SORTIE DU NUCLÉAIRE CIVIL

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Électricité : coûts estimés en 2030

Électricité : coûts estimés en 2030
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Électricité : coûts des investissements pour 2030

Électricité : coûts des investissements pour 2030
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau


Coûts de la sortie du nucléaire pour les Français et l'État

Pour évaluer les coûts de cette sortie du nucléaire à 2030, il faut établir une comparaison avec le scénario central du ministère de l'Industrie en supposant que des réacteurs EPR (European Pressure Reactors) se substituent aux réacteurs actuels au fur et à mesure de leur arrivée en fin de vie (au bout de 33 ans en moyenne).

Pour reconstituer la facture globale d'électricité pour la France en 2030, il faut non seulement calculer le coût de la production de l'électricité pour chacun de ces deux scénarios (scénario central de référence et scénario de sortie du nucléaire), mais aussi ceux qui sont relatifs au transport et à la distribution d'électricité. Pour le scénario de sortie du nucléaire, il faut y ajouter des dépenses supplémentaires qui sont liées aux nécessaires économies d'électricité.

Pour chacun de ces deux scénarios, des fourchettes de coûts de production de l'électricité ont été envisagées. Pour le scénario de référence (poursuite du nucléaire avec les nouveaux réacteurs EPR), une fourchette de coûts de 80 euros (scénario de référence bas) à 105 euros (scénario de référence haut) par MWh a été retenue, celle-ci étant supérieure à celle donnée par la Cour des comptes (de 75 à 90 euros/MWh) dans son rapport du début de 2012. Elle comporte en effet un coût d'assurance contre le risque d'un accident majeur, évalué autour de 5 à 10 euros par MWh. En revanche, elle ne tient pas compte du derniers devis d'investissement d'E.D.F. de décembre 2012, qui porte le coût des réacteurs à 8,5 milliards d’euros au lieu de 6,3 milliards, ce qui laisse penser que les coûts estimés par la Cour seront très largement dépassés. Rappelons qu’en 2005 le coût de ces réacteurs était estimé à quelque 3 milliards d’euros.

Quel que soit le scénario envisagé, la facture globale d'électricité augmente par rapport à celle de 2011 (graphique). Cette croissance des coûts varie de 20 à près de 60 p. 100 selon les scénarios et les hypoth [...]

Électricité : coûts estimés en 2030

Électricité : coûts estimés en 2030

Dessin

Ce graphique permet de comparer l'évaluation de la facture d'électricité en 2030 dans le cas de la poursuite du nucléaire (scénarios de référence haut et bas) ou non (scénarios sortie du nucléaire haut et bas). Cette facture globale tient compte des coûts de production, de transport et de... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages



Écrit par :

  • : ingénieur, économiste, président de l'association Global Chance

Classification


Autres références

«  SORTIE DU NUCLÉAIRE CIVIL  » est également traité dans :

ALLEMAGNE (Politique et économie depuis 1949) - L'Allemagne unie

  • Écrit par 
  • Anne-Marie LE GLOANNEC
  •  • 7 695 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Crise sociale, réformes et recomposition de la scène politique »  : […] La société allemande souffre de faiblesses. Le déclin démographique (depuis 2003, pour la première fois en vingt ans, la population allemande diminue) inquiète l'État fédéral et les Länder, ainsi que les chefs d'entreprises quant au futur manque d'apprentis dans le système d'éducation dual (alliant enseignement et formation). En l'absence d'une véritable politique migratoire – après l'échec de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/allemagne-politique-et-economie-depuis-1949-l-allemagne-unie/#i_54582

Voir aussi

Pour citer l’article

Benjamin DESSUS, « SORTIE DU NUCLÉAIRE CIVIL », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/sortie-du-nucleaire-civil/