux, les pasteurs – comme, bien entendu, Martin Luther King –, les associations de fidèles. Le gospel, avec ses manières, ses accords, ses accents, est la musique de ces mouvements, même lorsque les contenus s'écartent substantiellement de thèmes proprement religieux. L'idée que cette lutte anti-ségrégationniste est le fait d'un seul peuple noir réuni dans une vaste paroisse autour d'une même âme noire (soul) qui ne comprendrait plus que des membres d'une seule famille (brothers et sisters) semble emporter l'adhésion d'une vaste majorité de Noirs américains qui, à la fin des années 1960, veut tourner les pages d'un siècle de ségrégation pour donner enfin naissance à une nouvelle société noire américaine.

Ray Charles

Ray Charles

Photographie

Les doigts du «Genius» dansent sur le clavier durant quelques secondes et toute l'histoire des musiques populaires afro-américaines défile devant son auditoire. 

Crédits : Hulton Archive/ Archive Photos/ Getty Images

Afficher

Le blues – qui, sous une forme ou une autre, avait dominé la musique populaire noire depuis les années 1920 – n'attire désormais plus la jeunesse, qui ne se reconnaît plus dans cette musique d'essence rurale qui, en outre, leur paraît terriblement désuète. La plus grande partie de la communauté afro-américaine suit d'ailleurs aussi les consignes explicites ou implicites des élites et de la bourgeoisie noires qui, à l'unisson des Églises, veulent effacer tous les signes d'une négritude liée à la ségrégation, dont le blues est évidemment un des principaux éléments culturels. Alors que le rhythm and blues et les groupes vocaux de [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages



Médias de l’article

Ray Charles

Ray Charles
Crédits : Hulton Archive/ Archive Photos/ Getty Images

photographie

The Supremes

The Supremes
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Aretha Franklin

Aretha Franklin
Crédits : Donaldson Collection/ Michael Ochs Archives/ Getty Images

photographie





Écrit par :

Classification


Autres références

«  SOUL MUSIC  » est également traité dans :

SOUL

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 535 mots
  •  • 1 média

Issue du gospel, du blues et du rhythm and blues, la soul music fait connaître les grandes voix de la communauté noire américaine, comme Ray Charles, Otis Redding et Aretha Franklin.C'est […] Lire la suite

Ain't no woman (like the one I've got), FOUR TOPS

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 554 mots

Formé en 1956 par quatre camarades d'université, The Four Tops va constituer à partir du début des années 1960 le plus fameux groupe de rhythm and blues puis de soul pop de l'écurie Tamla Motown. Ce quatuor vocal de Detroit, caractérisé par une exceptionnelle longévité – il était toujours actif au début des années 2000 –, la stabilité de son effectif, inchangé depuis les origines, la grande qualit […] Lire la suite

ASHFORD NICKOLAS (1941-2011)

  • Écrit par 
  • Karen SPARKS
  • , Universalis
  •  • 443 mots

Le parolier, arrangeur et chanteur américain Nickolas Ashford est à l'origine d'un impressionnant catalogue de ballades romantiques célébrant l'amour et l'attachement. Le duo qu'il a formé avec la chanteuse et compositrice Valerie Simpson (qu'il épousera en 1974) s'est illustré principalement dans la soul music, mais aussi dans le rhythm and blues, le funk et le disco. Le couple a signé de nombre […] Lire la suite

ATLANTIC RECORDS

  • Écrit par 
  • Charlie GILLETT
  • , Universalis
  •  • 417 mots

Fondée à New York, en septembre 1947, par deux fans de jazz, Ahmet Ertegun, fils d'un diplomate turc, et Herb Abramson, ancien directeur artistique chez National Records, la firme discographique Atlantic Records va, jusqu'à la fin des années 1960, s'imposer comme le plus important des labels indépendants dédiés au jazz, au rhythm and blues et à la soul music. Ses premières stars – Big Joe Turner […] Lire la suite

BROWN JAMES (1928 ou 1933-2006)

  • Écrit par 
  • George LIPSITZ
  •  • 1 169 mots

« Godfather of Soul », « Soul Brother Number One », « Mr. Dynamite », « Hardest-Working Man in Show Business », James Brown , chanteur de soul et de funk, auteur-compositeur et arrangeur apparaît comme l'un des artistes américains les plus influents de la musique populaire du xx e  siècle. […] Lire la suite

BURKE SOLOMON (1936 env.-2010)

  • Écrit par 
  • Robert D. PRUTER
  • , Universalis
  •  • 442 mots

En mêlant, au début des années 1960, le gospel des églises afro-américaines avec le rhythm and blues, le chanteur américain Solomon Burke s'est affirmé comme l'un des pionniers de la musique soul. Il est l'auteur des mythiques Everybody Needs Somebody to Love (1964), immédiatement repris par les Rolling Stones, et Got to Get You Off My Mind (1965) – écrit après la mort de son ami Sam Cooke, en 1 […] Lire la suite

CALLIER TERRY (1945-2012)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 409 mots

Le chanteur, compositeur et guitariste Terry Callier a développé un subtil mélange de soul, de jazz et de folk, marquant la musique afro-américaine de sa voix de velours et de son groove raffiné. Né à Chicago en 1945, Terry Callier pratique très tôt le piano et la guitare et grandit au côté d'autres artisans de la soul music de Chicago : Curtis Mayfield, Jerry Butler ou encore Major Lance. Dès l' […] Lire la suite

CHARLES RAY (1930-2004)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 941 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Aux racines de la soul »  : […] Ray Charles Robinson naît le 23 septembre 1930 à Albany, en Georgie, dans une famille misérable. Élevé à Greenville, en Floride, il perd la vue à l'âge de sept ans, à la suite d'un glaucome, non traité, contracté vers l'âge de cinq ans ; il étudie dans une institution pour aveugles, où il apprend la musique et devient un pianiste confirmé. À la mort de sa mère, en 1945, Ray doit subvenir à ses bes […] Lire la suite

COOKE SAM (1931-1964)

  • Écrit par 
  • David RITZ
  • , Universalis
  •  • 443 mots

Chanteur, compositeur et producteur américain, né le 22 janvier 1931 à Clarksdale (Mississippi), mort le 11 décembre 1964 à Los Angeles (Californie). Sam Cooke (de son vrai nom Samuel Cook) est une figure majeure de la musique populaire américaine et, avec Ray Charles, l'une des voix noires les plus marquantes de l'après-guerre. Si ce dernier incarne la soul pure et dure ( raw soul ), Cooke symbo […] Lire la suite

DISCO

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 485 mots

Musique de danse insouciante, le disco marque l'entrée de la musique populaire dans l'ère du producteur omniprésent. À partir de la fin des années 1970, les tubes au battement répétitif se multiplient. Au tournant des années 1980, des musiciens-producteurs européens recyclent la soul music tout en s'inspirant de l'esthétique minimaliste des musiques électroniques émergentes (celle du groupe allema […] Lire la suite

DUKE GEORGE (1946-2013)

  • Écrit par 
  • John LITWEILER
  •  • 492 mots

Au cours de sa carrière, longue de plus de quarante ans, l’Américain George Duke n’aura cessé de franchir les frontières entre le jazz, la soul et la pop music, que ce soit en tant que pianiste, claviériste, compositeur ou producteur. Avec d’autres comme Miles Davis ou le groupe Weather Report, il a façonné l’évolution électrique du jazz à partir de la fin des années 1960. George Duke naît le 12  […] Lire la suite

FRANKLIN ARETHA (1942-2018)

  • Écrit par 
  • David RITZ
  • , Universalis
  •  • 965 mots
  •  • 1 média

À la fin des années 1950 et au début des années 1960, des musiciens afro-américains tels que Ray Charles, James Brown, Sam Cooke, Solomon Burke, Otis Redding, Wilson Pickett et Curtis Mayfield opèrent une synthèse des éléments vocaux et instrumentaux du gospel, du blues et du rhythm and blues. Ils créent ainsi un nouveau genre, la soul music, qui va trouver son plein épanouissement avec Aretha F […] Lire la suite

GAYE MARVIN (1939-1984)

  • Écrit par 
  • David RITZ
  •  • 826 mots

Le chanteur, auteur-compositeur et producteur de soul américain Marvin Gaye a, dans une large mesure, ouvert la voie à l'ère de la musique populaire des années 1970 émancipée de la dictature des producteurs et placée sous le contrôle des artistes. Marvin Pentz Gay, Jr., naît le 2 avril 1939 à Washington (D.C.). Son père est un prédicateur pentecôtiste ; sa mère est domestique. Marvin chante à l'é […] Lire la suite

GREEN AL (1946- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 538 mots

De son vrai nom Albert Greene. Chanteur et auteur-compositeur américain, l'interprète le plus populaire de soul music des années 1970. En transformant encore davantage des relations entre le sacré et le profane dans la soul music, Green a suivi la voie spirituelle de son grand inspirateur, Sam Cooke. Au sommet de son succès commercial, Green a toutefois sacrifié sa renommée afin de se consacrer e […] Lire la suite

HAYES ISAAC (1942-2008)

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 996 mots

« Quand vous pensez soul, vous pensez Isaac Hayes », a déclaré Collin Stanback, porte-parole du label Stax, dans un des premiers hommages qui ont suivi la mort du musicien américain. Instrumentiste, compositeur, arrangeur, producteur et acteur, Isaac Hayes a su imposer ses innovations musicales en dehors de la sphère du grand public, qui n'a parfois retenu de lui que l'image restrictive d'un croo […] Lire la suite

HI RECORDS

  • Écrit par 
  • Peter SILVERTON
  • , Universalis
  •  • 412 mots

Au début des années 1970, la succession de styles musicaux nés du brassage ethnique de Memphis (Tennessee) et forgés par des musiciens aux influences multiples – allant des productions de Sun Records à celles de Stax/Volt et des American Sound Studios de Chips Moman – connut un brutal coup d'arrêt. Cette rupture résultait en grande partie de la dégradation urbaine ambiante et de l'assassinat de M […] Lire la suite

JARREAU AL (1940-2017)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 520 mots

Le chanteur américain Al Jarreau est parvenu à la célébrité grâce à son inventivité vocale et à une très large tessiture qui le rendait aussi à l’aise dans le style crooner que dans le scat. Sa musique était influencée à la fois par le jazz, le rhythm and blues, la soul et le gospel, sans appartenir précisément à aucun de ces genres. Alwyn Lopez Jarreau, de son nom complet, naît le 12 mars 1940 à […] Lire la suite

KING BEN E. (1938-2015)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 301 mots

Benjamin Earl Nelson naît le 28 septembre 1938 à Henderson, en Caroline du Nord. Enfant, il chante dans des chorales d’église et, à l’adolescence, il forme un groupe de doo-wop, les Four B’s. En 1956, il est remarqué alors qu’il chante dans le snack-bar de son père et est engagé dans le groupe des Five Crowns. Deux ans plus tard, le manager des Drifters, George Treadwell, se sépare des membres de […] Lire la suite

MAYFIELD CURTIS (1942-1999)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 687 mots

Auteur-compositeur, interprète et producteur américain, né le 3 juin 1942 à Chicago, Curtis Mayfield fut l'un des principaux artisans de la soul music de Chicago durant les années 1960-1970. Dès l'époque où il est chanteur principal du groupe The Impressions, il compose et interprète des titres – comme Gypsy Woman (1961), It's All Right (1963), Keep On Pushing (1964) ou People Get Ready (1965) […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Gérard HERZHAFT, « SOUL MUSIC », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 juillet 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/soul-music/