SOUFFLERIES

Médias de l’article

Souffleries : schémas de principe

Souffleries : schémas de principe
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Gustave Eiffel

Gustave Eiffel
Crédits : Laboratoire aérodynamique Eiffel

photographie

Soufflerie Eiffel

Soufflerie Eiffel
Crédits : J.-M. Seguin/ CSTB/ Laboratoire aérodynamique Eiffel

photographie

Soufflerie hypersonique F4 du Fauga-Mauzac (France)

Soufflerie hypersonique F4 du Fauga-Mauzac (France)
Crédits : ONERA

photographie

Tous les médias


Des souffleries pour les bâtiments et les ouvrages d’art

La soufflerie d’Eiffel toujours en service

Que ce soient des stades, des ponts ou des tours, tous ces ouvrages ont en commun leur gigantisme. Les effets du vent sur ces structures font ainsi l’objet d’études très poussées. La soufflerie de Gustave Eiffel poursuit son activité au sein du Centre scientifique et technique du bâtiment (C.S.T.B.) qui a racheté cette installation en 2001. S’ajoutent également à la tenue au vent des bâtiments, des études concernant la dispersion des effluents dans la nature, la climatisation active, nécessitant la mise en mouvement de l’air au moyen de ventilateurs, et la climatisation passive, qui fait l’objet de recherches poussées en raison de son faible coût de fonctionnement puisque cette technique est fondée sur l’utilisation de l’air présent, canalisé et mis en mouvement pour ventiler naturellement les locaux.

La soufflerie climatique Jules-Verne à Nantes (France)

Le C.S.T.B. dispose également d’un moyen d’essai d’exception : la soufflerie climatique Jules-Verne à Nantes. Celle-ci a été conçue pour étudier, à l'échelle réelle, les effets combinés du vent et des autres paramètres climatiques (pluie, sable, soleil, température, neige...) sur des éléments de construction mais aussi sur des véhicules ou tout autre système soumis à des conditions climatiques extrêmes. Cette installation est constituée de deux anneaux concentriques. Le circuit dit dynamique occupe l’anneau extérieur où, grâce à six ventilateurs déployant une puissance totale de 3 MW, une vitesse de 100 km/h est atteinte dans la veine « environnement » de 100 m2 de section verticale (surface de la tranche d’écoulement) et de 280 km/h dans la veine « haute vitesse » d’une section de 30 m2. La soufflerie permet de simuler une pluie battante (pluviométrie jusqu’à 200 mm/h) et une tempête de sable. Le circuit

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 10 pages


Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis



Écrit par :

  • : professeur associé à l'université de Paris-Ouest-Nanterre-La Défense

Autres références

«  SOUFFLERIES  » est également traité dans :

AÉRODYNAMIQUE

  • Écrit par 
  • Bruno CHANETZ, 
  • Jean DÉLERY, 
  • Jean-Pierre VEUILLOT
  •  • 7 225 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre «  Les moyens expérimentaux : souffleries et méthodes de mesure »  : […] Le moyen d'essai au sol qu'est une soufflerie aérodynamique repose sur le principe que les forces s'exerçant sur un corps baigné par un fluide sont les mêmes que le corps se déplace à travers le fluide au repos ou que le fluide s'écoule autour du corps immobile avec la même vitesse relative. Ce changement de repère pose un problème quand on étudie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aerodynamique/#i_28482

PATRIMOINE INDUSTRIEL (France)

  • Écrit par 
  • Bruno CHANETZ, 
  • Laurent CHANETZ
  •  • 6 539 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Des sites industriels singuliers »  : […] architecture industrielle du xxe siècle : la grande soufflerie de l'O.N.E.R.A. achevée en 1934 pour tester l'aérodynamique d'avions à échelle 1. Comme pour le Hangar Y, elle a été classée au titre des Monuments historiques, mais seulement en 2000, ce qui illustre l'intérêt tardif porté par la France à ce type de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/patrimoine-industriel-france/#i_28482

Voir aussi

Pour citer l’article

Bruno CHANETZ, « SOUFFLERIES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/souffleries/