SOUHAIT

VOLONTÉ

  • Écrit par 
  • RIC&OElig, 
  • Paul UR
  •  • 8 789 mots

Dans le chapitre « Le contexte « éthique » : Aristote »  : […] C'est d'abord dans le cadre d'une éthique que, pour la première fois, Aristote a conçu une analyse – subordonnée mais néanmoins distincte – du volontaire et de l'involontaire. Cette analyse, recueillie dans le livre III de l' Éthique à Nicomaque , contient en germe, outre les développements que lui donneront la psychologie médiévale et celle du xvii e  siècle cartésien, l'annonce d'une conjonction […] […] Lire la suite