SOTÉRIOLOGIE

ABHINAVAGUPTA (fin Xe-déb. XIe s.)

  • Écrit par 
  • Jean NAUDOU
  •  • 863 mots

Originaire du Cachemire, Abhinavagupta est le penseur le plus éminent de la religion shivaïte, dans l'école trika. Ses ouvrages de mystique, de philosophie et d'esthétique, célèbres en milieu indien, constituent la synthèse du shivaïsme trika. Abhinavagupta se réclame, comme tous les shivaïtes, des āgama ou tantra , qui sont les textes orthodoxes du shivaïsme dans l' Inde entière (et en particulie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abhinavagupta/#i_8595

ALCHIMIE

  • Écrit par 
  • René ALLEAU, 
  • Universalis
  •  • 13 655 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'alchimie indienne »  : […] Bien que l'alchimie, comme technique spirituelle fondée sur des pratiques physiologiques particulières, principalement tantriques, semble avoir été connue de l'Inde antique, peut-être à une époque plus ancienne que celle où elle le fut en Chine, le problème de ses origines historiques n'a pas encore reçu de solution définitive. On a supposé que ces théories et ces pratiques indiennes auraient une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alchimie/#i_8595

EAUX SYMBOLISME DES

  • Écrit par 
  • Gilbert DURAND
  •  • 4 077 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'eau diluviale »  : […] Le déluge est à la fois cataclysme vengeur et fin purificatrice d'un monde corrompu. Eliade a bien montré l'universalité des mythes diluviaux qui, des Sémites aux populations du Pacifique, de l'Atlantide aux légendes des Andes, associent l'engloutissement par l'eau au devenir, d'abord sous une forme lunaire, puis au devenir tout court, au Temps. Le déluge fait hésiter l'ethnologue entre une inter […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/symbolisme-des-eaux/#i_8595

GNOSTICISME

  • Écrit par 
  • Pierre HADOT, 
  • Michel TARDIEU
  •  • 10 629 mots

Dans le chapitre « Composantes caractéristiques »  : […] Qu'est-ce donc qui caractérise le gnosticisme ? Pourquoi a-t-il été rejeté aussi bien par Clément d'Alexandrie que par Plotin ? Il y a tout d'abord une raison commune aux chrétiens et aux philosophes. À leurs yeux, le gnosticisme ruine toute morale. Plotin reproche aux gnostiques de ne jamais parler de la vertu : « Or, dit, sans la vertu, Dieu n'est qu'un nom » (II, ix , 15, 22). De la même manièr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gnosticisme/#i_8595

JÉSUS ou JÉSUS-CHRIST

  • Écrit par 
  • Joseph DORÉ, 
  • Pierre GEOLTRAIN, 
  • Jean-Claude MARCADÉ
  •  • 21 225 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre « Les théologies contemporaines »  : […] Il est un point au moins par lequel toutes les théologies contemporaines s'accordent avec les origines chrétiennes et avec la tradition qui les relie les unes aux autres : la place centrale et décisive qu'elles accordent à la christologie. C'est avec cette dernière que, pour elles aussi, se décide tant ce qu'on peut dire de Dieu et de son mystère que ce qu'il peut en être de l'homme et de son des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jesus-jesus-christ/#i_8595

PÈLERINAGES & LIEUX SACRÉS

  • Écrit par 
  • Alphonse DUPRONT
  •  • 22 742 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Lieux d'accomplissement eschatologique »  : […] En réalité, le lieu sacré doit être lieu de plénitude. La nature et l'histoire en témoignent et, plus encore, l'habillement par le légendaire humain de la nudité de la nature. Mais la plénitude en est encore plus sûrement atteinte avec les grands lieux sacrés pèlerins qui sont marqués soit d'accomplissement eschatologique, soit d'une élection cosmique unique. Les premiers sont essentiellement lie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pelerinages-et-lieux-sacres/#i_8595

RITES DE GUÉRISON

  • Écrit par 
  • Henry DUMÉRY
  •  • 325 mots

Ce n'est pas un hasard si le terme « salut » désigne aussi bien le salut physique, la santé, que le salut moral et religieux, la délivrance procurée par un sauveur. Bien plus, dans de nombreux cas, le sauveur divin (Asclépios, par exemple, ou même Apollon) est d'abord un sauveteur, un guérisseur, un thaumaturge. Même les sotériologies les plus tardives gardent en elles un élément médicinal, rappel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rites-de-guerison/#i_8595

SALUT

  • Écrit par 
  • André DUMAS, 
  • Jean PÉPIN
  •  • 4 781 mots

Dans le chapitre « Controverses chrétiennes autour du salut »  : […] Le début du christianisme a donné la prédominance au salut eschatologique, déjà manifesté dans la première venue cachée de Jésus-Christ, qui, par sa mort et sa résurrection, a brisé les barrières entre les hommes et réalisé la réconciliation, et qui, dans sa seconde venue glorieuse, ressuscitera les morts, métamorphosera les vivants, apportera le salut à la terre entière. On trouve des traces de c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/salut/#i_8595

VAJRAYĀNA

  • Écrit par 
  • Corrado PENSA
  •  • 2 569 mots

Dans le chapitre « Mahāyāna et tantrisme »  : […] Pour se faire une idée de l'organisation doctrinale du Vajrayāna, il faut se reporter aux ultimes développements du Mahāyāna, dont les deux écoles centrales sont celle du Mādhyamika et celle du Yogācāra. La première insiste principalement sur la non-substantialité ( śūnyatā ) non seulement d'un principe individuel permanent ( ātman ), comme faisait déjà le Hīnayāna, mais aussi de tous les concepts […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vajrayana/#i_8595