SORBONNE

BIBLIOTHÈQUES

  • Écrit par 
  • Henri-Jean MARTIN
  •  • 8 913 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le Moyen Âge »  : […] La disparition quasi totale des volumina si soigneusement conservés durant l'Antiquité peut apparaître comme la conséquence des grandes invasions. Mais elle s'explique aussi par la fragilité du papyrus et résulte avant tout d'une révolution technique : le remplacement sous le Bas-Empire du volumen par le codex et la substitution au papyrus du parchemin, plus fruste mais plus solide. À l'opposé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bibliotheques/#i_8012

CALVIN JEAN (1509-1564)

  • Écrit par 
  • Jean CADIER, 
  • André DUMAS
  •  • 5 315 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Des lettres à la théologie »  : […] Jean Cauvin, dit Calvin , naît le 10 juillet 1509 à Noyon (Picardie). Il grandit dans cette ville cléricale, dominée par une lourde cathédrale. Son père est procureur ecclésiastique et s'occupe, non sans avoir à connaître des querelles, des affaires du clergé. L'enfant est pourvu dès l'âge de douze ans de bénéfices ecclésiastiques qui lui donneront le moyen de faire de très complètes études. Il si […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-calvin/#i_8012

GARGANTUA, François Rabelais - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jean VIGNES
  •  • 920 mots
  •  • 1 média

Ancien moine devenu médecin à l'hôtel-Dieu de Lyon, l'humaniste François Rabelais (1483 ?-1553) publie anonymement en 1534 ou 1535 son Gargantua . Le sous-titre, La Vie inestimable du grand Gargantua, père de Pantagruel, jadis composée par l'Abstracteur de quinte essence , suggère le désir de l'auteur d'exploiter le succès de son premier roman, Pantagruel (1532), et d'un opuscule anonyme paru à L […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gargantua/#i_8012

PARIS UNIVERSITÉ DE

  • Écrit par 
  • Jacques VERGER
  •  • 1 127 mots
  •  • 1 média

Au xii e siècle, des écoles de logique et de théologie se développèrent à Paris, autour de Notre-Dame et sur la rive gauche. Vers 1180, maîtres et étudiants de ces écoles commencèrent à s'organiser en une corporation ( universitas magistrorum et scolarium ) pour obtenir leur autonomie vis-à-vis de l'évêque et du roi. Marquée par des grèves et par des exils volontaires, leur lutte aboutit au xiii […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/universite-de-paris/#i_8012

LES PEINTURES DÉCORATIVES DE PIERRE PUVIS DE CHAVANNES - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Barthélémy JOBERT
  •  • 1 013 mots

1854-1855 Puvis réalise, pour la salle à manger de la maison de son frère au Brouchy, en Saône-et-Loire, quatre peintures à contenu religieux pour illustrer le thème des Quatre saisons , complété par une grande composition centrale, Le Retour de l'Enfant prodigue . C'est son premier essai de peinture décorative, mettant en place deux aspects qui guideront ensuite son travail, le parti-pris monume […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-peintures-decoratives-de-pierre-puvis-de-chavannes-reperes-chronologiques/#i_8012

LES PROVINCIALES, Blaise Pascal - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Christian BIET
  •  • 1 416 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une œuvre de circonstance »  : […] Ni tout à fait à l'intérieur de Port-Royal, ni totalement pris dans le monde, mais en connaissant les jeux comme les détours, Pascal est l'homme idéal pour produire les meilleures attaques contre les ennemis des jansénistes. Il connaît la condamnation, par la bulle Cum occasione de 1653, des cinq propositions tirées de l' Augustinus de Jansen. Il a lu de fort près les écrits d'Antoine Arnauld. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-provinciales/#i_8012

SORBON ROBERT DE (1201-1274)

  • Écrit par 
  • Édouard-Henri WÉBER
  •  • 402 mots
  •  • 1 média

Maître à l'Université de Paris, fondateur du collège auquel il donna son nom et qui devint la Sorbonne . Né à Sorbon, petit village situé près de Rethel (Ardennes, diocèse de Reims), il fit, présume-t-on, ses premières études dans une école capitulaire ou monastique, à Rethel peut-être. Il étudia ensuite à Reims, puis à Paris, de 1216 à 1220, à la faculté des arts, où il suivit le trivium et le qu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-de-sorbon/#i_8012


Affichage 

Sorbonne

photographie

Cours de théologie à la Sorbonne Le collège, fondé vers 1257 par le chanoine Robert de Sorbon pour les étudiants peu fortunés, devient bientôt le fleuron de l'université de Paris, dont il assure le règne sans partage sur la théologie jusqu'au XVe siècle Enluminure, fin du XVe siècle... 

Crédits : AKG

Afficher

Sorbonne
Crédits : AKG

photographie